Ce petit top, mon chaton, on te l’a mitonné avec amour, car en bon cinéphile que tu es, on se doute que tu as vu le dyptique culte de Tarantino, Kill Bill. Ce n’est pas encore fait ? Alors va vite le regarder avant de lire ce top, car pour ne rien te cacher, va y avoir du spoiler. Pour les bons élèves qui connaissent leur pop culture sur le bout du doigt, régalez-vous et préparez votre road-trip thématisé. Un indice en bas de ton écran : il y a des gros morceaux de Californie dedans (et d’autres trucs chouettes aussi).

1. La maison de Vernita Green (5506 Atlas Street, Los Angeles, Californie, USA)

Rappelle-toi, c’est dans ce paisible pavillon de banlieue que la Mariée retrouve sa copine Vernita, alias Copperhead, rangée des voitures depuis sa retraite. Bon, copine c’est un grand mot, puisque ça va bastonner grave. Mais c’est aussi peut-être dans cette scène que se cache un potentiel Kill Bill 3, avec une gamine qui pourrait très bien vouloir venger sa mère.

2. Restaurant Gonpachi (1F, 2F, 1-13-11, Nishi-Azabu Minato-ku, Tokyo, Japon)

Si la scène où Beatrix zigouille les 88 Fous a été tournée dans un studio en Chine, c’est bien ce restaurant tokyoïte qui en a inspiré le décor. Si tu vas y manger un bout, tu ne devrais donc pas trouver de membres découpés oubliés là. Sinon c’est pas bon signe, sors de là immédiatement.

3. Sy Luke's Medical Center (2632 East Washington Boulevard, Pasadena, Californie, USA)

C’est dans cet hosto que la Mariée passera son coma à subir les violences sexuelles de ce gros dégueulasse de Buck (« ça rime avec fuck ») et de ses potes. Du coup, c’est aussi là qu’on découvre la bagnole la plus funky de l’univers, le Pussy Wagon. Cet hôpital, fermé en 2002, ne sert plus que pour des tournages.

4. Rainbow Bridge (Minato, Tokyo 105-0000, Japon)

Toute bonne filature mérite un décor digne de ce nom, et la scène où Beatrix poursuit en moto la berline d’O-Ren n’y fait pas exception. Quentin ne s’est en effet pas mouché du coude en optant pour le Rainbow Bridge, situé entre la jetée de Shibaura et l’île artificielle d’Odaiba. Ça en jette…

5. 2nd Street Tunnel (West 2nd Street, Los Angeles, Californie, USA)

…mais comme on est au cinéma, le tunnel utilisé dans la même scène se trouve, lui, aux États-Unis ! Et paf dans ta face, vas-y que je t’embrouille, c’est la magie du cinéma. Vu aussi dans Terminator, Flashdance, Demolition Man, Independence Day, etc…

6. Calvary Baptist Church (19809 E Ave G, Lancaster, Californie, USA)

Nommée « Twin Pines Wedding Chapel » dans le film de Tarantino, cette église n’est pas du tout à El Paso au Texas comme on nous le dit dans Kill Bill, mais en Californie. Le cinéma, cette industrie qui fait du profit sur le mensonge. #onnenousditpastout

7. Mule Canyon (Calico Hills, Californie, USA)

Pas d’adresse précise (évidemment, on est dans un canyon) mais sache que c’est dans ce superbe environnement naturel que ce bon vieux Budd avait garé la caravane qui lui servait de taudis. Si l’intérieur était bof, l’extérieur, par contre, vaut le coup d’oeil.

8. Emma Jean's Holland Burger (17143 N D St, Victorville, CA 92394, États-Unis)

Imagine, on t’a enterré vivant, mais t’arrives à t’en sortir. Bon ben une fois que t’es dehors, tu fais quoi ? Tu vas boire un coup, normal. Beatrix, alias la Mariée, c’est dans ce boui-boui qu’elle va se rincer la glotte.

9. Sam's Hofbrau (1751 East Olympic Blvd, Los Angeles, Californie, USA)

Budd, avant qu’il ne se fasse virer, travaille dans ce bar. Enfin, seul l’intérieur a été filmé, puisque dans le film, le bar est au milieu du désert alors que dans la vraie vie, il est en plein Los Angeles. Ils ont leur petit Instagram, mais on te laisse y aller tout seul, c’est assez coquinou.

10. Gaomiao Temple of Zhongwei (201 Provincial Road, Zhongning County 755100, Chine)

Il fallait bien qu’on cause quand même du lieu où notre héroïne fait son dur apprentissage du combat (et de la vie) auprès de son vieux maître Pai Mei. M’est avis que Bill s’est dit après coup que le jour où il a présenté ces deux-là, il aurait mieux fait de se casser une jambe.

11. [BONUS] La villa de Seal et Heidi Klum, à Costa Careyes, Mexique

Bon déjà c’est la maison au fond qu’il faut regarder, pas la meuf devant. Alors tu te dis que viennent foutre Heidi Klum et Seal dans cette histoire ? Et ben figure-toi que cette baraque, c’est celle de Bill, TOUT SIMPLEMENT. C’est là que Beatrix lui fait le fameux coup des « 5 points et de la paume qui font exploser le coeur ».

Si tu veux retrouver le Pussy Wagon, tu peux toujours essayer le Mondial de l’auto, mais on te garantit rien.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :