Le New York Times a pris pour habitude de dresser tous les ans un classement des meilleurs lieux à visiter dans l’année. Pas mal pour planifier ses prochaines vacances. Un classement de 52 lieux assez variés, situés aux quatre coins du globe avec de la ville et de la campagne, des plages et des ruines. Il y en a pour tous les goûts !

1. Porto Rico

La rédactrice du New York Times insiste sur la nécessité d’aller à Porto Rico pour aider le pays à se relever de l’ouragan Maria, qui l’a frappé en 2017. Le tout en insistant sur le fait que la majorité des infrastructures touristiques sont à nouveau ouvertes et que la beauté du pays n’a pas été impactée par le cataclysme.

2. Hampi (Inde)

Ancienne capitale de l’un des plus grands empires hindous, Hampi est notamment connue pour les ruines de sa cité. C’est là qu’on peut admirer le temple de Virupaksha, le temple de Vittala, le temple d’Achyutaraya ou encore la cité royale. Un lieu unique au monde, d’une richesse absolue.

3. Santa Barbara (États-Unis)

Le New York Times souligne l’intérêt gastronomique de Santa Barbara. Un endroit où on peut déguster les spécialités de plusieurs chefs de renommée mondiale, tout en admirant les flots impétueux de l’océan Pacifique.

4. Panama

L’ouverture de deux nouveaux complexes hôteliers a attiré l’attention des journalistes du New York Times. Des endroits assez incroyables où on peut manger de la bouffe issue de matières premières cultivées sur place mais aussi observer les baleines. Et puis il y a les plages. Les éternelles plages de sable blanc…

View this post on Instagram

Panamanian Paradise ??

A post shared by KATE | Travel & Nature ? (@k8.gale) on

6. Eilat (Israël)

Une station de la Mer Rouge où s’ébattent des milliers de poissons multicolores. Le corail est magnifique, il y a des requins et des raies. Avant difficile d’accès, Eilat va bientôt s’ouvrir au monde grâce à l’inauguration d’un aéroport dans la vallée de Timna. Boum touristique à prévoir dans le coin.

7. Les Îles de Setouchi (Japon)

Oui, Setouchi est spectaculaire. Cependant, le New York Times souligne la richesse culturelle avec en 2019, la Setouchi Triennale, soit une grande foire d’art répartie sur plusieurs endroits. Setouchi que l’on peut arpenter à pied ou à vélo grâce à de nouveaux emménagements. Idéal pour ne rien rater de ce que le lieu a à proposer à ses visiteurs.

8. Aalborg (Danemark)

On ne peut pas dire qu’Aalborg soit la ville la plus connue du Danemark. Une cité culturellement très riche, avec des bâtiments décrits dans le Times comme étant incroyablement innovants, à l’image de l’Utzon Center, qui fut conçu par un certain Jorn Utzon, l’architecte de l’Opéra de Sydney.

View this post on Instagram

Østre Anlæg

A post shared by Fie (@fiepe) on

9. Les Açores (Portugal)

Les Açores ont de quoi contenter les plus difficiles des épicuriens en quête de soleil et de ciel bleu. L’eau y est accueillante et la nourriture délicieuse. La nature, luxuriante, fournit également de quoi sustenter tous les appétits de randonnée.

View this post on Instagram

#lefleuristeducoin#vacances#off#lesaçores#portugal#paysage

A post shared by Gregory Brousse (@le_fleuriste_du_coin) on

10. Les grottes de glaces de l'Ontario (Canada)

On termine par un site exceptionnel mais menacé par le réchauffement climatique. De somptueuses grottes de glace éphémères dont les contours changent suivant le temps. Le New York Times conseille vivement deux sites en particulier : Alona Bay et Coppermine Point. N’oubliez pas les moufles.

Le premier site français du classement ? Lyon ! Une ville qui est louée pour sa gastronomie et qui arrive à la 36ème place. Marseille se classe 39ème !Source : New York Times