Ça y est, ton bambin tient enfin sur ses deux jambes tout seul, et il marche. C’est le moment de lui acheter ses premières chaussures pour ses tout petits pieds, et y’a deux trois trucs à savoir avant de craquer ton PEL (ouais, plus c’est petit, plus c’est cher, saloperie de marketing.)

1. Il faut attendre qu’il marche vraiment avant de le chausser

Ouais je sais, tout le monde craque pour les toutes petites chaussures qui font la taille d’un doigt d’adulte. Mais tant que le bébé ne marche pas, ce n’est vraiment pas la peine de lui acheter des pompes hors de prix qui n’auront aucune utilité pour lui. A la limite, des chaussons en cuir ou tissu souple, pourquoi pas, mais pas plus.

Source photo : Giphy

2. Son pied doit être mesuré avec un pédimètre

Ce petit objet sert à mesurer la taille exacte du pied du bébé, et choisir la taille de ses chaussures en fonction. Il ne faut pas qu’elles soient trop petites ou trop grandes, même s’il est plus acceptable d’avoir des chaussures une pointure au dessus, plutôt qu’une pointure en dessous.

3. On évite les chaussures d’occasion

Il vaut mieux investir dans des chaussures neuves ou bien jamais portées pour éviter que votre bébé ne marche sur une semelle où la voûte plantaire d’un autre enfant a été « imprimée ».

4. A la maison, on le laisse les pieds à l’air

Pieds nus, en chaussettes ou avec des chaussons en cuir ou tissu souple, il faut laisser le pied se former le plus possible sans chaussures pour que les muscles de la marche se forment.

5. Evidement, pas de tongs ni de talons

Oui, y’a des parents qui mettent des chaussures à talons aux enfants, ça existe. C’est chaud, mais ça existe. Bien évidemment, c’est à proscrire.

Source photo : Giphy

6. Un enfant change de pointure tous les 2 à 4 mois à peu près

Ce qui peut faire un budget pompes assez conséquent.

7. Les chaussures doivent être souples

Pour que le pied puisse se dérouler librement et laisser les orteils fonctionner lors du pas.

8. Ne pas choisir de chaussures avec une voûte plantaire

Lors de la croissance, de nombreux muscles se mettent en action. Il ne faut donc pas avoir une semelle où la voûte est déjà faite, puisque ces muscles n’ont pas besoin d’être aidés, et ceux nécessaires à la marche pourraient ne pas se développer correctement.

Et après sinon on peut tous vivre nus et sans chaussures sur la plage en écoutant du Bob Dylan, c’est bien aussi.