Pour beaucoup, courir est un plaisir. Pour d’autres, c’est une corvée nécessaire pour espérer se maintenir en forme. Dans tous les cas, quand on court, mieux vaut courir dehors. Oui, même en plein hiver ou quand il pleut. Car courir dehors, c’est tout de même plus sympa que de courir en salle sur un tapis de course, devant un écran. Dehors, on voit du pays et on respire un air pur (en fait non mais on fait semblant). Mais encore faut-il trouver le bon spot. Ce qui nous amène à cette question primordiale : quelles sont les villes du monde les mieux adaptées aux joggeurs ?

1. Toulouse (France)

On commence directement par la ville rose, avec son célèbre Canal du Midi. Il passe en ville, il file vers la campagne et il est tout à fait possible de le longer, en courant ou en faisant du vélo. Certaines portions sont certes plus adaptées et jolies que d’autres, mais globalement c’est l’idéal quand on veut se dégourdir les jambes.

2. New York (États-Unis)

Parce que courir à Central Park, c’est la classe à Dallas (enfin à New York). Comme Dustin Hoffman dans Marathon Man, le New-Yorkais court obligatoirement à Central Park, ce poumon de verdure en plein milieu de la métropole. C’est grand, c’est beau, c’est parfait !

4. Nice (France)

On revient en France, à Nice, sur la Promenade des Anglais. Un spot magnifique, qui propose un parcours de 8 kilomètres (aller-retour). La vue sur la mer n’est pas en option et ça c’est bon.

Nice place. #holiday #ondiraitlesud #promenadedesanglais #nice

A post shared by Audrey (@audreyc_elle) on

5. Amsterdam (Pays-Bas)

La ville du vélo est aussi bienveillante envers les coureurs. Des sportifs qui vont au bord du canal, parfait, mais aussi dans les parcs de la ville comme le Vondelpark, le Rembrandtpark et le Westerpark. La rivière Amstel offre aussi quelques belles perspectives.

6. Lisbonne (Portugal)

À Lisbonne, on peut courir au bord du Tage, mais aussi au fil des rues étroites (et charmantes) du Bairro Alto. Le parc de Monsanto est aussi idéal pour faire son jogging. Pour courir en admirant les vieilles pierres, c’est dans la capitale portugaise que ça se passe.

7. Le Cap (Afrique du Sud)

Courir au Cap peut permettre de découvrir beaucoup de sites de toute beauté. On peut opter pour les plages et se faire les mollets, ou bien choisir des endroits comme la promenade de Sea Point. La vue est là aussi superbe à tel point qu’on en oublierait presque de respirer.

8. Paris (France)

Où courir à Paris ? En ville ? Oui on peut mais ce n’est pas terrible. Mieux vaut privilégier des spots comme les Buttes Chaumont, qui proposent une variété très intéressante quand on suit un entraînement fractionné par exemple.

Parc des Buttes Chaumont #paris #bluesky #butteschaumont

A post shared by Flo Algernon (@saltimbanq) on

9. Tokyo (Japon)

Le Palais d’Akasaka est le coin à privilégier quand on veut courir à Tokyo. Le Palais Impérial aussi et le Parc Yoyogi. Pendant la floraison des cerisiers, le spectacle est permanent.

???????????????????????????????????

A post shared by Misaki???? (@misakehi) on

10. Auckland ( Nouvelle-Zélande)

On termine avec la superbe Auckland, qui, avec ses chemins qui serpentent le long de l’océan, s’est imposée d’elle-même. On peut aussi d’ailleurs s’éloigner de la ville pour s’aventurer dans la forêt et goûter à la Nouvelle-Zélande plus sauvage. Les possibilités sont nombreuses…

Rangez-moi ce tapis de course que je ne saurais voir !