dodoOK
source photo : moviepilot

D'un côté, il y a ceux qui se lèvent comme des fleurs sur les coups de 7 heures du mat' tous les jours (même le samedi), qui ont le regard vif et l'haleine fraîche et qui aiment à répéter que la vie est trop courte pour la gâcher à dormir. Et puis il y a les autres : ceux qui doivent mettre dix-huit réveils pour espérer arriver à l'heure au taff, peuvent dormir 48 heures de suite sans manger, et ne se lèvent pas avant midi le week-end (15h en cas de cuite). Eh bien figurez-vous que ce sont eux qui ont tout compris à la vie.

  1. Ils sont plus intelligents
    Selon une étude réalisée par un certain Satoshi Kanazawa et son équipe de la London School of Economics, les gens qui se coucheraient tard et/ou se lèveraient tard auraient un QI plus élevé que les autres. Pourquoi ? On ne sait pas trop, mais cette nouvelle nous emplit tout de même de joie.
  2. Ils sont plus riches
    Du fait de son réveil aux alentours de midi, le lève-tard saute généralement le petit-déjeuner. Budget moyen d'un petit-déjeuner : 5 euros. 5 euros x 365 jours = 1825 euros d'économies potentielles par an (soit un aller-retour dans un coin bien sympathique ou pas mal de séances de ciné).
  3. Ils sont plus épanouis sexuellement
    En effet, les personnes qui se lèvent tard sont plus à même de se coucher tard. Or, d'après le professeur Dario Maestripieri de l’Université de Chicago, qui a sans doute étudié la question de très près, les gens se couchant tard auraient une vie sexuelle plus diversifiée et épanouie que les couche-tôt.
  4. Ils sont joviaux
    Quand le lève-tôt passe deux heures dans les embouteillages ou les transports bondés, le lève-tard n'a jamais vu l'ombre d'un embouteillage et peut changer de strapontin à chaque station de métro. Dans ces conditions, forcément, on est moins ronchon.
  5. Ils sont plus minces
    Les médecins sont très clairs sur la question : plus on dort, moins on stocke de graisse. Autrement dit plus vous faites de grasse-mat', plus vous serez gaulée comme une déesse (ou comme un dieu, c'est une méthode unisexe). Ça vaut quand même le coup de se donner un peu de mal.
  6. Ils n'ont pas nausées matinales (en cas de grossesse)
    Dans nausées matinales, il y a matin. Pas de matin, pas de nausée, c'est aussi simple que ça.
  7. Ils connaissent plein de mots compliqués
    Quand le lève-tôt prend son petit-déj devant les dessins animés (ce qui est très chouette, mais assez peu stimulant intellectuellement), le lève-tard mange ses chocapic devant Motus. Une bien bonne petite habitude qui lui permet de crâner en soirée avec des mots à dix lettres.
  8. Ils sont plus sympas
    Il y a bien sûr quelques couche-tôt sympathiques, mais ne nous mentons pas : on préférera toujours les potes qui se couchent à six heures du mat' imbibés de mauvaise vinasse à ceux qui nous poussent délicatement vers la sortie sur les coups de 22 heures sous le fallacieux prétexte qu'ils doivent se lever tôt demain.
  9. Ils ont moins de chance d'avoir un cancer de la peau
    Comme vous l'a sans doute expliqué votre maman quand vous étiez petit, soleil rime avec cancer de la peau et mort douloureuse. Or, une personne se levant sur les coups de midi s'exposera sensiblement moins au soleil qu'une personne sortant de chez elle vers 7 heures du matin. Sur une vie, le lève-tôt pourrait bien s'exposer 146 000 heures de plus au soleil que le lève-tard. Ça en fait des cancers !
  10. Ils n'ont pas la gueule de bois
    Pour se retrouver à aller bosser avec ce léger goût de vomi dans la bouche et un mal de crâne carabiné, il faut déjà se réveiller. Si vous pioncez jusqu'à midi, vous devriez a priori échapper à cette vilaine maladie.

Sur ce, bonne nuit !