Crédits photo : postgradproblems

C’est le matin, le réveil t’offre sa douce mélodie, bientôt tu vas gaiement partir gagner ton pain quotidien…sauf que tu t’es couché(e) il y a deux heures, que tu as dîné de houblon et de raisin et que là c’est pas facile facile. Sauf que ta flore intestinale dérangée, ta mine livide et ton haleine de poney pour ta crédibilité professionnelle et ton augmentation c’est moyen…Voici donc quelques techniques pour te sortir de cette situation.

1. Ne pas aller au boulot

Avec ta voix d’outre-tombe pas besoin d’en faire des caisses pour faire comprendre à ton boss que tu « ne te sens pas très bien aujourd’hui, mais que tu vas faire ton possible pour venir cet après-midi ». Attention erreur classique : donner trop de détails. Le laconisme est de mise pour un bon mensonge.

2. Couvrir tous les signes extérieurs de beuverie

Tu dois aller au boulot, pas le choix, il s’agit donc de limiter les dégâts. Changement intégral de tenue obligatoire, il vaut mieux attirer l’attention sur ce nouveau petit haut/chemise que sur la teinte verdâtre de ta peau. Autre détail souvent négligé par l’homme/la femme encore aviné(e) de la veille : le brossage de dents en lendemain de cuite, c’est deux fois.

3. Ta meilleure amie : L’EAU

On en le répétera jamais assez, aucune technique ne remplacera jamais la base : hydratation et repos. Pour le repos c’est raté alors on ne lésine pas sur l’hydratation. Ton petit corps t’en remerciera et ça te fera de bonnes excuses pour aller fréquemment aux WC et purifier tout cela.

4. Mais aussi le paracétamol et le citrate de bétaïne

La dose maximale est fortement conseillée tout comme le renouvellement de l’opération autant de fois que nécessaire dans la journée. Traitement de choc obligatoire pour assurer le minimum.

5. Trouver un collègue compréhensif

Tu ne peux clairement pas t’embarquer seul dans cette galère, tu dois absolument avoir une âme charitable à tes côtés, dont le seul regard entendu t’apportera le soutien nécessaire pour tenir jusqu’au soir. BONUS : il pourra confirmer ton alibi pour ta gueule de mort-vivant auprès des autres collègues (moins sympas) du service : « oui oui les huîtres hier midi ça ne lui a pas réussi ».

6. Simuler le travail, mais de manière convaincante

Difficile de pondre aujourd’hui ton rapport sur l’influence sociologique de l’utilisation de la chèvre en agriculture par les paysans soudanais. Tu vas être inefficace, tu le sais, le tout maintenant c’est d’être discret. Pour cela deux techniques assez simples : répondre aux mails dans la foulée, même de manière succincte, pour montrer que tu es bien là, et t’atteler à la rédaction d’une TO DO LIST, parce que oui tu es hyper organisé et tu veux pouvoir hiérarchiser ton travail afin de montrer aux collègues susceptibles de t’importuner que tu es OVER BUSY.

7. La sieste

Le tout est de trouver l’endroit. Les toilettes, le bureau que tu partages avec ton « collègue compréhensif » (cf point 5), sont des emplacements idéaux. L’erreur à ne pas commettre : oublier de mettre un réveil, 30 minutes d’absence se justifient assez aisément, quand ça vire à 1h30 il faut déjà avoir de la bouteille en mensonge.

8. Faire passer ses black-out pour de la profonde réflexion

Vous discutez entre collègues d’un dossier, ton boss veut te parler d’un sujet. Ça papote, ça papote, et toi tu cuves et… décroches. Tu erres dans les limbes en regardant les lèvres des autres bouger quand intervient un sec : « Monsieur Duchmolle, votre avis sur la question ? ». Heureusement, tu as l’arme infaillible, celle qui te fera passer pour une personne réfléchie et non pour le sac à vin que tu es réellement « Je ne peux pas me prononcer pour le moment, j’ai besoin de mettre en perspective les nouvelles propositions apportées ».

9. Le départ anticipé

Malgré tous tes efforts, ça sera TRÈS TRÈS dur, tu vas avoir envie de pleurer, tu seras mal, et cela sera alors le moment idéal pour sortir ta dernière carte : l’imprévu ! Avec ta mine déconfite, ton boss pourrait même croire à un drame familial et te laissera donc lever le camp avant l’heure habituelle.

10. Faire un top pour se réveiller la cervelle

Ma technique du jour, ça fonctionne assez bien, ça met en joie et ça fait oublier les dérangements divers.

Sur ce, bon courage les copains !

Ce chouette top nous a été envoyé par un utilisateur de Topito. Si toi aussi tu veux être publié, tu peux tenter ta chance par ici

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :