John Lennon (qui était quand même une sacrée langue de pute) le disait : "le rock français, c'est comme le vin anglais". Bon, en l'occurrence John Lennon avait raison, s'il y a bien un domaine où Albion est encore plus perfide que d'habitude et nous taille des croupières, c'est bien celui de la musique. Les Français sont en effet en terme de musique un peuple étrange, capable de classer la danse des canards numéro 1 des ventes pendant des mois, de faire passer pour un monument national un belge (sic) ersatz d'Elvis qui a passé une bonne partie des années 80 habillé en Mad Max, et de préférer Gainsbarre à Gainsbourg. Peuple rétif à la musique, les Français ont quand même su produire du rock de qualité, du rock de moins bonne qualité aussi, mais du rock quand même. On vous a demandé de voter et vous l'avez fait. Le résultat est ce qui est et Matmatah est bien trop haut à mon goût, mais au moins Téléphone n'est pas premier, on a eu chaud.

  1. Noir désir
    Très influencés par le Gun Club (c'est toujours mieux que... vous compléterez à votre convenance), les quatre Bordelais allaient être pendant près de vingt ans (en gros de Tostaky à Des visages des figures), le plus (le seul ?) grand groupe de rock français, en mariant poésie, militantisme et riffs efficaces.

  2. Téléphone
    Un peu les Rolling Stones français. Art du riff efficace, compos tubesques, mais heureusement et contrairement aux pierres (c)roulantes refus de poursuivre l'expérience au-delà du nécessaire. Une autre frange de la population les trouve mortellement chiants, mais bon, les goûts et les couleurs hein mdr.

  3. Louise Attaque
    Roussel est très fort, son groupe marque une génération à jamais avec son album éponyme en 1997, il continue l'aventure avec Tarmac, fait un carton en solo, écrit pour Bashung, bref, malgré sa voix monocorde qui en énerve plus d'un, le mec est encore là 20 ans après, toujours aux avant-postes.

  4. Indochine
    La force d'Indochine c'est surtout sa durée, d'avoir réussi à ne pas tomber dans la totale ringardise après son succès 80's parvenant même à recréer quasiment de toutes pièces une fan-base au début des années 2000 après une inévitable traversée du désert 90's. Remplir des stades n'est pas donné à tout le monde, mais à eux oui.

  5. Mano Negra
    Le grand groupe de l'alternatif français (avec les Bérus) allait puiser ses références aux quatre coins du monde, et être capable d'écrire tubes sur tubes (Mala vida, King kong five, Pas assez de toi...) sans perdre sa légitimité et son indépendance.

  6. Rita Mitsouko
    Un des groupes français les plus novateurs, qui réussit toujours à marier exigence artistique et réussite commerciale. Les Rita c'est un niveau au dessus, c'est tout.

  7. Matmatah
    Vous avez voté, on n'a rien à dire. Donc on dira rien. C'est mieux.

  8. Trust
    Le hard-rock français n'a jamais vraiment brillé sur la scène internationale mais Trust était quand même là pour pas qu'on passe trop pour des brêles. Et puis être repris par Anthrax c'est une consécration, qui peut le nier.

  9. Skip the Use
    Le rock français des années 2000 ce n'est pas que les ersatz des Strokes et des Kooks encensés par Manoeuvre, c'est aussi des trucs comme Skip the Use. Les voir si hauts dans le classement est une petite surprise néanmoins, on va pas se le cacher.

  10. Bérurier Noir
    Bon musicalement, c'est sûr que ce n'est pas Zappa, mais pour ceux qui les ont vu sur scène les Bérus étaient d'une énergie folle, et d'une intégrité absolue. Incontournables.

Pour voir la suite du classement c'est par ici !

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :