Nous sommes nombreuses à avoir pris cette fausse route. Ce chemin égaré dans la trajectoire d’une vie. A avoir affronté les limbes de la bassesse humaine et la noirceur de l’ennui. Hôtesse d’accueil. Ignoble activité consacrée à ne servir à rien d’autre que de paillasson humain pour des CSP +. Travail de femme le plus souvent, car il n’y a qu’elles pour être aussi douces, souriantes et chaleureuses alors que les hommes sont plutôt relégués à la sécurité (parce qu’ils sont forts et virils). Maintenant c’est fini tout ça (du moins on espère pour toi), mais il te reste encore quelques traces de ce passé douloureux.

1. Tu sais indiquer les toilettes en 5 langues différentes.

« Meeste tualett on õues, vasakut kätt, garaaži ja maja vahel, nõgeste kõrval, parfümeeria » Oui, même en estonien. En revanche c’est la seule et unique phrase que tu connais.

2. Tu es un caméléon.

Tu te confonds à merveille avec le papier-peint dans cette tenue beige/mauve/caca d’oie qui met en doute les lois de la bienséance.

Source photo : Giphy

3. Tu ressembles à un androïde.

Avec tes cheveux laqués, le fond de teint et le rose à lèvre pour rigidifier ce sourire niais que tu affiches docilement, alors que tu remets en question l’utilité de ton existence.

Source photo : Giphy

4. …Et tu parles comme un androïde.

Tu as ton lot d’expressions types à adopter au téléphone (tu les connais par cœur grâce au petit livret de la bonne hôtesse d’accueil disposé à ton poste de travail) comme « Entendu, je vous mets en relation » ou « Je vous prie de m’excuser ». Mais FERME LA.

5. Tu dis bonjour. Tout le temps.

Même à ceux que tu as déjà vu 3 fois, et même s’ils ne te répondent pas parce que HEY pourquoi dire bonjour à du papier-peint ?

Source photo : Giphy

6. Tu aimes les serpillères. Toi aussi tu en as été une.

Tu as dû recevoir des instructions de chefs hôtesses (des gens pire que des chroniqueurs de Cyril Hanouna, en tout cas quand t’es hôtesse) et parfois même des avertissements parce qu’avec ta gueule de fion tu n’es « pas assez à l’image du prestige de l’établissement ». Oui oui, des personnes généralement pas bien jojo t’apprennent ce qu’est le bon goût. Keep smiling.

Source photo : Giphy

7. Tu sais détourner tes outils de travail.

Tu as vite compris comment bidouiller ton téléphone pour faire comme si tu étais déjà en ligne et que ça sonne pas et que tant pis les gens attendront parce que tu hais le téléphone, tu hais les gens, tu hais ton job et tu sais pas pourquoi tu te foutrais pas à poil en faisant des doigts d’honneur à tout le monde.

Source photo : Giphy

8. Tu es ponctuelle. A la seconde près.

Si tu as une minute de retard, elle sera retenue sur ton salaire. En même temps, une minute dans le cadre spatio-temporel des hôtesses ça équivaut à deux ans. Dans ce monde cruel la ponctualité, ce n’est pas une qualité c’est une religion. Tu le sais parce qu’’à ton entretien, lorsque tu as dit que tu avais un BAC+5 et que tu parlais couramment trois langues, on t’a répondu : d’accord MAIS ÊTES-VOUS PONCTUELLE ?

9. Tu as une aptitude rare pour les micro-siestes.

Avec tes horaires de merde à base de 7h/13h tu es capable de faire des micro-siestes d’une durée de quelques secondes, voire à dormir les yeux ouverts quand le gros lard du courrier vient te narrer ses états d’âme sur le fait que y’a trop d’arabes en France mais bon il est pas raciste.

Source photo : Giphy

10. Tu as déjà subi l’insolence des collants couleur chair.

C’est l’accessoire totem de l’hôtesse. Le collant couleur chair fait partie des tortures imposées. Alors que bon c’est complètement débile à quoi ça sert d’avoir des collants de la même couleur que mes jambes ? Autant rien mettre du tout bordel de saloperie. Pardon. Comme vous le voyez j’ai du mal à m’en remettre.

Source photo : Giphy

11. Tu es habituée à être vue comme une bactérie sous-mentale dotée d’un cerveau de méduse.

Parce qu’on considère rarement les hôtesses comme des êtres supérieurs, quand tu as la bonne idée de lire un livre à ton poste de travail, tu crées un vortex humain. Les gens s’approchent, sont un peu effrayés. Ils jettent un œil, apparemment tu le tiens pas à l’envers, c’est dingue, elle sait donc lire ! Si tu es une petite chanceuse après on t’appellera « la littéraire » ou « l’intello » avec un clin d’œil complice pas bien vif.

Source photo : Giphy

12. Tu as volé environ 854 stylos, et 63 blocs de Post-It®

C’est pour compenser avec ta paye pathétique. Tu les revends sur le marché noir. T’as bien le droit non ?

13. Quand on t’appelle sur ton portable tu dis pas « Allô » mais « Sandrine Leclerc, bonjour ? »

Sauf bien sûr si tu ne t’appelles pas Sandrine Leclerc auquel cas tu donnes ton prénom à toi. A moins que ta carrière d’hôtesse d’accueil ait altéré ta raison et que tu aies développé une double personnalité, scénario tout à fait envisageable.

Source photo : Giphy

Et c’est parti pour la compét’ des jobs les plus pourris de la mort, qui dit mieux ?