Holidu, un moteur de recherches de voyages, a mené une enquête très poussée sur les réseaux sociaux pour savoir quelles étaient les plages françaises les plus hashtaguées. C’est-à-dire celles qu’on retrouvait le plus mal écrites en un seul mot sans espace derrière un signe #. Et nous, on a mené l’enquête sur ces plages pour en savoir plus.

1. Dune du Pilat - #dunedupilat 83 465 mentions

D’une, c’est une dune, de deux du Pilat, et il paraît que quelqu’un a beaucoup poncé les pierres pour fabriquer le sable, et qu’on l’appelait Ponce Pilat.

Si vous aimez mon humour, retrouvez-moi tous les jeudis au cercle de l’humour décapant à Montigny-lès-Metz.

2. Omaha Beach - #omahabeach 63 863 mentions

La plage est très connue dans la culture populaire pour avoir été chantée par Frank Alamo dans son tube le plus connu, beach Omaha Beach.

Si vous avez compris cette blague, c’est que vous avez plus de 70 ans.

#omahabeach

A post shared by Bretagna&Normandia (@bretagna_e_normandia) on

3. Plage la Côte des Basques - #cotedesbasques 43 170 mentions

Elle arrive juste derrière la côte de porc. Pour ma part, j’ignorais qu’on avait des côtes dans les chaussures.

Si vous avez ne serait-ce que souri à ce jeu de mots, vous êtes probablement un fan de Jean Roucas.

4. Plage de Pampelonne - #pampelonne 42 059 mentions

Pamplone, ça se prononce pamplone, enfin j’en sais rien, mais comme j’ai menti pour me faire embaucher en disant que j’avais un DEUG de linguistique appliquée, et bah du coup je suis obligé de dire n’imp’ MDR pour justifier mon salaire mirobolant. On prononce mirobolant.

5. Plage de Santa Giulia - #santagiulia 39 455 mentions

Il parait que Sainte-Julie aimait à se faire passer pour italienne quand elle servait des pizzas en Corse pour faire couleur locale, même si les patrons de la pizzeria étaient tunisiens et qu’ils mettaient de la crème fraîche et des lardons dans leur carbo. Il paraît.

6. Plage de Palombaggia - #palombaggia 34 639 mentions

La plage a été nommée ainsi après qu’un vacancier d’origine italienne s’est levé trop vite et s’est coincé le dos alors qu’il voulait quitter la plage pour aller manger une glace à l’eau. Un médecin tout proche s’est précipité vers lui, mais le blessé a voulu tout de suite dissiper les doutes concernant sa souffrance en expliquant, avec son drôle d’accent, qu’il ne souffrait pas de lombalgie. Depuis, c’est resté.

#corse #corsedusud #plage #palombaggia #mediterranean

A post shared by Camille Champendal (@kmil_o_) on

7. Plage de La Baule - #labaulebeach 25 128 mentions

Alors c’est une histoire marrante, celle-là, aussi : en fait, à la libération, le général est passé par cette plage, mais le truc c’est qu’il était super enrhumé à cause des embruns. Du coup, quand il s’est présenté aux autorités locales, il a dit qu’il était le général de Gaulle mais tout le monde a compris le Général de Baule et comme l’histoire a fait beaucoup couler d’encre dans la gazette locale, et bah on a gardé le nom en souvenir. Amusant, non ?

8. Plage de l’Almanarre - #almanarre 13 251 mentions

Cette plage est malheureusement ABSOLUMENT ENVAHIE de pollution, tous les adolescents jetant leur chewing-gum saigné jusqu’à la corde dans le sable. C’est dommage, parce que sinon elle est jolie, mais dans le coin, le mot se passe de bouche à oreille comme quoi quand tu mâches un chewing-gum et que y’en a marre, bah y’a Almanarre.

Ce jeu de mots a été élu jeu de mots le plus lointain de l’année 1993.

9. Plage de Saleccia - #saleccia 11 881 mentions

A l’époque, personne n’avait jamais osé aller barboter dans la mer, quand un intrépide individu a décidé de sauter le pas. Il s’est jeté à l’eau pour la première fois, a plongé au milieu de l’écume, a même ouvert la bouche. Et quelle ne fut pas sa surprise ! Aussitôt revenu à terre, il raconta son expérience : désignant du doigt l’eau brumeuse, il aurait déclaré, « c’est salé, ça ! » L’expression est restée.

10. Plage de Paloma - #palomabeach 11 012 mentions

Une plage réservée aux gens qui bronzent facilement depuis qu’un touriste italien qui s’était rendu sur place s’est étonné de la pâleur d’un touriste local, lui attirant une teu-hon généralisée et un exil forcé aux cris de « Il est pâlot, ma ! », le « ma » était bien sûr la raison pour laquelle ce touriste était italien.

J’aime me cultiver avec vous.

Source : Holidu