On sait tous qu’il y a une liste de mets à goûter tout au long de notre vie avant de pousser les pissenlits par la racine (qui est clairement le moins bon des plats). Mais ce qu’on connaît moins, ce sont les plats à éviter, voire à fuir avant de mourir. Comme ça au moins vous perdez pas de temps.

1. Potjevlesch

Déjà parce qu’il a un nom imprononçable ce qui entraîne forcément ton humiliation chaque fois que tu tentes de le prononcer. Ensuite, c’est un fourre-tout qui manque presque d’indécence : de la poule, du lapin, du porc, du veau… il manque plus que du cheval. Tout ça est emprisonné dans une gelée vinaigrée. Bref c’est dégueulasse de toute évidence et tu gagneras un précieux temps à ne jamais goûter cette chiasse carnée.

Crédits photo (creative commons) : Tony5188

2. Les quenelles de Lyon

Euh… je sais pas si vous êtes au courant mais les quenelles c’est un truc de néo naziiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!

3. Le pâté de tête

Deux problèmes dans ce plat :

1) le mot « pâté ».

2) le mot « tête ».

4. La pizza hawaïenne

Interpol recherche désespérément l’inventeur maudit de cette recette franchement gerbos. Les ananas oui. La pizza oui. Les ananas dans la pizza, non. C’est pas parce que deux aliments sont bons séparément qu’il faut les mettre ensemble. J’aime bien les calissons et la côte de bœuf, c’est pas une raison pour que je me fasse un bœuf calisson.

5. Les épinards à la béchamel de la cantine scolaire

Bien sûr le paramètre de la cantine scolaire est à prendre en compte dans le caractère profondément médiocre de ce plat. C’est pourquoi on invite tous les enfants qui souffrent le midi à devoir manger des trucs pas bons, de faire l’impasse sur celui-là. Ce sera non seulement un gain de temps mais aussi une belle économie pour la cantine qui aura le bon sens de ne plus jamais proposer cette recette.

6. Le haggis écossais

Le pâté de couenne, OK. La salade de museau, bien sûr. Les grattons, évidemment. Le cochon de lait, passe encore. Le foie gras, de toute évidence. Mais la panse de brebis farcie, c’est non. Si on veut rester un minimum humain, ne jamais sombrer dans la sauvagerie, passons-nous de ce plat qui devrait être puni pour incitation à la haine.

7. Le porridge

Excusez-moi du peu mais c’est juste de la bouillie et je pense qu’on a autre chose à foutre dans la vie de que bouffer de la bouillie ! Non mais franchement, de l’avoine et de la flotte ! Vous nous prenez pour qui ?

8. La salade piémontaise

Un joli nom il est vrai, ce plat semble annoncer plein de fraîcheur, plein d’explosions dans les papilles gustatives et puis en fait non. La piémontaise c’est juste une salade de patates avec des cornichons et de la mayo. Même à un pique nique foireux on trouve pas de plats aussi pathétiques.

9. Un flan sans sucre

Personnellement, j’ai goûté ça hier soir et c’est un peu comme téter de la graisse solidifiée mais molle. Ça n’a aucun goût, la texture est écœurante et ça fait grossir le cul.

10. La soupe de céleris

Je vous arrête tout de suite, je n’ai rien contre le céleri. Mais voilà, il y a des soupes qui jouissent de bonnes combinaisons de légumes et d’autres non. La soupe de céleri ne jouit d’aucune combinaison. C’est juste un légume déjà pas ouf réduit à l’état liquide. Idéal en cas de comportement suicidaire, cette soupe devrait vous aider à passer à l’acte.

On espère te faire gagner quelques points de karma alimentaires.

PS : Oui ce top est subjectif mais je pense sincèrement être plus d’accord avec mon avis qu’avec le vôtre.