L’avantage d’une ville comme Lyon, c’est qu’elle est bordée de collines. Un bon moyen de prendre de la hauteur et d’observer la capitale des Gaules en version grand-angle. Enfilez de bonnes chaussures, ça risque de grimper un peu.

1. Le jardin des curiosités

Ce belvédère se cache dans les hauteurs de Fourvière. Ici, peu de touristes mais des habitués qui viennent admirer la vue en bonne compagnie, un verre à la main et de quoi grignoter dans l’autre. Un spot à apéro et à pique-nique ouvert jusqu’à 22h de mai à septembre (19h le reste du temps) et auquel on accède via un parking situé Place de l’Abbé Larue. Pas curieux s’abstenir.

#jardindescuriosités #lyon #sun #beautiful #viewpoint #city #niceday

A post shared by James (@james_jamon) on

2. L’esplanade de la Basilique de Fourvière

Et si l’élévation c’était ça ! Une vue panoramique sur tout Lyon offerte aux fidèles venus se recueillir au pied de la Basilique de Fourvière. L’endroit est très touristique, mais il y a suffisamment de place pour éviter de devoir jouer des coudes. Cette terrasse offre une vue à 180 degrés sur les toits de la ville, avec au loin les Monts Lyonnais d’un côté, et les Alpes de l’autre, visibles uniquement par temps clair (et avec de bons yeux).

Dejarse llevar suena demasiado bien? #vetustamorla Pic by @anacepedav #lyon

A post shared by carmencpm (@carmencpme) on

3. La place Rouville

Direction le quartier de la Croix-Rousse et une place connue des hédonistes et autres lascifs, qui ne se lassent pas d’admirer la vue imprenable sur la ville et notamment sur la Saône. Et comme le panorama vous laissera sur le cul, des transats et quelques bancs ont été prévus pour vous éviter la chute. C’est bien fichu non ?

4. La place Bellevue

Au moins le lieu annonce la couleur. Située en contre-bas du « Gros Cailloux » qui lui-même offre déjà une vue sympathique, cette petite place ressemble davantage à un minuscule parc où venir admirer la ville (et accessoirement faire déféquer son chien). Panorama sur les toits rhodaniens et sur la tour crayon qui habituellement ne paye pas de mine, on n’est pas mal là hein ?

5. La Terrasse de l’Antiquaille (ou juste à côté)

Si vous n’avez pas le temps, ni forcément les moyens de vous offrir un diner, en même temps qu’une vue panoramique depuis le rooftop du restaurant du chef Christian Têtedoie, sachez qu’une petite terrasse est accessible gratuitement juste à droite de l’établissement. Vous pouvez même emmener votre tambouille histoire de faire comme vos voisins attablés un peu plus haut.

6. La Montée des Chazeaux

228 marches, voilà ce qui vous attend ici. La Montée de Chazeaux permet de redescendre de Fourvière vers le Vieux Lyon. Vous pouvez également l’emprunter dans le sens inverse, mais on vous le déconseille, à moins d’avoir un fessier et des cuissots de sportif. La pente est ici particulièrement raide, ce qui lui valut jadis le surnom de « Montée du Tire Cul ». Par contre, elle offre une vue plutôt sympa sur Lyon et notamment sur la cathédrale Saint-Jean située en contrebas.

7. Le Jardin des Chartreux

On se retrouve de nouveau sur les pentes de la Croix Rousse, cette fois à proximité de l’église de Saint Bruno de Chartreux, qui donna logiquement son nom au jardin attenant. Un espace qui offre une vue panoramique à la fois sur la Part Dieu, la Presqu’île (notamment le quartier des Terreaux), la colline de Fourvière, les quais de Saône et une partie du Vieux Lyon. Accessoirement, il est aussi possible d’y jouer aux boules, enfin à la pétanque quoi.

8. Le Jardin de la Grande-Côte

Il faut monter tout en haut de ce long escalier pour profiter pleinement de la vue depuis les pentes de la Croix-Rousses. De là, la Presque-île se dévoile jusqu’aux monts Lyonnais à condition que les feuilles des nombreux arbres plantés là n’encombrent pas trop la vue. Au pire, vous pourrez admirer les mûriers blancs du jardin, hommage au travail de la soie qui fit la réputation de la ville (ndr. les vers à soie se nourrissent exclusivement des feuilles de cet arbre fruitier).

Tombe tombe tombe .. #lyon #panorama

A post shared by Nathan Cluzeau (@nathoun_clz) on

9. Le Ciel de Lyon au sommet de la Tour Crayon

Si on peut voir ce building de quasiment partout à Lyon, l’inverse est aussi vrai. Un coup d’ascenseur et on se retrouve au sommet de cette tour à 160 mètres au dessus de la ville, dans le bar de l’hôtel Radisson Blu. Si les cocktails sont sympas, la vue à 360 degrés sur Lyon l’est encore plus, surtout si vous évitez de regarder du côté de la Part-Dieu.

Good morning ??

A post shared by George Saldadze (@gsaldadze) on

10. Le Mont-Thou à Saint-Cyr-au-Mont-d’Or

Pour prendre de la hauteur, il faut aussi prendre du recul et grimper au sommet (611m) du Mont Thou au nord de Lyon. De là, vous aurez un panorama unique sur la ville, mais aussi sur la plaine de l’Ain, le Jura, les Alpes du Nord et du Sud, le t(h)out, à 360°.

Lyon vue d’en haut ? #cycling #frenchalpes #bluesky #montdor

A post shared by Maxence (@maxjanodet) on

Et après, il y a encore des gens qui hésitent à venir s’installer à Lyon ?

Source : promeneurdelyon.com