Mentir, c’est mal, on ne cesse de nous le répéter tout au long de notre vie. Mentez un peu devant un tribunal et vous verrez ce que vous prendrez dans la gueule. Pourtant, faisant fi des injonctions, on ment. On passe notre vie à mentir à tout le monde pour faciliter la vie et les rapports sociaux. Mais oui je suis à trois stations ; mais non je ne t’ai jamais trompé. On n’a pas totalement tort de faire ça.

1. "Oui oui bien sûr que je t'ai attendu pour mater le dernier épisode"

Ou comment être sûr de regarder deux fois le même épisode pour ne pas vendre la mèche de sa propre trahison. Ou comment se retenir pendant 52 minutes de dire ce qu’il va se passer juste après pour ne pas passer pour un gougnafier.

Source photo : Giphy

2. "Mais oui, j'ai joui !"

Ou comment s’attirer les bonnes grâces de son ou sa partenaire tout en se ménageant un petit moment de détente tirant vers le sommeil sans agiter la culpabilité de l’autre. Ou comment rester, les yeux ouverts, seul(e) avec son excitation pendant que l’autre s’effondre dans le sommeil.

3. "C'était dé-li-cieux..."

Ou comment éviter une discussion interminable sur les avantages et les inconvénients de la recette concoctée pendant des heures par l’autre quitte à se forcer un peu à terminer son assiette. Ou comment éviter qu’un simple différent culinaire soit propice à raviver d’autres tensions, comme cette pause sexuelle tacite.

4. "Mais non t'as pas grossi !"

Ou comment éviter de ramasser l’autre à la petite cuiller tandis qu’il se tord sur le lit en se lamentant sur son amour des frites et du Nutella ; ou comment éviter aussi des heures de conversation sur les bienfaits du sport depuis qu’il ou elle s’y est mis.

5. "Mais non je pense plus à mon ex !"

Ou comment se prémunir contre une jalousie pugnace et latente qui jetterait le voile sur tout rapport social avec celui ou celle qui autrefois partageait votre vie. Ou comment garantir la paix des ménages.

Source photo : Giphy

6. "Evidemment que je pense à toi dans mes rêves érotiques !"

Ou comment se prémunir contre une jalousie pugnace et latente qui remettrait en cause ta fidélité sur le simple grief que ton imagination dépasse la réalité. Ou comment éviter d’être fliqué chaque fois que l’on veut se donner à l’onanisme.

7. "Mais non j'ai pas touché à ton (mettre ici le nom d'un item important que l'autre cherche avec frénésie)"

Ou comment éviter une discussion interminable sur cette manie qui est la tienne de jeter tous les trucs qui traînent, y compris les certificats d’admission, les chèques à encaisser ou les souvenirs d’enfance. Ou comment se prémunir d’une accusation légitime.

8. "T'inquiète pas pour l'argent"

Ou comment se prémunir contre des heures et des heures de reproches sur ta gestion un peu hasardeuse de la thune et le fait qu’il n’était pas forcément avisé de dépenser 300 balles dans les bars ou au restau hier rapport au fait que tu viens de te faire virer et que le loyer n’est pas encore payé.

9. "Non, je ne t'ai jamais trompé(e)"

Ou comment s’assurer que cette escapade alcoolisée en Italie ne fera pas l’objet d’une menace de rupture parce qu’après tout ce n’est pas si grave si Roberto/a était là et que tu étais ivre. Ou comment, encore une foi, assurer la paix des ménages.

Source photo : Giphy

10. "C'est exactement le cadeau que je voulais"

Ou comment éviter toute forme d’arguties interminables sur le différentiel entre les goûts de l’autre et les tiens, entre sa supposée pingrerie et tes évidentes largesses. Ou comment éviter de se poser la question de ce que vous faites ensemble.

Le couple, cet espace d’échange, de convivialité et d’honnêteté.