Tout le monde adore les chiens car ce sont les animaux les plus mignons du monde, il est d’ailleurs bien normal de préférer son chien à son enfant. Contrairement aux chats qui sont des sales cons, les chiens ont prouvé au monde qu’ils étaient des héros, certains chiens ont même changé l’histoire. Au cinéma, les chiens ne sont pas en reste et deviennent parfois des animaux mythiques de séries mais un tournage avec des animaux n’est jamais simple. Entre astuces de dressages et anecdotes tragiques, on vous laisse découvrir dix histoires vraies sur des tournages de films avec des chiens, les meilleurs amis des hommes.

1. Les chiens heureux dans White God

Pour le tournage du film dramatique White God sorti en 2014, la dresseuse Teresa Miller a dévoilé quelques anecdotes sur le dressage des deux chiens qui jouaient Hagen. Dans le film, le chien Hagen devient un chien de combat et doit donc avoir l’air dangereux, voire méchant. Le problème, c’est que les chiens étaient très heureux et cela se voyait, ils remuaient la queue et avaient un regard joyeux en permanence. La dresseuse a du leur apprendre à baisser la queue et à avoir l’air triste ou énervé pour que leur rôle soit crédible dans le film.

2. Des chiens TROP heureux dans Narnia

Le même problème de chiens joyeux s’est posé pendant le tournage du premier volet de la saga Le Monde de Narnia où les deux fidèles loups de la sorcière blanche sont joués par des chiens (croisés avec des loups). Dans la scène où les loups cherchent les enfants Pevensie dans la tanière des castors, de la viande était cachée sur le lieu de tournage ; et c’est ce que les chiens cherchaient en réalité. Le problème, c’est que les chiens étaient très excités de sentir cette délicieuse odeur et leurs queues ne cessaient de remuer de joie. Ainsi, l’arrière-train des chiens a du être recréé en post-prod pour leur donner un air plus menaçant.

3. Le chien épuisé du Magicien d'Oz

Après la mort volontaire de deux chevaux dans le film Jesse James en 1939, la « Motion Picture Association of America » a commencé à collaborer avec une association de défense des animaux. Ils ont ainsi mis en place des lois pour protéger les animaux sur les plateaux de tournage américains. À ce moment là, le chien Terry qui joue le rôle de Toto dans Le magicien d’Oz a déjà joué dans 15 films en 10 ans et s’est même cassé une patte pendant le tournage du fameux film avec Dorothy. Sans ces nouvelles lois, le chien aurait sans doute continué de travailler tous les jours jusqu’à sa mort, tout comme l’actrice de Dorothy Judy Garland, l’enfant chanteuse au destin tragique.

Source photo : Giphy

4. Les chiots malades de Snow Buddies

La série de films « Air Buddies » (« 5 toutous prêts à tout » en version française) est la suite de la série « Air Bud ». Produits par Disney et sortis directement en DVD, ces films ont pour personnages principaux cinq chiots golden retriever en prise de vue réelle. Pour le deuxième volet de la série, « Snow Buddies » (ou « Les copains des neiges »), la production a acheté 30 golden retriever chez un éleveur et les a mis dans un avion pour Seattle. Sur le lieu du tournage, 15 chiens sont tombés malades et cinq ont fini par mourir, contaminés par un virus. Le décès de ces animaux aurait pu facilement être évité puisque l’association de défense des animaux qui s’occupe des tournages américains a révélé que les chiots avaient été enlevés à leur mère trop tôt et n’avaient donc pas les défenses immunitaires suffisantes pour prendre l’avion ou participer à un tournage. On a là un bon exemple de maltraitance d’animaux au cinéma

Source photo : Giphy

5. Rintintin, le meilleur acteur

Rintintin est probablement le plus connu de tous les acteurs canins. Ce berger allemand, sauvé par un soldat américain pendant la première guerre mondiale, a joué dans une trentaine de films et en est même parfois le personnage principal. En 1929, le tout premier Oscar du meilleur acteur est décerné à l’acteur allemand Emil Jannings mais certains affirment que le véritable gagnant était Rintintin. Le chien avait apparemment reçu le plus de votes pour le prix du meilleur acteur mais l’académie souhaitait avoir une image sérieuse et a donc décidé de recompter les voix en enlevant les votes pour Rintintin.

6. L'incroyable voyage, un film sérieux

L’Incroyable Voyage est un film Disney mettant en scène deux chiens et un chat qui, se croyant abandonnés par leurs maîtres, tentent ensemble de les retrouver. Les rôles de Shadow et Chance étaient chacun joués par quatre chiens différents et dix chats étaient présents pour le rôle de Sassy. Avant le tournage, les animaux ont passé sept semaines ensemble pour apprendre à se connaître et s’entraîner à jouer leur rôle.

Source photo : Giphy

7. Le Chihuahua de Beverly Hills au refuge

Les deux personnages principaux du film « Le Chihuahua de Beverly Hills » sont des chiens sauvés du refuge par Mike Alexander, le dresseur de l’équipe de production. Le chien qui joue Chloe a été adopté alors que ses maîtres l’avaient abandonné. L’autre chihuahua, qui joue Papi, allait être euthanasié dans la journée si Mike ne l’avait pas récupéré. Après le film, les deux chiens ont vécu une vie heureuse dans le ranch de Mike.

8. Les effets spéciaux incroyables de Beethoven

Pour les besoins du film Beethoven 2, une centaine de chiots ont été utilisés avant d’être rendus à leurs éleveurs. La production a également utilisé un chien mécanique et une tête de chien modelée pour créer des expressions faciales particulières. On a même pu voir un homme dans un costume de chien, le meilleur acteur du film.

Source photo : Giphy

9. Lassie, le chien fidèle tu connais

Le chien qui joue Lassie dans la majorité des films mettant en scène le personnage est en réalité un mâle du nom de Pal. Il n’avait d’abord pas été retenu pour le rôle étant donné que le personnage était une femelle, mais le réalisateur a finalement changé d’avis. Pal a joué le rôle de Lassie dans une dizaine de films et a même joué deux rôles, Lassie et son fils, dans le film « Le fils de Lassie ». Une fois trop vieux pour jouer, Pal a laissé sa place à son fils Lassie Jr. Le rôle est par la suite resté dans la famille.

10. Beaucoup trop de dalmatiens

Cette anecdote n’est pas vraiment un secret de tournage mais c’est une information importante qu’il faut partager pour sensibiliser la population. Après la sortie du film live-action Les 101 dalmatiens, de nombreuses personnes ont voulu acheter des dalmatiens et les éleveurs de chiens en ont donc élevé de plus en plus. Le problème, c’est qu’un très grand nombre de ces chiens ont fini dans des refuges et ont du être euthanasiés. Une situation similaire s’est produite après la sortie du film Le monde de Nemo : de nombreuses personnes ont voulu acheter des poissons-clowns alors que ces animaux sont en voie d’extinction.

Source photo : Giphy

Et vous, vous préférez les chiens trop mignons ou les chats, ces démons de l’univers ?

Source : The BarkAWNRoverComplexWide Open PetsDaily Mail