John Lennon (qui était quand même une sacrée langue de pute) le disait : "le rock français, c'est comme le vin anglais". Bon, en l'occurrence John Lennon avait raison, s'il y a bien un domaine où Albion est encore plus perfide que d'habitude et nous taille des croupières, c'est bien celui de la musique. Les français sont en effet en terme de musique un peuple étrange, capable de classer la danse des canards numéro 1 des ventes pendant des mois, de faire passer pour un monument national un belge (sic) ersatz d'Elvis qui a passé une bonne partie des années 80 habillé en Mad Max, et de préférer Gainsbarre à Gainsbourg. Peuple rétif à la musique, les Français ont quand même su ça et là produire quelques groupes de rock corrects voire bons. La preuve avec ce top 10 des groupes de rock français.

  1. Noir désir : très influencés par le Gun Club (c'est toujours mieux que... vous compléterez à votre convenance), les quatre Bordelais allaient être pendant près de vingt ans (en gros de Tostaky à Des visages des figures), le plus (le seul ?) grand groupe de rock français, en mariant poésie, militantisme et riffs efficaces. Bon évidemment depuis...

  2. Téléphone : un peu les Rolling Stones français. Art du riff efficace, compos tubesques, mais heureusement et contrairement aux pierres (c)roulantes refus de poursuivre l'expérience au-delà du nécessaire.

  3. Les Variations : seuls concurrents hexagonaux valables aux anglo-saxons, à une période où être rockeur français était synonyme de ringardise absolue (en gros la fin des années 60 et le début des années 70), les Variations eurent le temps lors de leur brève carrière d'écrire un hymne parfait à la musique du diable : le bien nommé "Je suis juste un rock'n'roller".

  4. Magma : évidemment, les puristes vont râler et dire que ce n'est pas vraiment du rock, mais autant profiter de ce top pour rendre hommage à la créature de Christian Vander et à sa musique donc inclassable (on a dû inventer un mot pour cela : le Zeuhl !).

  5. Bijou : le groupe de Vincent Palmer portait bien son nom, musique classe et sophistiquée, esthétisme mod sans être bloqué dans le passé (ils participèrent au festival punk de Mont de Marsan), et surtout compos soignées et élégantes (Rock à la radio, C'est un animal).

  6. Dogs : ils chantaient en anglais et n'avaient en effet pas grand-chose à envier aux groupes de l'autre côté de la Manche. Les Dogs, du (très) regretté Dominique Laboubée ont trimballé leur guitares sur toutes les scènes de France mais aussi d'Europe et des Etats-Unis en défendant toujours l'idée d'un rock éternel et intègre.

  7. Bérurier Noir : bon musicalement, c'est sûr que ce n'est pas Zappa, mais pour ceux qui les ont vu sur scène les Bérus étaient d'une énergie folle, et d'une intégrité absolue.

  8. Rita Mitsouko : incontestablement le groupe français le plus novateur, qui réussit toujours à marier exigence artistique et réussite commerciale. Avant que la camarde...

  9. Mano Negra : le grand groupe de l'alternatif français (avec les Bérus) allait puiser ses références aux quatre coins du monde, et être capable d'écrire tubes sur tubes (Mala vida, King kong five, Pas assez de toi...) sans perdre sa légitimité et son indépendance.

  10. Les Innocents : un peu les Beatles français (avec des paroles moins connes quand même). Un talent mélodique largement au-dessus de la (il est vrai, triste) mêlée hexagonale, un réel travail de production, et une carrière bien trop brève.

Et vous, quels sont vos groupes rocks français cultes ?

crédits photo : compilation 100% rock français

Et sinon, rien à voir, mais parce que toi aussi tu détestes courir (sauf des fois), découvre notre dernière vidéo