Batman, c’est le meilleur. Il n’a aucun super-pouvoirs mais ce n’est pas grave car il est quand même super balèze. Sa popularité n’a jamais vraiment failli depuis ses débuts et si il s’est parfois compromis dans des films pas vraiment indispensables (coucou Batman et Robin), il continue néanmoins de fasciner petits et grands. Et si on partait en voyage pour marcher sur ses traces ?

1. The Mentmore Towers (Mentmore, Angleterre)

Autant commencer par le plus impressionnant, à savoir le Manoir Wayne ! Du moins comme il apparaît chez Christopher Nolan. En vrai, il s’agit de Mentmore Towers, une « modeste » résidence secondaire dans laquelle ont également été tournés Eyes Wide Shut et Brazil. Dans Batman Begins, elle finit en ruine mais dans la réalité, elle existe toujours et non, il n’y a aucune batcave en sous-sol.

2. Wollaton Hall (Nottingham, Angleterre)

Achevé en 1588, le Wollaton Hall de Nottingham en Angleterre sait se montrer spectaculaire, quelque soit l’angle sous lequel on le regarde. Dans The Dark Knight Rises, il s’agit du nouveau manoir de Bruce Wayne. Il a des goûts simples Bruce…

3. L'Islande

Mais avant de penser à remplacer Bruce Wayne, ne faudrait-il pas s’entraîner comme lui ? Pour cela, rien ne vaut l’Islande ! C’est beau, il fait froid et là où on vous amène, pas de risque d’être distrait par quoi que ce soit ! Direction Öræfasveit, Vatnajökuls et Svínafellsjökuls pour retrouver la trace de la Ligue des Ombres. Il se pourrait bien que vous y croisiez également Jon Snow et quelques White Walkers d’ailleurs…

4. La Trump Tower (New York, États-Unis)

Ben ouais, dit comme ça, ça ne fait pas super envie mais c’est pourtant bien là, quand le futur Président du monde libre n’était encore qu’un scandaleusement riche entrepreneur, que Nolan situa le siège de Wayne Enterprises.

5. The Chicago Post Office (Chicago, États-Unis)

C’est là que le Joker et ses sbires se présentent à nous, lors d’un audacieux casse au début de The Dark Knight. En fait, dans la réalité, il ne s’agit pas d’une banque mais d’une poste. Pour chourer des timbres, c’est l’endroit idéal !

6. Lower Wacker Drive (Chicago, États-Unis)

On reste à Chicago pour la course-poursuite à bord de la batmobile dans The Dark Knight. Même à bord d’une voiture de location, de nuit, on s’y croirait. Bon, cela dit, respectez quand même les limitations car sinon, direction le poste de police. Et là, mine de rien, c’était moins glamour qu’au cinéma et l’inspecteur Gordon est aux abonnés absents.

View this post on Instagram

#lowerwackerdrive

A post shared by Jeff Tobolski (@capitol_t_jef) on

7. The Abbey Mills Pumping Station (Londres, Angleterre)

Une station d’épuration ? Oui, mais pas n’importe laquelle ! Nous voici en effet dans l’asile d’Arkham. Là où sont enfermés tous les super ennemis de l’Homme Chauve-Souris. Un endroit particulièrement beau et historiquement très intéressant.

8. Le Hall of Heroes Superhero Museum (Elkhart, États-Unis)

Outre la spectaculaire collection de comics de super-héros (l’une des plus grandes du monde), ce musée propose d’admirer plusieurs jouets de collection et, fin du fin, une réplique de la batcave ! Pas celle des films récents, non, mais celle des premiers Batman avec Adam West. La classe !

9. Les Studios Warner (Los Angeles, États-Unis)

Un tour de ces légendaires studios vous permettra de voir plein de lieux de tournages de Friends, Urgences, Jurassic Park ou Gilmore Girls. Une visite incluant également un tour par un hangar où sont entreposés un grand nombre de véhicules de Batman. Que ce soit ceux du Batman de Tim Burton, ceux des films de Joel Schumacher ou de ceux de la saga de Christopher Nolan. On peut même actionner le bat-signal !

10. Gotham (Angleterre)

Oui, Gotham City existe ! En vrai, il ne s’agit pas d’une métropole tentaculaire gangrenée par le crime mais d’un village d’environ 1600 âmes plutôt peinard. Pour la petite histoire, les habitants de ce bourg de la campagne anglaise se firent jadis passer pour fous afin d’éviter la construction d’une route royale devant passer par chez eux. Et sinon, c’est bien le bled dont le nom inspira Bob Kane et Bill Finger, les papas de Batman et Robin.

Tous à la batcave !