Aujourd'hui en Europe chaque club se doit d'avoir sa mascotte. C'est en quelque sorte la vitrine du club lors des matchs à domicile. Oui mais voilà le problème c'est que la plupart sont franchement nulles pour ne pas dire carrément moches. Petit tour d'horizon des pires mascottes des clubs de ligue 1 et leurs noms tout pourris.

  1. Germain le lynx : PSG
    Alors déjà pourquoi un lynx ? Ou est le rapport avec le PSG les mecs ? Et puis c'est quoi cette tête de bisounours là ... Les "supporters historiques" du Parc des Princes ont d'ailleurs repris son nom (lynx) pour désigner le nouveau public "familial" désormais installé à Paris :
    Lynx = Footix ! Du coup même ceux qui ont encore les moyens de fréquenter le Parc aujourd'hui ne supporte pas cette mascotte. Bien joué Germain !

    PSG-LYON (1-3)
  2. AS Monaco : Bouna
    Les observateurs ont salué la politique de recrutement (et de revente) des dirigeants de l'AS Monaco, mais pas sûr que Bouna l'éléphant (?) partent pour 40 millions au mercato.

  3. Olympique Lyonnais : Lyou
    Niveau originalité du nom on attribue la Palme d'or à l'Olympique Lyonnais. Franchement on aurait planché des semaines dessus qu'on aurait pas fait mieux. Et puis un peu de sérieux quoi un lion c'est féroce, racé, athlétique... là on dirait un chat de gouttière qui se fait maltraiter
    Lyou = Tigrou

    lyou
  4. FC Lorient : Merlux
    Disparu des écrans radars depuis 2010 Merlux, oui oui c'est bien son nom, a signé un retour en fanfare la saison dernière au Moustoir. D'après le site officiel du FC Lorient la mascotte avait besoin de "prendre du recul" et de se "ressourcer en famille" pour être fin prêt psychologiquement lors de son retour.

    JDE_1302013182.jpg
  5. Stade de Reims : Auguste
    Sûrement la moins moche de ce top. Au stade de Reims la réflexion pour aboutir à une telle merveille fut pour le moins rapide : Reims = ville du sacre des rois de France.
    Roi = puissance = un lion avec une couronne sur la tête. Nom du stade = Auguste Delaune, la mascotte s'appellera donc Auguste. Emballé c'est pesé, circulez il y a plus rien à voir.

    auguste
  6. Stade Rennais : Erminig
    Erminig est une hermine, ça ne s'invente pas. Mais le branche communication du club breton va encore plus loin en expliquant que le mustélidé qui a grandi dans une forêt, à l'écart des hommes, a eu un déclic qui lui a donné envie de rejoindre le club. "En mars 2004, le quadruplé d'Alexander Frei face à l'OM avait été comme un appel pour moi. Mais je n'étais peut-être pas encore prête. En 2009, l'épopée en Coupe de France n'a fait que me conforter dans mon choix de quitter Brocéliande, après la victoire des Rennais 7-0"
    Les enfants, si vous nous lisez, dites non à la drogue. La drogue c'est mal. Sinon vous pourriez finir comme ça.

    FOOTBALL - FRENCH CHAMPIONSHIP - L1 - RENNES v PSG
  7. SM Caen : Le guerrier viking
    Le viking étant la représentation de la dureté et la férocité des Normands, son nom semble approprié. Par contre la tête façon père Noël c'est non.
    Même mention qu'Auguste de Reims : Passable

    viking
  8. Bordeaux : BenGi
    Ça ne se voit pas au premier coup d’œil, mais c'est un puma(ça tombe bien, c'est le sponsor du club). Avec l'entrée dans le nouveau stade, les responsables de la com' des Girondins ont décidé d'abandonner Serge le Lama.

  9. Angers : Scoty
    On ne sait pas avec quel effectif le SCO va s'aventurer en Ligue 1, mais la mascotte a fière allure. Angers va devenir le club préféré d'1,4 milliard de Chinois et devrait contribuer à récupérer des droits télé en Asie. Bien joué les gars.

  10. Guingamp : Chips Man
    En vrai, la mascotte de Guingamp, c'est Kerbrat. Mais comme il est occupé à écouter la causerie du coach avant les matchs, on a décidé de faire défiler un paquet de chips géant au Roudourou pour terrifier les supporters adverses.
    https://twitter.com/ALEXBZH_29/status/590462318917615616
  11. FC Nantes : Roger le Canari
    Il y a manifestement une place à prendre au poste de mascottes au FCNA. En lice, Roger le Canari semble avoir la préférence des supporters. La présidence devra bien céder un jour.

  12. Evian TG : Rosie
    Adieu Danonino, place à Rosie la Marmotte. On espère que c'est elle qui va assurer les conférences de presse depuis le départ de Dupraz.

  13. Valenciennes : Valencygne
    Vous avez toujours vu le cygne comme un animal noble, gracieux, élégant. C'est parce que vous n'êtes pas allé récemment à Valenciennes (et on ne peut pas vous en vouloir).

  14. Brest : Zef le Pirate
    On entend souvent des gens dire qu'ils n'osent plus emmener leurs gamins dans les tribunes. Ce n'est certainement pas en raison des hooligans brestois, plutôt modérés, mais à cause de la mascotte particulièrement flippante que les Finistériens ont trouvée.

  15. Bonus : Portland avec Joey le bûcheron
    La mascotte la plus BADASS du monde. À chaque but des Timbers de Portland, Joey sort sa tronçonneuse et coupe une rondelle de bois dans son tronc. À la fin du match, la rondelle est donné comme un totem à chaque buteur. Et si le gardien garde sa cage inviolée il chope aussi des petits bouts de bois. Idéal pour démarrer le barbecue. Vous avez dit bizarre ? Non, simplement américain.

    portland

Et vous vous en voyez d'autres des mascottes bizarres ?

Source : Les sites officiels des clubs concernés