Alors on se fait une petite virée dans le quartier latin pour se boire une soupe à l’oignon « typique » absolument pas typique ? Le terroir est devenu tellement prisé qu’il a évidemment fini par être dévoyé : on nous vend comme traditionnelles des choses qui ne le sont pas le moins du monde. Et voilà comment un plat pour clochards se retrouve au menu de tous les restaurants islandais.

1. Le requin faisandé en Islande

Le hákarl était en réalité un plat que l’on refilait aux sans-abris histoire qu’ils mangent un peu… Comme personne n’a envie d’être pris pour un clodo, les Islandais se gardent de manger du requin faisandé, réservant ça aux touristes et aux SDF. Les touristes, eux, en raffolent.

Crédits photo (creative commons) : Xfigpower

2. Les spaghettis aux boulettes

Les spaghettis aux boulettes n’ont absolument rien de typiquement italien. En Italie, on bouffe des spaghettis d’une part, et des boulettes de l’autre, mais pas ensemble. Le mélange vient des États-Unis, au départ, mais on peut le retrouver dans certains restaurants italiens dégueulasses pour séduire le touriste.

3. Les fajitas

Même si tu es un habitué des soirées Old El Paso, ne crois pas que tu es un véritable mexicain de compet’ parce que tu manges des fajitas. Les fajitas sont issues de la cuisine tex-mex et sont des inventions américaines. Vu le tourisme américain à Vera Cruz et Acapulco, il faut bien reconnaître que les taquerias se sont mis à en vendre dans les attrape-touristes, mais on ne verra jamais un vrai Mexicain manger ça ; il mangera une quesadilla, lui.

Crédits photo (creative commons) : jeffreyw

4. Le cheese naan

Déjà qu’on ne trouve pas de naan partout en Inde, est-ce que vous pensez vraiment que vous allez trouver des naans fourrés à la vache qui rit ? C’est une invention française, que les restaurants indiens en France se sont mis à proposer tout simplement parce que ça se vend. Mais certainement pas par tradition hindoue. Aucun Indien ne bouffera jamais ça.

5. Le couscous royal

Qu’est-ce qu’il se passe quand on mélange 15 viandes dans le couscous ? On le vend plus cher, bien joué Chatard. Et voilà pourquoi on a inventé en France le couscous royal, alors que le couscous traditionnel n’est composé que d’une seule viande en plus de la semoule, des pois chiches, des légumes et de la sauce. On trouve du couscous royal au Maroc, désormais, mais seuls des cons d’occidentaux comme nous se risqueront à en prendre.

6. Le Döner Kebap

Le Döner est né en Allemagne. Et c’est vrai, qu’en Allemagne, on en trouve pas mal et que c’est devenu un peu typique. Mais en tout cas, ce n’est pas turc. Si, désormais, les Turcs en vendent et en consomment, ils préféreront toujours un Iskender, vrai plat qui n’est pas en sandwich. Contrairement aux touristes, donc.

Crédits photo (creative commons) : de:Benutzer:Wollschaf

7. Le Tikka Massala

Le poulet Tikka Massala a été inventé par les Anglais et certainement pas par les Indiens. Ceux-ci ont noyé le poulet dans la sauce pour satisfaire aux palais européens. On n’en trouvera donc pas en Inde, mais bien à la carte de tous les restaurants indiens, bien obligés de s’adapter pour vendre des plats aux personnes peu au fait de la vraie cuisine indienne.

8. La brochette au fromage

Si un jour vous trouvez une brochette au fromage dans un restaurant japonais au Japon, c’est probablement que la mondialisation a atteint le bout du tunnel et se mord la queue. Les Japonais se mettraient à imiter la cuisine japonaise. Parce que la brochette au fromage, ça n’existe tout simplement pas au Japon.

Pas trop déçus ?

Sources : Melty, culturomonde, la fabrique de l’histoire

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.