Le surf ne fait pas partie des sports les plus simples. Il ne suffit pas de se pointer à l’océan avec une planche et de s’élancer dans les vagues en espérant les dompter du premier coup. Avant d’y parvenir, on se prend quelles pelles, on est malmené, on souffre, on s’arrache les genoux (et le reste) contre les rochers et on boit un certain nombre de tasses. Surtout si on choisit mal l’endroit où débuter. Voici donc les meilleurs spots du monde pour apprendre le surf…

1. Hossegor (France)

Hossegor c’est pratique parce que tout le monde y trouve son compte. On peut surfer en pro et surfer en débutant. En plus, il y a plein d’écoles de surf le long du littoral. Petit conseil : évitez de prendre votre première leçon après avoir écumé la route des vins du Bordelais.

2. Taghazout (Maroc)

Un magnifique village de pêchers connu pour son Killer Point, un spot de surf aux vagues assez puissantes. Pas le meilleur endroit pour débuter. Mais heureusement, à Taghazout, il y d’autres spots pour s’élancer dans les vagues pour la première fois. On conseille notamment Crocodiles pour commencer. Le vrai bon plan car ici, en plus, la vie n’est pas chère.

3. Manly Beach (Australie)

Près du centre, à seulement une demi-heure du Harbour Bridge, ce spot est idéal quand on se lance quand les vagues y sont très douces. Rien à voir avec les spots pour professionnels où vous aurez par contre de fortes chances de vous ramasser lamentablement.

4. Byron Bay (Australie)

Légendaire, ce spot de surf offre de belles opportunités de prendre des leçons avec de véritables cadors de la discipline. Et apprendre avec les meilleurs, on vous le dit, c’est le meilleur moyen de devenir à son tour le meilleur.

View this post on Instagram

Just chillin' | Credits: @singlefinsociety

A post shared by Bas van Berlo (@traveling_surfers) on

5. Waikiki (États-Unis)

En France, Waikiki évoque aux trentenaires de superbes t-shirts avec un singe dessus. Pour tous les autres, Waikiki, c’est un spot de surf iconique que l’on peut trouver à Hawaï. Un spot où on peut rider des vagues assez douces et donc apprendre sans trop se planter. Pas vraiment méchamment en tout cas.

View this post on Instagram

Um, hi Hawaii. I miss you. Can I come back now?

A post shared by Brianna Rose (@bbriannarose) on

6. Kuta Beach (Indonesie)

Bali est une autre destination phare du surf. Ici, à ce qu’on dit, les professeurs garantissent la réussite dès la première leçon. Et par réussite, on entend par là que vous parviendrez à tenir debout sur votre planche assez rapidement. La classe !

7. San Onofre State Beach (États-Unis)

Nous voici maintenant à San Diego, au sud de Los Angeles. Surfer en Californie, c’est possible, y compris si on débute. On loue une planche, on prend des cours et on profite du paysage.

8. Sagres (Portugal)

L’Algarve, c’est beau. C’est abordable aussi et on peut y surfer. Que l’on ait le niveau de Kelly Slater ou qu’on monte pour la première fois sur une planche. On trouve notamment une école de surf qui vient vous chercher à l’hôtel pour vous apprendre les rudiments de la discipline. Ici, tout tourne autour du surf et forcément, quand on débute, une telle immersion encourage les progrès.

View this post on Instagram

Feliz ??? #sagres #portugal #holidays#goovibes #surfgirls ????

A post shared by ?C H R I S ? (@_cristina_guerrero) on

10. Bundoran (Irlande)

On termine avec un autre spot inattendu, à savoir l’Irlande. Ici, à Bundoran, la capitale du surf du pays, c’est le pied. Que l’on soit comme Laird Hamilton ou complètement débutant. Ici, l’école de surf est d’ailleurs chapeautée par l’Irish Surfing Association. Un gage de qualité.

Après, il y a aussi le Cap d’Agde. Il n’y a pas de vagues et c’est forcément plus sécurisant.