Le cinéma, c’est sympa. Le cinéma, c’est un peu mignon aussi. Mais le cinéma, c’est surtout de la culture et du voyage. Culture, voyage… Exactement ! Vous y êtes, la définition même du musée. Bref, comme vous pouvez le constater je raconte n’importe quoi, mais on se comprend vous et moi.

1. Le musée James Bond

Installé à 3000 mètres dans les Alpes autrichiennes, le musée ressemble à une base de superméchant. On y accède en téléphérique et ensuite, bah… C’est un musée James Bond quoi, il y a des gadgets, des extraits, des anecdotes sur l’histoire de la saga, des bagnoles et des secrets.

2. La musée de la Cinémathèque

C’est probablement le plus beau musée du monde consacré au cinéma. Enfin beau, pas vraiment, mais l’un des plus complets. Vieux matériel de tournage, costumes, décors, affiches, storyboards, Einsenstein, Hitchock, Truffaut, Demy : il y a tout.

3. Chaplin's world

Installé dans le manoir suisse dans lequel Chaplin a passé la fin de sa vie, ce musée dédié à l’oeuvre du mec à moustache et petite canne a ouvert en 2016. Il propose des parcours interactifs consacrés à l’acteur, à son personnage et à sa filmographie.

Crédits photo (creative commons) : Tahdrummond

4. Le Hollywood Heritage Museum

Hébergé dans le tout premier studio de tournage d’Hollywood, ce musée retrace l’histoire de la création du cinéma aux Etats-Unis. Il préserve et présente des antiquités datant des premiers jours du cinéma hollywoodien, caméras, costumes, lettres, anecdotes et premières copies.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

5. Le Musée du Cinéma - Collection Tomàs Mallol

Situé à Gérone, en Catalogne, ce musée est consacré à l’image animée au sens large. Son expo permanente donne à voir l’évolution de la technique d’animation depuis bien avant l’invention du cinéma jusqu’à nos jours. Les objets présentés appartenaient à un passionné de cinéma, Tomas Mallol, qui a fait don de sa collection à la ville de Gérone, laquelle a décidé de créer le musée en 1998.

Crédits photo (creative commons) : J.M. Oliveras

6. Le musée Fellini à Rimini

C’est à Rimini que Fellini est né et c’est à Fellini que l’on honore sa mémoire. Temporairement fermé, le musée dédié au réalisateur regroupe plein de trucs : des notes, des décors de ses films les plus dingues, dont Fellini Roma, des dessins, des scénarios, des lettres, des caméras, des storyboards et une plongée plus intime dans la construction artistique de Fellini.

7. Le Musée national du cinéma

C’est du domaine de l’institution : le Musée national du cinéma de Rome est l’un des plus immenses fonds consacrés à l’histoire du cinéma, notamment italien (ça a du sens). Et surtout, il est installé dans un bâtiment qui est plus bonne que la plus bonne de tes copines.

Crédits photo (creative commons) : Kevin Hutchinson

8. Le Mad Max Museum

Ouvert en 2010 à Silverton en Australie, le Mad Max Museum est consacré à… Ouais, vous avez deviné. Son créateur, un dingo qui a fait déménager sa famille pour l’emmener là où le premier Mad Max avait été tourné, a accumulé des dizaines et des dizaines d’objets en lien avec la franchise et construit un nombre impressionnant de répliques des bagnoles, notamment. Bref, si on aime Mad Max, on aimera le musée.

9. Le musée des horreurs de Dario Argento

Dario Argento a acheté un petit local à Rome et décidé de l’utiliser pour honorer son genre de prédilection, le giallo. On y trouve évidemment des souvenirs du réalisateur, des accessoires et des costumes, des scénarios, mais aussi ses sources d’inspiration et une ambiance inquiétante.

10. Le musée Ghibli

Situé à Mitaka, au Japon, ce musée ouvert en 2001 et dédié aux productions des studios Ghibli se présente comme une invitation à l’errance : pas de parcours dédié mais une immersion dans l’esprit des films de Miyazaki, une invitation au voyage en phase avec leur message, d’ailleurs.

Le cinéma, c’est bon avec des frites.