Il y a des films cultes qu’on aime tellement qu’on ne questionne plus leur légitimité dans notre vidéothèque (haha le truc trop vieux que plus personne n’a à moins qu’il ait au moins 92 ans). Et pourtant, certains personnages de ces films sont totalement absurdes voire un peu débiles. On vénère des cons.

1. Thanos dans Avengers

Le bon gros méchant de Avengers a des objectifs assez chelou quand on y pense. D’un côté il veut détruire la moitié de l’univers de façon à laisser l’autre moitié survivre (wahouuuu quelle belle métaphore sur l’écologie !), puis de l’autre le mec ne s’est jamais dit qu’avec ses super pouvoirs méga forts il pourrait peut-être créer des ressources suffisantes pour toute la planète et tous les humains ? Débile de type en vrai.

Source photo : Giphy

2. Keyzer Soze dans Usual Suspects

Pensez-y deux minutes, le gars laisse une foule d’indices tout au long de son interrogatoire avec la police qui finira par découvrir un peu tard que leur suspect se fout de leur gueule depuis le début. Alors OK c’est marrant mais ce personnage est totalement con pour laisser sciemment des indices, à moins qu’il n’ait l’intime espoir de se faire prendre.

Source photo : Giphy

3. Simba dans Le Roi Lion

Au départ Simba se casse parce qu’il pense être responsable de la mort de son père Mufasa, écrasé par un troupeau de gnous. Puis il revient quand il apprend qu’en fait c’était un coup monté de son oncle Scar qui a laissé mourir Mufasa en le laissant tomber sur les gnous. Mais à aucun moment ce chaton débile pense à en vouloir aux gnous directement parce que c’est quand même eux qui causent une des morts les plus traumatisantes de l’histoire du monde mondial.

Source photo : Giphy

4. Les personnages dans Vice Versa

Dans cette formidable et magnifique histoire, on rentre dans la tête des gens pour y découvrir le tableau de bord de leurs émotions. En l’occurrence, dans la tête d’un petite fille on trouve les émotions Joie et Tristesse, sauf qu’au bout de leur aventures, Tristesse va rire et Joie va chialer ce qui suppose que dans nos têtes on a des émotions qui ont elles-mêmes des émotions et ainsi de suite. C’est pire que Inception en fait ce film.

Source photo : Giphy

5. Les habitants de Mül dans Valérian

Bon, c’est pas comme si on était à une incohérence près dans ce navet intersidéral mais tout de même là ça fait beaucoup. On nous montre des habitants censés être ultra évolués, qui apprennent les sciences en claquant des doigts, qui ont su s’adapter au fil des années, bref ils sont surdoués jusqu’au bout du string et pourtant les gars sont coincés avec leur vaisseau tout pété parce qu’il leur manque une perle pour lancer le moteur. En fait ce sont juste des gros nazes.

Source photo : Giphy

6. Mystique dans X-Men

La meuf elle peut prendre l’apparence de n’importe qui dans les moindres détails mais elle est même pas foutue de cacher ses cicatrices. Elle m’a l’air un peu feignasse ouais cette mutante.

Source photo : Giphy

7. Batman dans la trilogie de Nolan

Que Batman change sa voix quand il part en soirée déguisée, ça encore je veux bien. Mais qu’il change sa voix même quand il parle à des personnes qui connaissent sa réelle identité, ou pire encore, quand il est tout seul, là vraiment ça ne s’explique pas.

Source photo : Giphy

8. Tarzan dans son adaptation Disney

Que Tarzan apprenne l’anglais c’est très bien. Qu’il l’apprenne avec Jane qui est une femme anglaise avec un accent très chic, pourquoi pas ? Mais alors est-ce que quelqu’un peut m’expliquer pourquoi Tarzan finit par causer anglais avec un pur accent américain ? MYTHO OUAIS.

Source photo : Giphy

9. Spider-Man dans lui-même

Peter Parker de son doux nom est censé avoir des pouvoirs d’araignées super fortiches, notamment détecter le danger avant qu’il ne survienne. Pratique. Mais pas très pratique pour un scénario de film d’action parce que ça pète un peu les effets de surprise. Du coup, on nous l’a totalement faite à l’envers puisque Spider Man a même pas été foutu de reconnaître le Goblin Vert déguisé en vieille dame. On nous prend vraiment pour des jambons.

Source photo : Giphy

10. Hela dans Thor : Ragnarok

La meuf est censée être la déesse de la mort et pourtant elle a quand même besoin d’un bourreau pour tuer à sa place. WHAAAAAT ?

Source photo : Giphy

L’absurdité est sans limite.

Source