On imagine souvent l’Enfer comme un lieu rempli de flammes gouverné par un barbu rouge en tenu SM qui aime les fourches et les cornes de bouc. Détrompez-vous, on peut avoir une assez bonne idée de l’enfer dans la vie de tous les jours.

1. L'administration

L’administration française n’a rien à envier à sa copine stalinienne. Des heures d’attente, des recherches intensives, pour se retrouver face à quelqu’un qui n’en saura pas plus que toi sur les procédures à suivre. Il suffit d’un seul papier manquant, d’un seul mot de trop et PAF c’est reparti pour un tour. Quand par bonheur tu reviens la quatrième fois avec tous tes papiers, ce sont eux qui les perdent… On en ressort sans ce qu’on voulait, mais avec une bonne dépression.

Source photo : Giphy

2. Le métro

Une trop grande proximité avec des gens pas toujours polis, une odeur sortie tout droit d’un anus en décomposition, des incidents voyageurs nombreux… Bref, ce moyen de transport, aussi pratique qu’il soit, peut vite se transformer en cauchemar.

Source photo : Giphy

3. Les lieux entourés d'enfants

Exemple : proche d’un square. Nous étions tranquillement dans un square quand soudain « MAMAAAAN, JE VEUX Y ALLER OUIN OUIN OUIN HI HI HI AH AH AH OH OH ». On se demande d’abord si l’on égorge un cochon, puis l’on comprend… Ça pue l’insouciance et la joie de vivre c’est insupportable. Une vraie torture pour les oreilles.

Source photo : Giphy

4. Les toilettes publiques

L’endroit le plus sale du monde. Oon se demande comment un étron a pu se retrouver étalé à cet endroit-là, parce que retapisser les carreaux avec sa merde ça demande une certaine dextérité. Rien qu’en les regardant, on peut se chopper une maladie. Les virus et bactéries conspirent en ces lieux. Nous sommes formels : si ton poses ton cul là-dessus tu n’en sortiras pas indemne.

Source photo : Giphy

5. Une réunion de famille

3 heures de « oh tu as grandi, je t’ai connu tu étais comme ça », les gens qu’on connaît pas mais qui sont le cousin par alliance d’une tante inconnue, dire bonjour à 40 personnes, ceux qui font trois bises, ceux qui en font deux… S’ensuit des heures et des heures de repas aussi palpitantes qu’un film d’auteur suédois.

Source photo : Giphy

6. Un magasin un jour de soldes

Bienvenue sur le champ de bataille. Votre arme : un sac, vos mains, vos pieds, tous les coups sont permis. Pour avoir ce petit haut à -50%, il va falloir affronter une horde d’enragés prêts à te dépecer. Une seule règle : survivre.

Source photo : Giphy

7. Pôle-emploi

Vous cherchez un poste dans la culture ? ça tombe bien j’en ai dans le bâtiment. C’est à 200 km de chez-vous c’est vrai, mais dans votre situation, on ne fait pas la fine bouche. Bon, maintenant, allez faire la queue là-bas si j’y suis. A bientôt !

Source photo : Giphy

8. La Gare

Beaucoup de personnes étranges, des gens tous les deux mètres pour te taxer des clopes et un service de qualité qui t’assures au minimum une demie heure de retard sur ton train… Tu auras peut-être le bonheur de prendre un TER ! Si c’est un vendredi, tu profiteras d’une place à même le sol et d’une grande proximité avec d’autres personnes, l’idéal pour faire le plein de chaleur humaine !

Source photo : Giphy

9. Les inscriptions à la fac

Il faut jongler avec les horaires improbables, se faire refouler parce qu’on a pas rempli le formulaire en majuscules, se faire gueuler dessus par la charmante secrétaire de ton UFR parce que tu as eu le malheur de lui poser une question… Attendre des heures sur internet car tout le monde s’inscrit en même temps, ne pas pouvoir prendre des cours car les chevauchements sont nombreux. Rien que l’inscription à la fac mérite que l’on reçoive un diplôme.

Source photo : Giphy

10. Le Gers

On adore le Gers, c’est beau, c’est calme… trop calme. Pas de réseau, pas d’internet. Il faut toujours prendre une voiture pour se déplacer (sauf qu’un sanglier lui est rentré dedans). On subit régulièrement l’assaut de bestioles non identifiées, tous les étés ta maison se transforme en vivarium et les araignées sont d’une taille à effrayer le pénis d’acteur porno. Non… Vraiment. C’est horrible.

Source photo : Giphy

11. Les Champs-Elysée un jour de Nouvel-An

Oh j’eudore le champ-zélizay, c’est soo romantique. Darling, si nous allions pour la feu d’artifaïce ? » Ce fut les dernières paroles de touristes américain naïf. Il ont depuis disparu dans la foule immense et transpirante des Champs-Élysées.

Source photo : Giphy

12. Un concert de Justin Bieber

Des fans pré pubères. Des hululements horribles quand Justin arrive sur scène, le tout accompagné d’une longue séance de torture auditive…

Source photo : Giphy

13. Une réunion de syndic

C’est très chiant, surtout quand il s’agit de disserter sur la couleur de la peinture de l’entrée. André voudrait un taupe, mais Germaine préfère le bleu… Ce qui t’oblige d’ailleurs à côtoyer le voisin d’en face, charmant mais un peu trop collant. En plus il pue.

Source photo : Giphy

14. La sécu

Mon après-midi ? Et bien je suis allé à la sécu, j’ai fait la queue. Ensuite j’ai fait la queue et pour terminer j’ai fait la queue. C’était génial, j’ai eu le temps d’imaginer toutes les manières possibles pour se suicider à l’aide d’un stylo. J’ai adoré.

Source photo : Giphy

15. Un défilé de mode quand tu portes une fringue de la saison dernière

L’HO-REUR ! Anna Wintour te regarde et te juge. Elle n’a d’ailleurs rien à envier à Satan, on ne peut pas la regarder directement dans les yeux sous peine d’être pris d’une soudaine incontinence. Ce qui ne se fait absolument pas, même si ton pantalon date de l’an dernier. On a vu Anna sourire une fois. C’était juste avant d’assassiner un homme.

Source photo : Giphy

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :