Crédits photo (creative commons) : erix!

Vous qui vous êtes déjà retrouvé perplexe devant une assiette de brocolis, ce top risque de vous faire relativiser. Le hamburger n'est pas une institution dans tous les pays. Parfois, c'est le chien, ou le crocodile. Ou autre chose. Après les plats français un peu répugnants, voici les internationaux :

  1. La soupe de chien en Corée : ce plat, appelé boshintang (soupe de santé), est très apprécié des Nord-Coréens. Dégustée clandestinement en Corée du Sud, la soupe de chien est devenue un repas de luxe en Corée du Nord. En même temps, tout repas est un luxe en Corée du Nord.

    soupe de chien

    Crédits photo (creative commons) : Beeniru

  2. Le serpent à Le Mât, Vietnam : le serpent est un reptile très apprécié des Vietnamiens. Il est cuisiné à toutes les sauces. Vous pourrez tester le cobra au bain-marie, des potages de queues et de peaux aux herbes, des nems au serpent, de la soupe au jus de serpent…

    Si vous en commandez un, on le tuera devant vous( pour vous montrer qu'il est frais), voilà ce que ça peut donner (attention il y a un serpent qui meurt dedans la vidéo, on vous aura prévenus) :

  3. La chauve-souris en Indonésie : la viande de chauve-souris est servie en sauce et fait partie des spécialités indonésiennes. Il est tout de même bon de savoir que les chauves-souris peuvent être porteuses de la rage, du virus Ebola et que leurs fientes peuvent provoquer l'histoplasmose… Donc : bien les cuire, et ne pas manger les fientes.
    chauve souris

    Crédits photo (creative commons) : emuntu

  4. La soupe de tortue à Shanghai, Chine : un des plats les plus originaux du pays reste la soupe de tortue. On peut également trouver de la soupe de carapace molle. Mais on perd le croustillant.

    soupe tortue

    Crédits photo (creative commons) : Ernesto Andrade

  5. La marmotte en Mongolie
    Appelé boodog, la marmotte est une viande que les nomades ont pour coutume de déguster en hiver ou pour les longs trajets. Une marmotte et ça repart.

    mamotte

    Crédits photo (creative commons) : Bogomolov.PL

  6. La baleine au Japon
    La viande de baleine est un met très utilisé dans la cuisine japonaise malgré les différentes interdictions internationales. Des barbares ces Japonais. Manger de la baleine... alors que tout peuple civilisé sait que la baleine sert uniquement à faire des crèmes cosmétiques à se tartiner sur la gueule.

  7. La cervelle d’écureuil aux États-Unis
    Cette spécialité surtout répandue dans le sud des États-Unis nous rappelle que ce beau pays s'est construit grâce à la détermination de pionniers qui un jour se sont dit : "Oh, un écureuil... Si on lui pétait le crâne pour manger ce qu'il y a dedans?"

    squirrel's brain

    source photo : xfinity

  8. La dégustation d’insectes à Khao San Road, Bangkok, Thaïlande
    Les insectes sont paraît-il excellents pour la santé. Par contre, choisissez des bestioles dodues si vous êtes une famille de quatre. "Y'a plus de blanc?... Je vais prendre une cuisse, alors…", "Il faut le finir ce gigot de mouche, c'est pas bon réchauffé!"

    insectes thailande

    Crédits photo (creative commons) : ahmedrabea

  9. Le crocodile au Kenya
    Un des reptiles les plus dangereux, mais aussi un met très savoureux pour les Kenyans. Son goût s’apparenterait à celui du poisson, sa chair serait plutôt caoutchouteuse. Ça a l'air meilleur qu'un bâtonnet de Colin, c'est déjà ça. Par contre le Colin et le Surimi ne sont pas encore dans la liste des espèces en disparition, donc quitte à bouffer du pas bon, préférez le pas bon qui existe en grand nombre. Et bim, le coup de gueule écolo qui va bien. On est comme ça chez Topito, on a un cœur gros comme la planète.

  10. Les brochettes du marché de Dong Hua Men (Chine)
    Comme dit précédemment en Chine , on met la plupart des insectes en brochettes. Mais on le fait aussi avec d'autres trucs : les hippocampes par exemple. En fait si c'est vivant on empale. Une abeille : bim on empale, un poisson : bim on empale, etc. Si vous visitez la Chine et que vous voyez un mec qui vous suit de près avec une très grosse pique, fuyez, loin, très loin.
    brochettes

    Crédits photo (creative commons) : William

  11. Poissons-pénis coréen
    On le vend frétillant dans de grands viviers au sein des marchés aux Poissons. Et on s'arrêtera là parce que les images parlent d'elles-mêmes.

  12. Panope du Pacifique
    Au Japon on adore ça cru , en sashimi ... C'est le plus gros bivalve fouisseur du monde ... tout de suite ça impose le respect. Et on sait bien ce que vous vous dites : ça ressemble à un appareil reproducteur masculin (une bite donc pour ceux qui ne suivraient pas) d'éléphant.

    panope du pacifique

    Crédits photo (creative commons) : William

  13. Le Haggis
    Du bon plat Briton comme on en fait plus. Pour faire court : c'est de la panse de brebis farcie. Et si ça vous donne envie, on vous conseille de consulter d'urgence.

    haggis

    Crédits photo (creative commons) : Tess Watson

  14. L'œuf de Cent ans
    L'odeur d'œuf pourri vous répugne ? Dommage il parait que c'est délicieux. L'œuf de poule est conservé dans de l'argile pendant plusieurs mois . Le résultat est ... atypique : le jaune devient vert et visqueux tandis que le blanc devient noir. En Chine, on retrouve l'œuf de cent ans cru ou dans des préparations comme le Congee ( porridge d'œuf en dés avec du poulet et du riz).

    oeuf de cent ans

    Crédits photo (creative commons) : irrational_cat

  15. L'utérus de truie
    Vous pensiez avoir atteint la limite avec les poissons-pénis ? Perdu ! On en mange en Chine et aux Philippines. Le plus souvent on déguste son utérus farci de porc émincé , de légumes et de diverses épices, sinon c'est un peu fade m'voyez...

Source : unbilletpourlevasion, "Ça se mange ?" de Neil Setchfield