Le voyage est en soi un acte littéraire. Il y a tellement de littérature de voyage que tenir son journal quand on part au bout du monde est devenu un poncif. Mais quand on aime vraiment les livres, il est toujours possible de voyager en littérature, à la fois dans les espaces physique et mental. Voir de belles librairies, s’abriter dans des cafés littéraires pour éviter la pluie, partir sur les traces d’écrivains que l’on aime. Plutôt sympa.

1. El Ateneo Grand Splendid, à Buenos Aires

Considéré par le Guardian comme la deuxième librairie la plus belle du monde, El Ateneo Grand Splendid est situé dans un immeuble magnifique et abrite un véritable théâtre dans lequel les livres sont disposés dans les anciennes loges et où l’on peut prendre un café dans ce qui autrefois constituait l’orchestre. Magique. Ne manque que Borges.

Crédits photo (creative commons) : Galio

2. Le Book and Bed, à Tokyo

Une librairie dans laquelle on peut dormir ; des petits compartiments accueillent les personnes qui souhaitent rester sur place pour lire. On peut donc y passer la nuit à dévorer des livres en japonais ou en anglais. Le concept a été étendu puisque deux autres Book and Bed ont ouvert à Kyoto et Fukuoka.

???? ??? ?? 1.??? 2.???? #bookandbed #fukuoka

A post shared by ??? (@siyunzzi) on

4. La ville de Bath, en Angleterre

C’est là que Jane Austen a rédigé deux de ses livres les plus connus, Persuasion et L’abbaye de Northanger. Du coup, des passionnés locaux ont organisé un festival annuel, le festival Jane Austen, qui a lieu en septembre depuis 16 ans. Outre des conférences et des lectures dédiées à l’auteure, le festival propose tout un tas d’activités folkloriques en lien avec l’Angleterre victorienne. La ville abrite aussi un centre dédié à Jane Austen et à ses livres.

5. Aubagne et le circuit Pagnol, en Provence

On peut facilement repartir sur les traces de la jeunesse de Marcel Pagnol tel qu’il la décrit dans La gloire de mon père et Le château de ma mère. Depuis Aubagne jusqu’au parc Borely, à Marseille, en passant par l’auberge des Quatre chemins, il existe tout un tas de lieux réels décrits dans les romans pour des randonnées magnifiques en Provence en ayant le sentiment de rentrer dans un univers semi-fictionnel et toujours littéraire.

Domaine de la font de mai #ohprovence #aubagne #aubagneprovence #aubagnepagnol #06pasapas

A post shared by 06 pas à pas (@06pasapas) on

6. Le cabinet royal portugais de lecture, à Rio de Janeiro

Fondé en 1837 dans une architecture néogothique absolument folle, le cabiner royal portugais de lecture abrite 350.000 livres dans une ambiance presque religieuse. Des rangées de livres à n’en plus finir, des boiseries sentencieuses et une hauteur sous plafond dingue. Belleza, comme on dit là-bas.

7. The Fable Bar, à Londres

Au milieu d’Holborn, un café entièrement inspiré par l’univers des contes et des fables. De ce fait, il y a des livres partout, des cocktails dont le nom est inspiré de contes de fée, une architecture un peu enfantine et la possibilité de croiser une bonne fée, on ne sait jamais.

8. Hay-on-Wye, au Pays de Galle

Avec moins de 2000 habitants, Hay-on-Wye n’est rien d’autre qu’un village. Mais un village où les livres sont eux très nombreux. En réalité, la commune se présente comme une bibliothèque géante, avec des dizaines et des dizaines de dépôts-ventes consacrés essentiellement aux livres, dont certains tournés vers un seul genre littéraire. Autour du château se tient une librairie d’occasion à ciel ouvert où tous les bouquins sont vendus à un euro.

9. Le musée du Dr. Seuss, à Springfield, Massachusetts, Etats-Unis

C’est là que Theodor Geisel, le type qui se cachait derrière le pseudonyme du Dr. Seuss, est né. Si vous n’êtes pas familier avec lui, sachez quand même que le Dr. Seuss est sans doute le plus connu de tous les auteurs de livres pour enfants, du moins aux Etats-Unis. Illustrateur et auteur, il a notamment donné naissance au Chat chapeauté ou au Grinch. Le musée qui lui est consacré présente des oeuvres originales, retrace le parcours de sa vie et explique la naissance de tous les personnages créés par Geisel.

10. Le Café Pouchkine, à Moscou

Même si Becaud le mentionne dans Nathalie, le café n’a réellement ouvert ses portes qu’en 1999. C’est donc un café né d’une chanson (forcément littéraire). Bien sûr, la bouffe est absolument délicieuse, l’une des meilleures d’Europe, et le lieu (un manoir baroque) magnifique. Mais en plus, il est possible de dîner au milieu d’une bibliothèque baroque absolument incroyable.

OLD RUSSIAN #oldrussian #pushkin #pushkincafe #vintage #moscow

A post shared by Ezio S. ?? ? (@e_sle17) on

11. The Library Hotel, à Koh Samui, en Thaïlande

Un hôtel minimaliste loin de la foule où l’on peut litre peinard. Il y a une belle bibliothèque, des tables en livres empilés où prendre un café, une pistoche rouge. Et on est bien bien bien.

12. La libraire Acqua Alta, à Venise

Des bouquins dans des gondoles et des baignoires disposées partout dans la boutique. C’est amusant et c’est l’occasion de se mettre à l’Italien.

Poppe. #libreriaacquaalta #venezia

A post shared by Libreria Acqua Alta - Venezia (@libreriaacquaalta) on

13. La Georgian House Wizard Chambers, à Londres

Un hôtel 5 étoiles abritant une librairie et surtout une chambre des sorciers destinée aux fans d’Harry Potter qui peuvent venir y lire leur bouquin favori dans une ambiance Poudlard et bien sûr y passer la nuit, puisque c’est un hôtel. La magie est présente, d’autant qu’on y entre via une fausse bibliothèque à pivot.

#harrypotter #hp #london #magic #wizard #wizardchambers #nerdlife #books #secretpassages

A post shared by Roxie Houghton (@slobby.snob) on

14. Shakespeare and Company, à Paris

Cette vieille librairie anglophone des bords de Seine, juste à côté de Notre-Dame et du Palais de justice, a accueilli Hemingway, Fitzgerald et toute la compagnie des Américains à Paris dans les années folles. Largement citée dans la littérature francophone et américaine, chez Modiano comme chez Hemingway, la petite librairie est devenue un objet littéraire à part et continue de vendre des livres en anglais dans une ambiance à peu près inchangée en 100 ans.

Vous êtes livres d’y aller ou non.

Source : CnTraveler