bal musettedim

Source photo : Dernières Nouvelles d'Alsace

L'été en France, c'est l'occasion de ressortir les accordéons, les tentes, les barbecues et les saucisses, pour organiser nos bons vieux vieux bals musettes. Si, dans les petits villages, ils regroupent toutes les générations, il n'empêche qu'on y retrouve toujours à peu près les mêmes personnages types...

  1. Le couple de quinquas venu ici pour DANSER (alors poussez-vous)
    Il est 1 heure du mat, ne restent plus que les quelques poches du village, et puis les grands danseurs, ceux qui n'ont n'ont pas encore posé leur cul sur une chaise de la soirée. Valse, Rock, Tango, Valse, Rock, Twist : c'est bien simple, tant que l'accordéon jouera, ils continueront à amortir leurs 40 ans de cours de danse. Ce soir, c'est le Grand Soir.
  2. Les mioches qui font connerie sur connerie
    Âge moyen : 11 ans. Armes : pétards, pistolets à billes et boules puantes. Souvent les petits garçons oui. On les a tenu les 2 premières heures, mais un peu livrés à eux-mêmes depuis que le Chamboule-Tout a fermé et ayant pris confiance, ils deviennent un peu dingues. Courent dans l'autre sens tout transpirant quand on leur dit à minuit que "allez on rentre".
  3. Le chaud lapin
    Souvent, il s'appelle Jean-Lou, un nom à moitié sauvage, comme sa nature refoulée. Pour Jean-Lou, le bal musette, c'est l'occaz de l'année pour rentrer avec une minette, comme il les appelle. Jean-Lou est chaud comme une baraque à frites, parle à tout le monde, paie des coups, et quand il croise une des habitantes célibataires du village voisin, il lui demande son prénom (qu'il connait pourtant mais Jean-Lou a sa technique) en lui faisant une petite gratouille maladroite sous le menton. Lourdot, il en devient presque sympa, Jean-Lou, et on aurait presque un peu de la peine pour lui quand on le sent capituler sur les derniers airs d'accordéon, les trois derniers boutons de la chemise ouverts.
  4. Les ados du village
    Pour les voir, il faut arriver tôt, parce que dès 21 heures, ils se sont déjà tous rassemblés derrière l'église pour fumer leurs premières Malboro Light Mentol. Ils trouvent que l'accordéon, "ça pue", et que leurs parents sont "trop ridicules quand ils dansent". Du coup, pour ne pas se taper la honte, ils décident de s'emmerder ensemble derrière l'église parce que cette année, y'a pas les auto-tamponneuses. Un d'entre eux réussira même à voler 3 bières, pour 10 c'est peu, mais c'est un peu comme un scalp. Sur les coups de minuit, on se rapproche de la piste, parce que le bal c'est peut-être nul, mais c'est toujours moins chiant que derrière l'église.
  5. Ceux qui n'ont pas trouvé de nounou pour leur monstre
    Pas question de rater le semblant d'animation dans le village. Du coup, ils sont venus avec la mignonne petite Lilith, 2 ans. Au début, on trouve ça adorable qu'elle se trémousse sur la piste la petite, alors on la prend en photos. Deux heures plus tard, les parents qui ne cessent de se la refiler dans les bras parce qu'elle ne veut pas dormir dans la poussette la garce, ont perdu leur sourire. En plus papa a oublié les couches sur la table à la maison. Sacrée soirée.
  6. La MILF/ la voleuse d'hommes
    Sa cible principale : les hommes mariés. Vous avez déjà entendu les femmes en parler mais vous ne savez pas qui c'est. Quand vous voyez une petite blonde trop moulée dans son jean commencer à rire comme une chèvre aux blagues nulles de votre tonton tout en dansant, vous savez vous que c'est elle. Elle fait la fille open comme ça, mais Jean-Lou, elle ne lui a pas adressé un regard. Prétentieuse.
  7. Le vieux beau
    Celui que les femmes à la boulangerie trouvent "quand même bel homme". Pour lui, le bal musette, c'est ses vingt ans retrouvés et les petites pépés qui allaient avec. Depuis, sa femme l'a quitté, même si tout le monde croit que c'est lui qui est parti. Quand il s'aperçoit que Ceronne et Jean-Michel Jarre ne seront visiblement pas au programme, il a quand même bien les boules d'avoir sorti sa plus belle chemise rayée et ses vieilles Ray-Ban. Parce qu'au fond il est bien seul...
  8. Le bobo qui vient s'encanailler
    Il est juste dans le coin en vacances, mais quand il a vu l'affiche fluo sur le bord de la route il a dit "on peut pas rater ça les mecs". Il met un point d'honneur à vivre comme les locaux pendant 1 semaine. Tout est génial et tellement typique. Sauf qu'on n'a pas beaucoup de réception et ça c'est quand même chiant pour twitter à tous ses followers qu'"Au bal du village ambiance de feu #lavraievie".
  9. Le groupe de bal musette
    Comment l'oublier... Un répertoire un peu déprimant (pourquoi avoir déjà repris 2 fois la même chanson d'Aznavour alors qu'il n'est que 22h00), des coupes de cheveux improbables, le nom du groupe collé sur la batterie en scotch noir... Ca fait rire (mais discrètement) les plus optimistes, fuir les autres. Et quand on a un DJ, c'est presque pire (mais il risque de passer du Cerrone pour le vieux beau, alors...)
  10. Vos parents (et vous)
    Si vous êtes jeune, ils sont forcément là. Si vous êtes moins jeune, les rôles s'inversent et c'est vous qui allez les accompagner, "pour sortir un peu". Vous les imaginez à votre âge sur la piste, ou derrière l'église en train de fumer des gitanes, en attendant que ça se finisse. Le temps passe vite et l'autre con avec son accordéon se charge bien de vous le rappeler.

Alors, Tagada Tsouin Tsouin pour vous aussi ?

Et sinon, rien à voir, mais parce que toi aussi tu détestes courir (sauf des fois), découvre notre dernière vidéo