On avait déjà essayé d’imaginer les prénoms à ne pas donner à des jumeaux, mais on s’est rendu compte que des parents n’avaient aucun scrupule à donner les pires prénoms à leurs paires de gosses (quand ils ne choisissent pas tout simplement des prénoms affreux, genre Brunehilde et Cynthia). On dirait qu’ils font tout pour que les enfants partent avec le moins de chances possibles dans la vie, comme si c’était pas déjà assez compliqué d’avoir un frère ou une sœur qui a le même anniversaire et la même tête que soi.

1. Joyeux et Patriste

On est sur un mélange entre les nains de Blanche Neige et un prénom inventé par la troupe des Robin des Bois. Ces prénoms n’ont pas été acceptés lorsqu’ils ont été proposés en 2006 ; deux enfance ont donc été sauvées.

2. Bâbord et Tribord

Proposé par des Français qui devaient sûrement aimer les régates et, heureusement, refusé par l’administration qui leur a dit de mettre les voiles.

3. Vagina et Clitorine

Merci les Belges de nous faire rêver encore une fois. En 2009, ces prénoms n’ont pas été acceptés par votre administration, mais on apprécie l’effort.

4. Fish et Chips

Petit détour par la Nouvelle-Zélande, où il existe aussi des parents qui n’aiment pas leurs enfants, mais qui aiment la bonne bouffe.

5. Starsky et Hutch

Ou comment foutre la honte à des enfants qui n’ont jamais regardé un seul épisode des aventures de ces deux flics avec leur voiture rouge.

6. Soupline et Cajoline

Difficile de savoir s’il s’agit d’une légende urbaine ou non, mais si des parents ont réellement voulu nommer leurs enfants comme ça, on devrait tout de suite leur retirer la garde des gosses.

7. Côme et Pacôme

On dirait juste une mauvaise blague concernant les enfants de M. et Mme « Lesautres ». Une mauvaise blague qui fera moins rire les intéressés.

8. Théo et Théa

Et puis on les habillera tout pareil, et on niera totalement leurs personnalités pour qu’ils se ressemblent à 100%.

9. Benson et Hedges

Encore un coup de parents néo-zélandais qui ont voulu appeler leurs jumeaux comme une marque de cigarette. Si vous n’aimez pas les enfants, il existe des bons moyens de contraception vous savez.

10. Autumn et Summer

Deux prénoms jolis séparément, qui deviennent une grosse plaie une fois réunis. Heureusement que les parents n’ont pas eu des quadruplés.

11. Noel et Leon

Sans les accents, parce qu’on est sur des parents américains. Les deux frères n’ont plus qu’à travailler dans une miroiterie, comme ça l’histoire sera parfaite.

12. Carla et Clara

Super, deux prénoms qui s’écrivent presque pareil ! De quoi bien faire chier les dyslexiques.

13. Sandrine et Cédrine

« Alors à l’une des deux on va donner un prénom qui existe, et l’autre ira se faire voir parce qu’on veut juste qu’elles se ressemblent. ELLES DOIVENT SE RESSEMBLER LE PLUS POSSIBLE OK ?!!! »

14. Heaven et Nevaeh

Inverser le deuxième prénom alors que l’original est déjà très moche, c’est vraiment fort. Finalement Nevaeh ça passe presque mieux (il faut encore voir comment on le prononce).

15. Prodige et Merveille

Si avec ça tes deux filles ne chopent pas un boulard gros comme ça, c’est que t’as de la chance.

Les pires prénoms de 2019 valent le détour aussi.

Source : l’Internaute, Kidspot, thechronicle, forums divers et variés et deux ou trois mecs dans la rue.