2017 aura été encore une belle année riche en séries inédites. Et non c’est pas une bonne nouvelle. Si on fait le compte de toutes les séries qu’on a du mater sur l’année, ça fait environ un mois et demi de visionnage. Vous imaginez tout ce qu’on aurait pu faire à la place ? Passer notre permis, apprendre une langue, faire le ménage… Bref, vivement les séries de merde pour qu’on retrouve une vie sociale.

1. The Handmaid's Tales

Adapté du livre de Margaret Atwood qui nous donne à voir une société dystopique dans un futur proche où les femmes sont rabaissées au rang d’esclaves pondeuses tandis que les hommes gouvernent. C’est angoissant, c’est féministe, c’est juste, et ça nous invite à ne jamais nous endormir sur nos droits parce qu’une dictature est bien vite arrivée. C’est sans conteste, la réussite de l’année.

Source photo : Giphy

2. Big Little Lies

Autre petite pépite signée Jean-Marc Vallée réunissant Nicole Kidman, Reese Witherspoon, Shailene Woodley et Laura Darn autour d’un mystérieux crime dont on ne découvre les tenants et les aboutissants qu’au fil des épisodes. Une belle série avec des rôles de femmes un peu étoffés pour une fois. Se déguste sans modération.

Source photo : Giphy

3. Calls

Toute dernière création originale de Canal +, cette série remporte le pari risqué d’être uniquement sonore. Chaque épisode livre un enregistrement retrouvé et c’est horriblement flippant. Le travail sur le son et sur l’image (parce que même si c’est que sonore, il y a quand même une animation graphique) contribue à créer une ambiance oppressante. Casting 5 étoiles au menu avec Jérémie Elkaïm, Mathieu Kassovitz, Charlotte Le Bon, Sara Forestier, Kyan Khojandi ou encore Jérémie Rénier. Et on vous a dégoté un épisode disponible sur Youtube. Posez votre casque, éteignez la lumière et tremblez.

4. Legion

Si tu en as marre de X-Men et des Avangers, mais que dans le fond, tu aimes quand même bien les super-héros, cette série est pour toi. David Haller est diagnostiqué schizophrène, c’est pour ça que quand il pense pouvoir bouger des objets, il croit qu’il est un peu tapé du ciboulot. Sauf qu’en fait non, il est pas tapé du tout, c’est juste un super-héros avec des super pouvoirs de télékinésie.

Source photo : Giphy

5. Mindhunter

Série produite par David Fincher et Charlize Theron sur les débuts du FBI et du profiling de serial killer. Si le personnage principal ressemble un peu à Emmanuel Macron (si, si, je vous jure, si vous plissez bien les yeux on dirait que c’est lui), la série n’en est pas moins excellente. Il ne se passe quasiment rien et pourtant ça nous prend aux tripes.

Source photo : Giphy

6. Dark

Eh oui les p’tits cocos, y’a pas que les séries américaines, y’a aussi des séries allemandes dans la vie. En l’occurrence Dark est un petit bijou au croisement de Stranger Things et des Revenants. A voir absolument sur Netflix.

7. Captive

Mini-série reposant elle aussi sur un livre de Maragret Atwood (Cf. The Handmaid’s Tales). Ça se passe au Canada au XIXème siècle. Grace est gouvernante. Elle est accusée de meurtre et condamnée à mort mais un médecin va tenter d’obtenir sa grâce en prouvant qu’elle est en fait démente. Et on passe la série à se demander si elle est cinglée ou meurtrière (ou les deux).

8. 13 Reasons Why

Une des meilleures séries traitant de l’adolescence qu’on vous a déjà vivement recommandé de tout notre cœur dans ce top gorgé d’amour et qu’on continue de vous recommander ici même.

Source photo : Giphy

9. Manhunt : Unabomber

Série tirée d’une histoire vraie sur la longue traque (deux décennies de recherche acharnée) et de la capture du terroriste surnommé « The Unabomber », un p’tit gars sympa qui envoyait des bombes par la poste. Ça parle de profiling mais, et même si le titre est proche, ça n’a rien à voir avec Mind Hunter et c’est trop kikoo bien.

Source photo : Giphy

10. The Deuce

Nouvelle série de David Simon (à qui l’on devait déjà The Wire ce qui suffit à motiver notre envie de la regarder) qui aborde les début de la pornographie dans les années 70 à New-York. Mais attention, ce n’est pas pour autant une série pornographique.

Ne criez pas je sais que vous souffrez de ne pas forcément voir dans ce classement vos séries préférées mais sachez qu’il repose sur cet autre classement de Sens Critique et qu’on s’est permis de piocher nous mêmes nos 10 séries préférées et inédites dans ce classement originel. Restez stables, donc.