music
Crédits photo (creative commons) : Philippe Put

La musique adoucit les mœurs. Mais pas que. La thérapie par la musique, la "musicothérapie", est même devenue une spécialité reconnue, même si les grandes avancées dans ce domaine se sont faites dans les années 60 aux Etats-Unis, ce qui n'est jamais vraiment le signe d'une discipline très sérieuse. Mais ce champ d'étude a survécu aux grandes années du LSD et cheveux longs pour produire encore aujourd'hui des théories qu'on adoptera si on le souhaite. Voila en tout cas un florilège des vertus prêtées à la musique, bien pratique tan t qu'on ne peut pas télécharger des médicaments en torrent.

  1. Elle peut aider les prématurés
    Il existe pas mal d'albums de musique à base de chants de baleines et de chimes en bambou visant à relaxer les femmes enceintes, mais nous nous intéressons ici à l'étape qui suit : la naissance. Les nourrissons prématurés doivent souvent rester de longues semaines à l'hôpital pour s'étoffer un peu. Une équipe de chercheurs canadiens affirme même que jouer de la musique aux prématurés les aide à moins souffrir, à mieux dormir et ainsi à prendre rapidement du poids.
  2. Elle peut influencer la pousse des plantes
    En 1973, Dorothy Retallack expliquait dans un de ces livres, qu'elle avait fait écouter de la musique à 2 groupes de plantes vertes. Le groupe A avait droit à du Led Zeppelin et du Jimi Hendrix, le groupe B à de la musique plus "harmonieuse" comme du jazz ou de la musique classique. Elle affirme que les plantes A ont poussé en hauteur mais n'étaient pas vigoureuse et que leurs feuilles étaient tombantes. Les plantes B en revanche, étaient toutes belles et vertes, penchant même vers la source de la musique. C'est donc prouvé, le rock est une invention du malin.
  3. Elle peut aider à se remettre de dommages cérébraux
    On ne va pas se mentir, écouter du Mozart ne soignera pas votre Parkinson ou les dégâts infligés par une attaque, mais la musique peut en revanche vous aider pendant la rééducation. Ainsi, des personnes n'arrivant plus à parler parviennent à retrouver la parole par le chant, ou à remarcher à l'aide du rythme d'un morceau.
  4. Elle peut faire fuir les adolescents
    Eh oui, les ados n'aimeraient pas la musique classique. Caricatural ? Apparemment pas tant que ça. Certaines bibliothèques et quelques supermarchés américains ont tenté l'expérience et il semblerait qu'ils aient réussi à éloigner les bandes de jeunes loubards. Faire fuir les jeunes des bibliothèques, en voilà une belle idée !
  5. Elle peut favoriser l'audition
    A priori, on aurait plutôt tendance à croire le contraire, et en effet, l'écoute prolongée de musique à un volume important est très mauvais pour l'audition. Cependant, une étude menée sur 163 adultes dont 74 étaient des musiciens depuis leur enfance prouve que ces derniers possédaient une meilleure oreille et une meilleure audition. Ainsi, ils étaient plus aptes à comprendre une conversation dans un environnement bruyant.
  6. Elle peut aider à se remettre d'une crise cardiaque
    Si vous vous remettez d'une crise cardiaque ou d'une opération du coeur, la musique peut être une alliée de poids. Elle peut permettre de ralentir le rythme cardiaque et l'anxiété. Par ailleurs, il est prouvé qu'écouter de la musique joyeuse (ou qui vous rend joyeux) permettrait de favoriser la circulation du sang. Évitez juste d'écouter Total Eclipse of the Heart de Bonnie Tyler.
  7. Elle peut influencer le comportement des adolescents
    En 2008, Tobias Greitmeyer s'est penché sur les paroles des morceaux et comment celles-ci pouvaient influencer les adolescents. Il a donc fait écouter le morceau très engagé socialement "Heal the World" de Michael Jackson à un groupe d'adolescents, l'autre groupe étant soumis à des morceaux sans véritable message. Ensuite il a fait exprès de renverser des stylos devant ses sujets : les premiers se sont empressés de les ramasser, les autres ont traîné et en ont ramassé 5 fois moins. Personnellement, si j'entends "Heal the World" je saigne du nez et je tue des gens, chacun son truc.
  8. Elle peut influencer la vente d'alcool
    En 1999, une étude a démontré que jouer de la musique allemande dans un supermarché boostait la vente de vin allemand, et que la musique française poussait les gens à acheter plus de Bordeaux. L'étude ne dit pas si passer les chœurs de l'Armée Rouge augmente les ventes de vodka.
  9. Elle peut booster vos performances sportives
    En 2005, une étude britannique a prouvé qu'écouter de la musique en s'entraînant pouvait améliorer les performances de près de 20%, notamment si l'on écoute de la musique rapide. On devrait essayer de faire écouter du speed metal à toute l'équipe de France de Football avant chaque match, pour voir.
  10. Elle peut influencer le goût de l'alcool
    La musique n'influence d'ailleurs pas que la vente de l'alcool mais aussi son goût. D'après des chercheurs, certains types de musiques "améliorent" le ressenti de l'auditeur quand il boit du vin : le vin blanc serait plus rafraîchissant si on le déguste en écoutant "Just Can't Get Enough" de Nouvelle Vague. Le vin rouge en revanche devient dégueulasse quand on le boit en écoutant Carmina Burana. En revanche, même Jésus qui chante n'arrangera pas le goût du Beaujolais, désolé.

Et vous, vous êtes revenu en bonne santé du Hellfest ?

Source : Mental Floss, Wikipedia