De Hohoho à Hinhinhin, il y’a fort peu de choses qui changent. Si vous ajoutez à ça le bruit des sulfateuses, vous obtenez des scènes très rouges et pas uniquement à cause des fringues du gros monsieur. Un top à lire avec la voix de Christophe Hondelatte qui serait mélangée à celle du Père Noël. Je vous laisse vous démerder pour trouver le bon équilibre.

1. Le massacre de Covina

24 décembre 2008. A Covina comme ailleurs, Noël se prépare. Cette petite banlieue de Los Angeles respire au rythme des célébrations familiales, mais c’est sans compter sur Bruce Pardo. Bruce vient de se faire larguer par Sylvia et il l’a mauvaise. Il débarque sans prévenir au réveillon organisé chez les parents de sa femme en présence de ses beaux-frères et de leurs enfants, à Covina, donc. Déguisé en père Noël, il est accueilli par sa nièce, trompée par les cadeaux emballés qui lui encombrent les bras. Sauf qu’en lieu et place de cadeaux, Bruce a ramené des flingues et un lance-flammes. Il tire sur tout le monde, verse de l’essence par terre, fout le feu à la baraque et part se suicider. 9 morts.

2. Aziz Yazdanpanah

2011 à Grapevine, Texas. C’est soir de Noël chez les Yazdanpanah. Mais tout le monde n’a pas été invité : Aziz, le père, n’est plus tout à fait en odeur de sainteté. Ceci explique sans doute pourquoi son arrivée vers minuit déguisé en père Noël ne ravit pas tout le monde. Sa nièce, Sarah, envoie lorsqu’il arrive un texto à son mec : « Et voilà, il essaie de jouer les pères idéaux alors qu’il n’est jamais là. » Ce sera son dernier texto, parce que le petit papa Noël sort un revolver et assassine tout le monde. Son ex-femme, son fils, sa fille, sa belle-soeur et son beau-frère ainsi que leur fille. Enfin, il se suicide pour faire bonne part. Au total 7 morts que la police retrouvera quelques heures plus tard au milieu des cadeaux.

Source photo : Giphy

3. Istanbul, 31 décembre 2016

Une discothèque, le nouvel an, un quartier chic : la fête. Soudain, un mec déguisé en père Noël entre. Les danseurs l’ignorent, mais il vient de tuer les vigiles à l’entrée. Ils vont rapidement s’en douter : peu de temps après son arrivée, sur les coups de 1h15, il dégaine une mitraillette et arrose la foule : 180 balles pour 600 personnes présentes. 39 fêtards décèdent, 70 autres sont blessés et le meurtrier prend la fuite, non sans avoir bien crié Allaouh Akbar. L’EI revendique l’attentat et le tueur est rapidement identifié et arrêté.

4. 14 décembre 1962

A Saint-Laurent, au Canada, le 14 décembre 1962 était un jour à ne plus croire au Père Noël. C’est ce soir-là que trois voleurs étaient occupés à dévaliser une banque quand deux flics ont fait irruption dans la salle. Ils sont été immédiatement abattus par l’un des braqueurs, lequel était déguisé en père Noël.

5. L'assassinat de Gabriel Cadis

6 janvier 2012 à Jaffa : président de l’association des chrétiens orthodoxes de Jaffa, Gabriel Cadis est poignardé à mort par un type déguisé en père Noël pendant une procession chrétienne. On a d’abord soupçonné un meurtre religieux, avant que les enquêteurs ne privilégient la piste interne à l’association, le meurtre de Cadis ayant sans doute été perpétré par l’un de ses opposants au sein de l’institution à qui il avait ravi la présidence.

6. Noël à Halloween

Le 31 octobre 2017 : une petite fête d’Halloween était donnée chez Randall Gaston Jones, à Austin, Texas. Sans doute pris de court par la nécessité de se déguiser, l’hôte avait opté pour un costume de père Noël, ce qui ne l’avait pas empêché de se débranler la tronche méchamment. A 6 dum’, complètement bourré, il est allé se coucher avant de se raviser, de débarquer au milieu de la teuf avec un flingue à la main et de tirer par terre. Michael McCloskey a alors essayé de le calmer et de récupérer son flingue : il s’est fait cribler de balles, de même d’ailleurs que trois autres invités. McCloskey est mort et Jones a été arrêté.

7. Pas de printemps pour le père Noël

Le 23 décembre 1927, Marshall Ratliff, ex-détenu spécialisé dans le braquage de banque, enfile un costume de père Noël et entre avec un pote dans une banque du Texas pour la dévaliser. Ils récupèrent un paquet de milliers de dollars, arrosent les murs de la banque pour faire peur à tout le monde (et tuent 3 personnes), puis repartent avec deux otages histoire de couvrir leur fuite. Une course poursuite s’ensuit avec les flics. Finalement arrêtés, ils seront pendus et lynchés.

Source photo : Giphy

8. Un meurtre pour rien

Fin novembre 2005, un type se déguise en Père Noël et poignarde un inconnu à mort chez lui, à Londres. Juste comme ça : ding dong, oui c’est pour quoi ? Pour vous tuer. Au revoir. La victime s’appelait Sikandar Shaheen et a réussi à décrire ce qu’il s’était passé avant de mourir. Mais le tueur n’a jamais été retrouvé.

9. Bruce McArthur, seriel killer et père Noël de supermarchés

Bruce McArthur est un tueur en série canadien, coupable d’avoir assassiné au moins 5 personnes et caché leurs corps. Arrêté en tout début d’année 2018, il a expliqué que son métier consistait à… faire le père Noël dans un centre commercial. Rien que ça. Mais ça fait pas peur du tout, tout ça.

10. Le père Noël qui pète les plombs et tue une vieille

En 2004, Elkin Clarke, employé d’un centre commercial pour jouer les pères Noël, est persuadé qu’Annie Nelson, une vieille chrétienne évangéliste, lui a piqué ses chocolats. Les deux s’engueulent et c’est l’escalade. Clarke attrape une planche en bois et frappe la vieille de toutes ses forces. Elle meurt 6 semaines plus tard des suites de ses blessures. Il a été condamné pour meurtre – même si elle lui avait effectivement volé ses chocolats.

J’ai toujours préféré la petite souris.