Crédits photo : Lex Kravetski

Les merveilles culturelles de la Normandie sont nombreuses : les plages du débarquement, les vaches, ma mamie. Cependant, les Bretons, ces lascars de province, ont longtemps tenté de chourer à leurs voisins ce qu’ils avaient de plus beau. Et c’est pas très très gentil.

1. Le cidre

Que ce soit clair une bonne fois pour toutes : le cidre est une spécialité normande. Et si c’est devenu une soi-disant spécialité bretonne, c’est surtout sous la pression des autorités qui ont importé le cidre dans la région pour contrer la consommation excessive de vin de nos copains bretons. Parce que oui, le cidre ça cogne quand même moins que le gros rouge.

2. L'andouille

Tous les grands spécialistes de l’andouille sont clairs sur la question : la meilleure andouille de France (voire du Monde) est fabriquée à Vire et à côté l’andouille de Guémené n’est qu’une grossière charcuterie triste et sans saveur. Ajoutons à cela que l’andouille est fabriquée à Vire dans les règles de l’art depuis le XVIIIe siècle, preuve évidente que la Normandie a encore une fois été précurseur dans le domaine.

3. Le beurre

Si les Bretons étaient des gens honnêtes, la marque Paysan Breton s’appellerait Agriculteur Normand parce que jusqu’à preuve du contraire c’est pas un mec en ciré jaune qui a eu en premier l’idée de baratter le lait. Le lobby des Bleuzen et autres Goulwena est plus puissant qu’on ne le pense les amis.

4. Le Mont-Saint-Michel

Les gars ayant un peu de mal à digérer que le plus beau truc de France soit complètement normand s’acharnent à répéter que le Mont-Saint-Michel était breton y’a 1200 ans et que donc il n’y a pas de raison qu’il ne le soit plus aujourd’hui. Un Breton mal intentionné avait même récemment trafiqué les livres de géo de nos malheureux étudiants.

5. Le temps de merde

Les deux régions profitent sensiblement du même temps pourri, sauf que les Bretons crient sur tous les toits qu’ils ont la pire météo du monde. « Et nanana regardez comme il pleut chez nous et nanana on a des beaux hortensias ». Mais pour qui ils se prennent les mecs ? Demandez aux Américains de 44 ce qu’ils en pensent et ils vous diront clairement que le temps de chiotte est une spécialité normande.

6. André Breton

Notre petit André venait de l’Orne, mais kidnappé dans sa jeunesse par un habitant de Lorient, on lui affubla le nom ridicule de Breton. Un scandale malheureusement étouffé par vous savez qui.

7. Les gros pulls

On a regardé une carte de la France, et on voit bien que la Normandie est plus au nord que la Bretagne. D’après le théorème de Pythagore, on se gèle donc plus les couilles à Caen qu’à Brest, il est par conséquent évident que le gros pull de pêcheur qui gratte est une invention purement normande et non bretonne comme on aime à le croire.

8. L'alcoolisme

Voilà quelques années que les Bretons se donnent beaucoup de mal pour se tailler une belle réputation d’alcoolos, mais qui a déjà rendu visite à Mamie à Beaumont-en-Auge sait que le Calva y coule à flots et que les champions de la bibine sont bien normands.

Où s’arrêteront les Bretons ? Aujourd’hui la Normandie mais demain ? Paris ? La France ? Le monde ?

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :