C’est le plus français des états américains. Et pour cause, car avant, au XVIIème siècle, il appartenait à la France. Il fut d’ailleurs nommé ainsi en l’honneur du roi Louis XIV. Puis il passa entre les mains des Espagnols, avant de revenir à la France. Il faut attendre 1803 pour que Napoléon Bonaparte vende la Louisiane aux États-Unis. Un état magnifique, marqué par l’histoire, qui se dévoile aujourd’hui entre nature sauvage et parfois hostile, musique festive, douloureux témoignages du passé et trésors d’architecture. Alors bien sûr, on a été tenté de rester à la Nouvelle-Orléans, qui aurait mérité un top à elle tout seule. Mais on a choisi de se balader dans tout l’état…

1. Le Quartier Français à La Nouvelle-Orléans

C’est pas pour dire, mais le Quartier Français de la Nouvelle-Orléans est probablement le plus connu et le plus apprécié de la ville. C’est d’ailleurs le centre historique et l’un des coins les plus beaux. Au bord du Mississippi, il regorge de sites d’intérêt comme la maison Napoléon, le couvent des Ursulines, la cathédrale Saint-Louis de la Nouvelle-Orléans, Royal Street, Preservation Hall (c’est là où il faut aller pour écouter du jazz)… Un quartier dans lequel résonne en permanence une musique en forme d’invitation à la fête…

2. Le Mississippi

Quoi de plus typique qu’un tour sur l’un des fleuves les plus célèbres du monde, en bateau à vapeur ? On peut aussi choisir une embarcation de taille plus modeste. Plusieurs options sont disponibles mais une chose est sûre : il ne faut pas passer à côté du Mississippi !

3. Le Louisiana State Museum

À Baton Rouge, ce musée emblématique raconte l’histoire de l’état. Des plus sombres heures de l’esclavage à la lutte pour les Droits Civiques. Très complète, la visite permet ainsi de mieux comprendre l’histoire de la région.

4. Saint Francisville

Un passage obligatoire pour quiconque désire se plonger dans l’histoire de la Louisiane. Ici, à Saint Francisville, on peut par exemple admirer des maisons qui datent d’avant la Guerre de Sécession, mais aussi apprécier les merveilles architecturales et la nature environnante.

Some discoveries linger longer in your soul. #southernreverie

A post shared by Southern Reverie (@southernreverie) on

5. Alligator Park

Le mieux pour voir des alligators est encore de le faire dans un endroit prévu à cet effet. Dans cet Alligator Park par exemple, situé à Natchitoches, à l’Ouest de Jackson. On peut les observer peinard et les voir se repaître de chair fraîche. Pas la votre hein…

6. Le bayou

On peut parcourir le bayou à divers endroits. En kayak par exemple ou lors d’excursions plus encadrées. Il faut dire que certains coins sont plutôt dangereux. Les alligators règnent sur ce territoire et il convient de les respecter et de les redouter. On peut aussi faire gaffe aux rednecks qui font leur propre gnôle de pommes de terre, planqués dan la cambrousse et prêts à tout pour défendre leur bout de gras. Non c’est pour rire. Enfin, pas sûr…

7. Avery Island

Justement, on reste dans le bayou avec ce dôme de sel appelé en français Île Petite Anse. Figurez-vous que c’est là qu’est né le Tabasco ! Et si on peut en effet en apprendre un rayon sur cette sauce légendaire, on peut aussi y observer des tas d’oiseaux et des plantes exotiques. Le top du bayou !

8. Lafayette

C’est la capitale du pays cajun. On y parle d’ailleurs volontiers français. Ne cherchez pas les galeries, ce n’est pas ici (bonne blague non ?). On peut par contre se plonger dans la culture cajun, en participant aux nombreuses festivités organisées toute l’année, comme le Festival International de Louisiane ou le Festival Acadiens et Créoles. Le tout dans une ambiance vraiment à part.

9. Venice

Un des nombreux Venice de la planète. L’un des plus beaux aussi. Malgré les graves dégâts infligés par l’ouragan Katrina. D’importants travaux ont permis à Venice de retrouver toute sa splendeur. Pour les amateurs de nature, c’est notamment ici que ça se passe !

10. Les plantations

Elles font partie de l’histoire de la Louisiane (et plus largement du Sud des États-Unis). Autant de marqueurs qui permettent de se remémorer une histoire douloureuse. De magnifiques domaines au centre desquels trônent des demeures luxueuses, souvent superbement conservées, à image de la Nottoway Plantation, la plus grande de Louisiane (si vous avez des sous de côté, on peut y séjourner), la Laura Plantation, l’une des dernières plantations créoles, la Destrehan Plantation, la plus vieille de toutes, la Myrtles Plantation, qui est hantée (et non en T), ou encore la Houmas House…

Un top à lire en dégustant au bon jambalaya !