Le monde se divise en deux groupes, ceux qui aiment les trucs épicés et ceux qui n’aiment pas les trucs épicés, et puis y’a ceux qui font que pisser mais ça, ça n’a rien à voir. Si tu aimes boire un bol de tabasco tous les matins au réveil, ce top est fait pour toi.

1. L'Inde

Bon je pense pas t’apprendre grand chose si tu as déjà testé un repas indien tu as du comprendre ta souffrance. Ou ton bonheur, selon. La plupart des plats indiens ont en effet des garnitures salement épicées, à base de curry, de chili, d’ail et de cardamone et s’il est possible de trouver des plats acceptablement comestibles pour les sensibles du palais, grosso modo on en sort rarement la bouche pas en feu.

Source photo : Giphy

2. La Thaïlande

Riche en herbes aromatiques et en épices, la cuisine thaïlandaise ravit le monde entier. Pour avoir vraiment un incendie dans le gosier, on ne saurait te recommander autre chose que le Khua Kling, littéralement un des plats les plus épicés du monde qu’il est souvent recommandé de boire avec un verre de lait pour pas pleurer du sang.

3. Le Mexique

Parce que la bouffe mexicaine n’a pas de raison d’être sans chili, et que le chili ça arrache la gueule, ma gueule (parce que pour rappel « chili » = « piment »). Pour le coup, tu auras du mal à trouver de la bouffe non épicée au pays des tacos. Si tu veux fricoter avec la mort, essaie le Pozole.

Source photo : Giphy

4. Le Bhoutan

Le Bhoutan n‘a pas qu’un roi ultra canon à qui on mettrait bien une petite pétée, il est également doté d’une cuisine salement épicée. Rien d’étonnant puisqu’on y becte des piment verts dans les plats nationaux comme le Ema Datshi ou tout simplement à la croque. Non mais ça va pas la tête ?

5. La Chine

OK, OK, tout n’est pas épicé dans la cuisine chinoise. Toutefois certaines provinces chinoises comme le Sichuan ont des spécialités culinaire tout particulièrement bâtardes en termes de brûlage de langue. En l’occurrence le Huo Guo de Sichuan a beau ressembler à une fondue chinoise, le bouillon n’en est pas moins à base de piment. Et tu douilles.

6. Le Sri Lanka

La cuisine sri-lankaise n’est pas épicée en tant que tel mais ses accompagnements le sont à un niveau ultra vener comme le sambol qui mélange de la noix de coco, du piment, du poisson séché et du jus de citron.

Source photo : Giphy

7. La Jamaïque

¨Pire que tout il faudra essayer le Jamaican Jerk Chicken qui serait à peu près le pire du pire en termes de malheur.

8. La Malaisie

Bon en fait l’un dans l’autre vous l’aurez compris, la plupart des cuisines asiatiques aiment éveiller la flamme en toi. Les plats malaisiens riches en saveurs exotiques n’échappent pas à la règle comme en témoigne le Otak Otak qu’on ne peut consommer qu’en présence d’un pompier armé de son jet d’eau.

9. La Corée

Et parmi les pires plats que tu peux trouver sur place, c’est pour le Buldak qu’il faut opter. Spécialité sud-coréenne qui signifie « poulet en feu » ce qui a le mérite d’être clair. Mais même en dehors de ce plat tout droit venu de l’enfer, tu pourras trouver à peu près n’importe où de quoi te mettre un truc piquant sous la dent.

10. L'Ethiopie

De nombreux plats sont en effet saupoudrés par deux mixtures différentes mais aussi épicées : le berbéré, un truc à base de piment rouge qui arrache la tronche, et le mitmita qui contient aussi du piment mais aussi des clous de girofle. Or comme on le sait, les clous ça fait mal.

Source photo : Giphy

Sources :

Skyscanner