little-penisOK
source photo : cidermillpress

Vous vous êtes souvent demandé quel genre de branquignole était prêt à dépenser 3000 balles (soit beaucoup de pintes et pas mal de robes sur Asos) pour gagner quelques tout petits centimètres sur la taille de son pénis. Eh bien vous avez désormais votre réponse. Et ils sont partout...

  1. L'Allemagne (2 786 opérations en 2013)
    Et ils sont loin devant en plus les bougres.
  2. Le Venezuela (473 opérations/2013)
    Outre le trafic de drogue et les règlements de comptes, le Venezuela est également expert en gros zizis.
  3. L'Espagne (471 opérations/2013)
    Qui talonne tout de même d'assez prêt les Vénézuéliens. Amis espagnols, mobilisez-vous !
  4. Le Mexique (295 opérations/2013)
    Dans la mesure où les Mexicains n'ont pas la réputation d'avoir un physique particulièrement facile, ils n'ont pas forcément tort de miser sur autre chose.
  5. La Colombie (266 opérations/2013)
    Décidément, il semble y avoir une étrange corrélation entre trafic de drogues et agrandissement de pénis.
  6. L'Italie (256 opérations/2013)
    Silvio ?
  7. Le Brésil (219 opérations/2013)
    Une septième place décevante pour les champions du monde de la chirurgie esthétique.
  8. L'Argentine (73 opérations/2013)
    L'Amérique du Sud est bel et bien n°1 de l'agrandissement de bistouquette.
  9. Les États-Unis (61 opérations/2013)
    Bon, le pays est grand donc proportionnellement c'est pas si énorme que ça. Enfin bon, c'est quand même 61 zigotos qui ont cassé leur PEL pour trois centimètres de quéquette en plus.
  10. L'Iran (12 opérations/2013)
    Oui, l'Iran.

On n'aime pas dire ça, mais bravo l'Allemagne.

Source : The Guardian