Beaucoup de films utilisent des chiens dressés pour interpréter des personnages. En plus, si vous lisez le top des astuces de dressage au cinéma, vous apprendrez que les chiens sont les animaux les plus coopératifs sur un tournage. Mais quand même, parfois, quand on regarde leur interprétation dans certaines œuvres cinématographiques, on a vraiment envie de leur dire que leur jeu d’acteur est pourri. A côté d’eux, le casting de Taxi 4 mérite des Oscars.

1. Le chien qui joue Idéfix dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre

On n’a jamais cru une seule seconde à son interprétation dans l’oeuvre de Chabat. C’est simple, quand le film est sorti en salles, tout le monde est sorti en disant : « C’était génial, par contre Idéfix faut qu’il arrête le cinoche. Je sais pas moi, qu’il se reconvertisse en chien de garde ou en chien d’aveugles, mais le grand écran c’est fini pour lui. » Des remarques totalement méritées quand on voit que le toutou avait toujours l’air de penser aux friandises qu’il allait recevoir après ses scènes au lieu d’être ancré dans son personnage. Une honte pour le cinéma canin.

2. Uggie, le chien de The Artist

Adulé par la presse, le Jack Russel qui joue aux côtés de Bejo et Dujardin était selon nous totalement surcoté. Ok il savait faire deux ou trois petits tours sympa, mais est-ce qu’être un bon acrobate et un bon danseur c’est être un bon acteur ? Non. Son visage n’était pas assez expressif, on ne lisait aucune émotion dans ses yeux, et il semblait toujours être dans l’attente d’une petite tape sur la tête. RIP quand même, Uggie.

3. Le chien qui interprète Beethoven dans Beethoven 4

Alors là on n’a même pas envie d’en parler. Le jeu de cet animal est offensant pour tout amateur de cinéma. Insipide, ridicule, faux, anticonstitutionnel, on manque d’adjectifs pour définir ce naufrage qu’est l’interprétation du Saint-Bernard. Avec sa langue qui pend, là… Allez ça part à Pôle Emploi.

4. Le chien qui joue le rôle de Alain Chabat dans Didier

Alors oui ok il ressemble super bien à un humain, et même totalement à Alain Chabat, mais franchement, vous y croyez deux secondes à son jeu vous ? Nous on ne s’est pas fait avoir, et on est sûr que bon nombre de spectateurs seront d’accord avec notre ressenti.

5. Le chien qui joue Milo dans The Mask

Bienvenue dans le grand n’importe quoi de l’acting canin. Regards caméra, oublis de texte, manque de justesse, tout est raté dans la prestation de ce Jack Russel. C’est d’autant plus honteux qu’on sait qu’il avait des exigences de diva sur le plateau de tournage : une loge de 50m², de la pâtée goût dinde et des gratouilles derrière les oreilles entre chaque scène. Après ce film, plus aucun réal n’a jamais voulu de lui.

6. Le chien qui joue Einstein dans Retour vers le futur

Il a le beau rôle Einstein : premier chien à voyager dans le temps, il est aussi celui qui prévient Doc que les terroristes arrivent pour le zigouiller. Seulement, quand il est assis dans la DeLorean, il a plutôt l’air d’être en train de penser aux prochaines portées qu’il va engendrer plutôt qu’à son rôle de chien précurseur de la science. Zéro pointé pour Einstein.

7. Les 22 chiens qui ont joué Marley dans Marley et moi

Vous vous rendez compte, il aura fallu pas moins de 22 chiens pour interpréter ce personnage depuis son enfance jusqu’à sa mort, et aucun de ces 22 acteurs n’aura su nous convaincre. Il y a bien le 14e qui avait un petit quelque chose, mais même notre petite-cousine a fait mieux lors du dernier spectacle de sa MJC. Qu’on les renvoie faire quelques cours de théâtre.

8. Abbey, qui joue Sam dans Je suis une légende

C’est vrai qu’elle est hyper mignonne, cette Berger Allemand qui joue aux côtés de Will Smith, mais on sent que les producteurs ont tout misé sur son physique et n’ont pas du tout pris en compte le fait qu’elle était une piètre actrice. Résultat, on se retrouve avec un chien qui ne nous fait rien vivre sur le plan émotionnel. Les belles courbes et les cuisses musclées, ça ne fait pas tout.

Et heureusement qu’on ne parlait que des chiens, parce que Willy dans Sauvez Willy, c’était une catastrophe aussi. On attend maintenant de savourer les quelques commentaires outrés qui feront suite à ce top.

Si vous aimez les bons chiens-chiens, allez faire un tour sur le top des secrets de tournage avec des chiens, et celui des chiens miraculeusement épargnés dans les films.