Quand on pense au « progrès », on a immédiatement en tête les technologies qui nous facilitent la vie, l’évolution de mœurs et l’espérance de vie qui s’allonge. Mais s’il est un domaine qui a sacrément progressé et qui vous donne l’impression d’avoir vécu au Moyen âge, c’est bien la cantine scolaire. Si aujourd’hui on débat pour savoir combien de menus on doit proposer aux enfants pour répondre à leurs exigences en termes de santé ou de religion, c’était une autre limonade il y a 15 ou 20 ans, à la belle époque des cantines centrales et des cuves en inox.

1. Les épinards

Toute une génération a attendu d’avoir 18 ou 20 ans pour découvrir que les épinards, c’était bon, et surtout que ça pouvait être servi autrement que sous forme d’une purée bouillie. Et le fait que Popeye en mange pour être costaud ne change rien, c’est crado, c’est tout.

Crédits photo (creative commons) : Alicepegie

2. La langue de bœuf sauce cornichon

Et on se gardait bien à l’époque de nous montrer à quoi ça ressemble en vrai une langue de bœuf.

3. Le jambon-macédoine

Avec la mayonnaise la plus insipide du monde. Mais comme c’est servi très froid, de toute façon, on ne sent pas le goût.

4. La salade piémontaise

Là encore, servi très froid pour anesthésier nos papilles gustatives. A aucun moment il est possible pour le gamin moyen de faire le lien entre le Piémont du nord de l’Italie qui a vu naître Umberto Eco et cette salade de patate dégueu.

5. Les concombre à la crème

Avec des tranches hyper-fines. Et de la crème un peu trop liquide.

6. Les endives au jambon

Vous en mangez depuis que vous avez quitté l’école? Non? Bien joué.

Crédits photo (creative commons) : Varaine

7. Les champignons à la grecque

On s’évertue aujourd’hui à expliquer ce que l’Europe doit à la civilisation grecque à des gens qui ont grandi avec ce genre de trucs dans leurs assiettes à midi. Bon courage.

8. Petits pois-carotte plein de flotte

L’eau de cuisson des légumes, c’est là qu’il y a toutes les vitamines.

9. Le hachis parmentier

Comment peut-on foirer un hachis parmentier ? Et surtout, comment peut-on mettre des os dedans ?

Crédits photo (creative commons) : Varaine

10. Le gratin de choux-fleurs

Bien tenté de dissimuler les choux-fleurs sous la sauce, mais les enfants ne sont pas cons, ils vont vite piger l’astuce.

11. Les "Entremets"

Curieux de désigner sous ce nom générique des crèmes au citron chimique servie dans des ramequins qu’on finissait pour voir quel âge on avait (quand on était déçu de l’âge que nous donnait le verre). Est-ce que depuis vous avez utilisé les mots « entremet » et « ramequin » ? Non ? C’est un signe, non ?

12. Le pain mal décongelé

Encore glacial à l’intérieur. Parce que se rattraper sur le pain, ça aurait été trop facile.

Source photo : Giphy

Que celui qui n’a pas vomi à la cantine lève le doigt.