Ami parisien, tu ne le savais sans doute pas, mais tu as des voisins célèbres. Enfin peut-être pas là-tout de suite-maintenant, mais disons qu’il y a de grandes chances pour que ton quartier ait connu la présence de personnages illustres dans le passé. Grâce à ce top, voilà ton ignorance réparée, jeune sot. La prochaine fois que tu iras descendre des pintes avec des potes, à toi la minute culturelle en leur racontant tout ce que tu auras appris ici, à savoir des anecdotes pas piquées des hannetons, comme dirait Nicolas le jardinier. Ne nous remercie pas, ça nous fait plaisir.

1. L'immeuble de Georges Méliès (5 rue Taylor, Paris 10)

Avant de devenir le père des effets spéciaux à la française, le petit Georges aurait nourri son imagination devant les machines de l’atelier de chaussures de son père, situé en dessous de l’appartement familial. Pas de plaque commémorative sur cette immeuble, mais une dernière trace du passage des Méliès : le M gravé au-dessus de la porte.

Crédits photo (creative commons) : Gillll75

2. Les appartements de Coco Chanel (31 rue Cambon, Paris 8)

Visitable seulement par quelques happy few invités par la marque, l’appart’ de Mlle Chanel est resté en l’état depuis sa disparition. Faut quand même préciser que le lieu ne lui servait qu’à travailler et à recevoir ses amis et ses clients : le soir, Coco rentrait dormir au Ritz, en toute simplicité.

3. La maison de Balzac (47 rue Raynouard et 24 rue Berton, Paris 16)

Malin, Balzac se planquait de ses créanciers dans cette maison, pour la bonne raison qu’elle possède deux entrées. Parce qu’on est jamais trop prudent, il usait même d’un pseudonyme. La bicoque est aujourd’hui un musée dédié à l’auteur.

4. La maison de Nicolas Flamel (21 rue de Montmorency, Paris 3)

Ok, Flamel n’a pas vécu dans cette maison mais c’est lui qui l’a fait construire pour accueillir des pauvres, en 1387, après avoir fait fortune en jouant à l’alchimiste (du moins, c’est ce qu’il se disait à l’époque). L’édifice serait aussi la plus vieille maison de Paris. Aujourd’hui s’y loge une auberge, si vous voulez vous faire péter la ruche en l’honneur de ce bon Nico.

5. La fausse maison natale de Molière (31 rue du Pont-Neuf, Paris 1er)

C’est l’histoire d’un gars qui, pour vendre une maison, raconte que Molière y est né. Un tripier (miam), flairant le potentiel de publicité de cette info, achète la baraque sans faire les choses à moitié : il fait édifier sur la façade un buste et un bas relief à la gloire de l’auteur de L’Avare. Sans vérifier si tout cela était vrai, bien sûr. Raté ! La vraie maison natale de Molière se situe en fait 200m plus loin, à l’angle des rues Sauval et Saint-Honoré. C’est ballot.

6. La chambre de Marcel Proust (102 boulevard Haussmann, Paris 8)

Au 2ème étage de cet immeuble appartenant à sa famille, Proust vécut en reclus dans la chambre de son 6 pièces pendant 15 ans, la tapissant de plaques de liège pour l’insonoriser. Et pour peaufiner la déco, il préféra prendre les meubles de sa mère décédée plutôt que les siens. En même temps, c’est dans cet appart qu’il a écrit À la recherche du temps perdu, alors si ça lui faisait plaisir…

Crédits photo (creative commons) : Mbzt

7. L'appartement de Boris Vian (6 bis Cité Véron, Paris 18)

Depuis la mort de Vian en 1959, rien n’a bougé dans ces anciennes loges du Moulin Rouge transformées en appartement. 30 m² où l’auteur a tout fabriqué et arrangé de ses mains. Il abattit même une cloison pour loger la baignoire, prenant son bain la tête dans la chambre et les pieds dans la salle de bain. Un petit nid douillet équipé d’un terrasse partagée avec son voisin, le poète Jacques Prévert.

8. L’appartement-atelier de Le Corbusier (24 rue Nungesser et Coli, Paris 16)

Même si ses idées en matière d’architecture ne faisaient pas toujours l’unanimité, il y a un truc qu’on ne pourra jamais reprocher à Le Corbusier, c’est de s’être appliqué ses principes à lui-même. Il habita les deux derniers étages (quand même…) de cet immeuble, baptisé Molitor, et conçu selon les conditions de « ville radieuse » chères à l’architecte.

9. L'atelier de Henri Matisse (37 bis villa d'Alésia, Paris 14)

La villa d’Alésia mérite le coup d’oeil ne serait-ce que pour ses façades Art-Nouveau et Art-Déco. Matisse ne s’y est pas trompé en y installant son atelier. Le truc classe ? On peut aujourd’hui y suivre des cours de sculpture et de peinture, entre autres. Bon, par contre, on peut pas te promettre la même carrière…

10. La maison de Victor Hugo (6 place des Vosges, Paris 4)

L’hôtel de Rohan-Guéméné est aujourd’hui un musée retraçant la vie de Victor Hugo, qui aurait voulu louer les lieux dès l’entrée, le sol lui rappelant son enfance avec son père. Moui… ou alors il a sauté sur l’occasion d’habiter au même endroit que la courtisane Marion Delorme, qui y vécut 200 ans plus tôt, et à qui il consacra une pièce de théâtre. Quel coquinou ce Victor.

Ce top est approuvé par Stéphane Plaza.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :