Et si on allait passer quelques jours à Malte ? À La Valette plus précisément, la capitale surnommée « Ville très humble », qui a tellement à offrir. Une cité seulement peuplée d’un peu plus de 6600 habitants, à taille humaine donc, au riche patrimoine et à la gastronomie généreuse. Suivez le guide…

1. Le front de mer

Le front de mer de La Valette vaut spécialement le détour. Non seulement parce qu’il permet de se balader, en échappant un peu au tumulte de la ville, même si le lieu reste bien sûr très touristique, mais aussi car il est remarquablement bien conservé. On peut ainsi y admirer les échoppes d’antan, aujourd’hui transformées en restaurants ou en d’autres commerces. Une façon d’effectuer un petit saut dans le temps, en ayant l’impression d’évoluer au centre d’une carte postale. C’est aussi le lieu tout indiqué pour déguster les spécialités culinaires de la région.

2. Le Théâtre Manoel

Rien de moins que l’un des plus anciens théâtres d’Europe. Une merveille d’architecture dotée d’une impressionnante salle baroque, avec un lustre au moins tout aussi spectaculaire. Prenez le temps de jeter un œil à la programmation pour, pourquoi pas, assister à un spectacle.

3. La co-cathédrale Saint-Jean

Achevée en 1577, cette cathédrale est l’œuvre des chevaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem et reste à ce jour le site le plus visité de la capitale. Contrairement à des bâtiments notoires comme la Cathédrale Notre-Dame de Paris ou la Sagrada Familia à Barcelone, qui en imposent de l’extérieur, la co-cathédrale Saint-Jean dévoile vraiment sa grandeur à ceux qui y entrent par la grande porte. Si vous appréciez l’art baroque c’est un must-to-see !

The fabulous Dt John’s Co-Cathedral in Valletta, Malta

A post shared by The Missing Picture (@the.missing.picture) on

4. Le Palais des Grands Maîtres

Incontournable parmi les incontournables, le Palais des Grands Maîtres de La Valette est le siège du pouvoir à Malte. La visite permet d’en apprendre un rayon sur l’histoire du pays et d’admirer de nombreuses pièces comme les appartements d’état, la salle du conseil ou encore la salle des dîners et l’armurerie et ses imposantes armures. On y trouve aussi environ 5000 armes en tous genres.

5. La Casa Rocca Piccola

C’est le seul palais de la ville encore habité par des particuliers. Des gens très accueillants qui ont décidé d’ouvrir une partie de leur demeure aux visites. Un bon moyen d’en apprendre un rayon sur la vie d’une famille de l’aristocratie à travers les générations, mais aussi sur l’histoire de Malte, via notamment la visite des abris anti-aériens utilisés pendant la Seconde Guerre mondiale.

6. Les Jardins Barraka du haut (et du bas)

Les parcs sont souvent des endroits intéressants dans les villes touristiques. La Valette ne fait pas exception avec ses Upper et Lower Barraka Gardens, d’où sont tirés plusieurs coups de canon tous les jours à midi. Un bon moyen de ne pas oublier l’heure du déjeuner même si au début, ça surprend un peu. Un endroit quoi qu’il en soit très reposant et verdoyant. Ne pas oublier tant que vous y êtes de visiter les jardins du bas, qui abritent un temple de style dorien et le siège de The Bell, un mémorial de guerre très apprécié des touristes.

7. Les Trois Cités

Tant que vous êtes dans les jardins, profitez-en pour prendre l’ascenseur qui vous mènera sur les quais pour embarquer pour les Trois Cités. Un petit trajet d’une dizaine de minutes suffit pour rallier Vittoriosa, Senglea et Cospicua, les fameuses Trois Cités de La Valette. Ça vaut vraiment le détour donc ne vous privez pas.

8. Republic Street et Merchant Street

Parce que le tourisme ne serait pas vraiment le tourisme sans des artères commerçantes pleines de boutiques de souvenirs, un petit passage à Republic Street et Merchant Street est quasi-obligatoire. Pour ramener un t-shirt ou un magnet mais aussi pour apprécier le travail des artisans qui y ont leur échoppe.

9. Le Fort Saint-Elme

Un bâtiment emblématique dans l’histoire de la ville et du pays. C’est en effet le Fort Saint-Elme qui joua un grand rôle au moment de l’attaque de la flotte ottomane en 1565. Presque entièrement détruit, il est reconstruit et encore plus fortifié et fait notamment office, bien des années plus tard, en 1798, de prison pour les Français qui occupent alors l’île. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est copieusement bombardé par les Italiens et tient aussi le rôle principal dans le défense de la ville. Aujourd’hui réhabilité, il trône fièrement face aux flots et se visite bien entendu. On peut y trouver le Musée National de la Guerre.

Old with the new. #juxtaposition

A post shared by Mister Weaver (@whereintheworldiswando) on

10. Le Musée National des Beaux-Arts et le Musée National d'Archéologie

Deux musées phares de La Valette. D’un côté, le Musée des Beaux-Arts et ses objets et autres œuvres sculptées ou peintes concernant les Chevaliers d’ordre, des œuvres de Mattia Pretu et beaucoup d’autres remarquables pièces, et de l’autre, le Musée d’Archéologie, avec des restes des temples préhistoriques et mégalithiques découverts sur Malte. C’est là qu’on peut voir les célèbres statues la Dame endormie et la Vénus de Malte.

3500-2600 BCE

A post shared by Slavs and Tatars (@slavsandtatars) on

À ne pas confondre avec La Villette, qui se trouve à Paris.