Que ce soit la sienne ou celle des autres, l’haleine à la différence des autres odeurs nauséabondes de notre body est plus difficile à camoufler. En société, se brosser les dents semble demander un peu plus d’organisation pratique que de se mettre un coup de déo’. Petit palmarès des p(u)ires haleines de notre quotidien #prenezunchewinghumémile.

1. L'haleine du matin

Un p’tit condensé de bactéries buccales qui ont bien macéré toute la nuit, ça fouette à mort surtout quand on nous chuchote « Bien dormiiiii ? » dès le réveil. Bon si vous êtes célibataire et vierge vous n’avez jamais eu la chance de tester votre pouvoir odorant au petit matin, mais c’est peut-être le seul avantage de votre situation donc ça mérite d’être souligné.

2. L'haleine de la maladie

« J’te fais pas la bise je suis malade » bah ouais mon vieux elle renarde du siphon ton angine blanche, la prochaine fois te fais pas chier, reste chez toi hein.

3. L'haleine du matin (post soirée)

Contre toute attente, l’haleine d’après teuf bien qu’elle soit sponsorisée par Marlboro est moins pire que l’haleine d’après pas teuf (peut-être grâce à l’alcool qui aseptise le gosier). Bon la seule différence c’est que dans ce cas-là y’a pas que ton haleine qui puire, allez va prendre une douche tu veux.

4. L'haleine de la fringale

C’est bien connu, plus t’as faim, plus tu pues de la G. L’explication est simple : les bactéries ont elles aussi de plus en plus envie d’un grec à 5€ du coup elles se transforment en Smogogo et font des attaques Purédpois. T’as la dalle, tu fouanes, tu manges. Habile.

5. L'haleine du sport

56% des français ne savent absolument pas de quoi on parle bande de fainéants bougez-vous le gras où vous allez disparaître à 33 ans (un peu comme Patxi de la Star Ac’ mais pas pour les mêmes raisons). Et ouais y’a bien une haleine post efforts physiques avec en bonus les trucs blancs immondes au coin des lèvres, mais c’est peut-être le prix à payer pour être bien gaulé.

6. L'haleine de la clope

Alors déjà on sait tous que fumer c’est mettre un pied dans la tombe – mais ça à la rigueur c’est pas ton problème – mais quand l’odorat post clope envahit ton espace vital là ça devient un p’tit peu plus relou. Evidemment les fumeurs eux s’en foutent puisqu’ils n’ont déjà plus d’odorat. Quand est-ce que tu vas arrêter de faire une pause clope toutes les 17 minutes Mathieu bon sang ??!!

7. L'haleine du café

Classique souvenir du prof’ de lycée : 3 trimestres d’échec en terminale S car trop focus sur ta respiration au premier rang pour éviter de rendre ton petit dej’ quand M. Rousseau essaye de t’expliquer les exponentielles. Résultat : 8 au Bac (et encore tu t’en tires bien) mais bon c’est carrément pas de ta faute.

8. L'haleine dentifrice + jus d'orange

Pour une fois, tu veux bien faire tu te laves les dents (45 secondes hein faut pas déconner) avant d’aller au boulot mais au moment de partir ton colloc’ qui veut se faire pardonner d’être rentré ivre cul la veille t’a préparé un jus d’orange pressé. En vrai t’aimes trop ça et même s’il a juste fait l’équivalent d’un shot ce radin tu lui pardonnes et tu te l’enfiles en deux-deux. Bye bye tous les bienfaits du brossage de dent, hello l’haleine hybride mi-fraîche mi-vomi !

9. L'haleine du chien

Bon pour la défense de ces petites bêtes ils n’ont pas les papattes adéquates pour tenir une brosse à dents. Et ils bouffent des trucs dégueu’ (essaye les Royal Canin Energy tu verras). Et ils n’ont pas de carte bleue pour acheter du dentifrice. Et ils ne savent pas où est le supermarché. Et ils ne savent même pas où ils habitent bordel ! Bref ils sont nuls. Mais tout mignons.

10. L'haleine et les garçons

De loin la pire que la télévision française ait jamais connu.

Bref ça pue la vie et à en croire ce top on passe notre vie à puer.