Tout le monde s’accorde à dire qu’être vieux ça pue un peu du cul et qu’en plus de s’affaiblir physiquement et mentalement, on doit supporter cette odieuse jeunesse trop sûre d’elle qui nous montre combien on est vieux. Pourtant ce n’est pas une fatalité et il existe des petits bonheurs tout simples pour vivre pleinement sa vieillesse : faire chier les jeunes.

1. Leur parler de la mort avec un air triste et abattu

Dès que vous les croisez sur le palier ou que vos petits-enfants viennent dire bonjour, hop, on parle un peu de la mort, de la disparition d’une vieille dame qu’ils ne connaissent pas ou du temps qui passe. Y’a pas de raison, il faut leur apprendre aux morveux.

2. Radoter volontairement

Juste pour les voir supporter pour la 15ème fois la même histoire pourrie ou pour qu’ils répètent sans s’énerver « Oui mamie, je t’assure que j’ai assez mangé, non je ne suis pas tout pâle. »

3. Confondre leur prénom avec un autre qui n'a rien à voir

« Mais non papy, c’est Alphonse moi, pas Kévin ! »

4. Leur offrir les pires chocolats du monde

Si possible une boîte de vieux trucs retrouvés dans votre placard qui ont un peu pris la poussière. Ils se sentiront obligés d’en prendre un et de vous remercier en le mâchant doucement. Un délice. C’est bon, hein, les Mon Chéri ?

5. Tout payer en pièce de 1 et 2 cents

Tout. Le problème n’est pas que vous fassiez vos courses en même temps qu’eux, vous les faites quand vous voulez vos courses, et s’ils râlent, vous sortez votre porte-monnaie et commencez à compter vos pièces une par une. Et 30 euros en pièces de 2 cents c’est très très long.

6. Marcher lentement et au milieu du trottoir

Les jeunes sont toujours trop pressés mais vous vous en foutez, il faut leur apprendre la patience à ces cons.

7. Simuler un malaise dans le métro à l'heure de pointe

Pensez à bien tirer sur le bouzin pour que le métro s’arrête. Surtout sur l’une des pires lignes de métro du monde (on les liste).

8. Lâcher des caisses au resto

Personne ne peut rien vous dire, vous êtes vieux. Alors profitez-en, lâchez-vous.

9. Leur raconter ma vie sexuelle

Quoi de plus délicieux que ce regard de malaise, ces silences gênés quand vous raconterez à vos petits-enfants comment papy était monté comme un chameau, imaginez un peu.

10. Mourir la veille de Noël

Ils vous emmerdent chaque année à envahir votre baraque avec des gosses, des chiens, du bruit, à manger comme des porcs alors que vous voulez juste regarder Question pour un Champion pépouze, eh bien ça leur apprendra.

Y’a tellement de raisons de haïr les vieux. On sait pas vous mais nous on a hâte d’y être.