« Avoir un bon copain, Voilà c’qui y a d’meilleur au monde, Oui, car, un bon copain c’est plus fidèle qu’une blonde » sauf quand ça te trahit comme une grosse merde parce que l’occasion est là et qu’on est attiré par une réussite qui ne peut se passer qu’en ton absence. C’est ça, aussi, la camaraderie, savoir trahir les gens en beauté.

1. Chirac

Des amis de 30 ans ; comment vouliez-vous que Chirac ne croie pas Balladur quand celui-ci lui avait assuré qu’il le laisserait peinard pour la présidentielle de 1995 ? Balladur devait simplement jouer la transition en dirigeant le gouvernement après la marée bleue des législatives 1993. Chirac n’aurait qu’à se glisser dans le sillage du bilan pour gagner, enfin. Sauf que, très populaire, Balladur a senti le coup ; discrètement, il trahit Chirac, monte sa propre campagne et se lance à la conquête de l’Elysée. Très longtemps donné largement en tête, il est finalement dépassé par Chirac sur la ligne d’arrivée. Troisième de l’élection, sa carrière politique est foutue. Il fallait pas trahir Jacquot.

Source photo : Giphy

2. Hollande

Quand il quitte le gouvernement, Emmanuel Macron vient voir Hollande pour lui annoncer qu’il fonde son mouvement, En Marche, mais que le seul but est d’animer un club d’idées pour soutenir la réélection du président en 2017. C’est du grand n’importe quoi : depuis 2 ans, Macron ne fait que préparer sa propre candidature à l’Elysée en multipliant les rendez-vous et les contacts. Quand Hollande se rend compte de la situation, c’est beaucoup trop tard. Obligé de se retirer, il tire désormais à boulets rouges sur le nouveau président pour essayer de se refaire une santé politique.

3. Jawad

Quand un pote te demande d’héberger des potes à lui, le mieux, c’est de ne pas lui faire confiance et de dire non. Sinon, tu te retrouves mêlé au pire attentat connu par la France depuis des années, tu comparais au tribunal et tu deviens la risée de l’intégralité du monde.

4. Camille Desmoulins

Le témoin de mariage de Desmoulins ? Un certain Robespierre. Les deux hommes avaient fait leurs études ensemble et se connaissaient depuis des années. S’éloignant peu à peu des Montagnards à qui il reproche le massacre des religieux et la répression contre les Girondins, il est finalement arrêté par son ami Robespierre et exécuté en 1793. Robespierre aurait essayé de sauver sa tête, mais Saint-Just s’y serait opposé. N’empêche qu’on s’attend pas forcément à ce que ton pote te fasse couper la tête.

5. Ce pauvre type

En juin 2017, dans le Calvados, une femme rentre chez elle et prend peur. La lumière est allumée. Pas de doute, c’est un cambrioleur. La femme prend la fuite et prévient la police. Quand celle-ci arrive, elle constate que le coffre-fort qui contenait la recette mensuelle du conjoint de la femme a disparu. Mais il y a une fenêtre cassée et du sang dessus. Or, il se trouve que ce sang appartient au meilleur ami du conjoint en question, qui a profité du fric pour se barrer avec un complice à Amsterdam et Ibiza. Pas malin.

6. Les potes de Gustav Malher

Malher avait un petit plaisir : coucher avec les femmes de ses amis. Alors qu’il avait 27 ans et qu’il était chef d’orchestre à Leipzig, Malher s’éprend de la femme du petit fils de Carl Maria von Weber, qui est son pote. Il couche avec elle, tranquillement. C’est un petit peu comme si je couchais avec la femme du fils de mon pote. Malaise et gênance.

7. James Angleton

Chef complètement loufdingue du contre-espionnage à la CIA, Angleton avait pour mission de débusquer des taupes au sein de son organisation. Une mission qu’il prenait à coeur, en voyant des agents doubles absolument partout, instaurant un climat de paranoïa paralysante pour les service, à tel point qu’on a finit par se demander s’il n’était pas lui-même un espion qui chercherait à déstabiliser le travail des renseignements américains. Mais malgré toute cette agitation, il n’a pas été foutu de se rendre compte que son meilleur ami et formateur, agent très haut placé du MI6, était un espion de l’URSS. Et pas n’importe quel espion : Kim Philby, le plus connu de tous les espions soviétiques. Philby et Angleton déjeunaient toutes les semaines ensemble et il va sans dire qu’Angleton devait lui fournir une mine de renseignements.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

8. Jésus

Jésus était comme ça : il faisait confiance à tout le monde. Et puis il aimait bien les bisous. Du coup, quand Judas lui a fait un bisou dans la foule, il n’a pas vu le truc arriver : Ponce Pilate clac clac manu militari crucifixion et basta. Le tout pour 30 pièces d’argent. Ca fait pas cher payé pour trahir son pote. M’enfin, c’est toujours ça de pris, d’autant qu’envoyer un mec capable de ressusciter à la mort, c’est pas tout à fait l’envoyer à la mort.

Ami, ça rime avec trahit. Ca rime mal, mais ça rime quand même.