L’Homme maîtrise le feu depuis pas loin de 450 000 années. Autant dire que c’est un truc qui nous a pas mal servi depuis le temps. Notamment pour faire fuir les vilaines bêtes mais aussi pour bouffer les vilaines bêtes. Bref, sans le feu on serait un peu en misère intergalactique. Et pourtant, si le feu est un élément constitutif de notre quotidien (surtout quand je vois la p’tite flamme qui brille dans tes pupilles et qui fait bien plaisir), il est aussi sujet à quelques idées reçues.

1. En cas d'incendie, il n'est pas conseillé de chercher à tout prix à sortir de là où tu es

ATTENTION : si l’incendie se déclare dans le grenier de ta maison et que tu es à l’entrée, oui il est conseillé pour toi de sortir.

En revanche, le feu se propage à une telle vitesse que tu te trouves généralement pris au piège des flammes, dans ce cas le mieux c’est encore de trouver l’endroit le moins touché par les flammes, quitte à t’enfermer dans une pièce (une porte peut résister une heure à de grosses flammes), humidifier la porte, te couvrir le pif, et prier ta race pour que les secours débarquent pas dans huit ans (c’est pour ça que c’est pas mal au préalable de prévenir les secours).

Source photo : Giphy

2. Les flammes ne sont pas l’élément le plus dangereux du feu

On dit bien que le feu ça brûle (et que l’eau ça mouille soit dit en passant). Mais en vrai pas tant que ça. Ce qui tue le plus dans un incendie c’est avant tout l’intoxication des fumées étant donné que l’oxygène présent dans l’air est consommé par la combustion et que le monoxyde de carbone qui se dégage se fixe bien plus vite aux globules rouges et entraîne la mort. Oui oui, la mort. La vraie. La seule. Celle qu’on ne rencontre qu’une fois dans sa vie.

3. Les feux de forêts sont à 90 % d'origine humaine

Même si sur les 90 %, seuls 40 % sont d’origine criminelle (ce qui fait quand même déjà beaucoup).

4. Le feu peut avoir des conséquences positives sur l'environnement

Attention n’allez pas jeter vos mégots brûlants au cœur d’une forêt dans les Calanques sous prétexte que ça va sauver les dauphins. C’est non. On parle uniquement de la faible proportion d’incendies d’origine naturelle. Ceux-là sont provoqués par les éclairs des orages (et non par autre chose : un incendie ne peut pas se déclencher par simple frottement de branche ou par combustion spontanée). Or certains milieux naturels nécessitent ce qu’on appelle une « pyro-perturbation » pour maintenir leur équilibre. De la même façon qu’il existe des espèces végétales particulièrement résistances au feu qu’elles ont intégré comme un élément naturel.

5. On peut lutter contre le feu avec le feu

Technique moins connue du grand public mais dont les pompiers sont davantage préparés, il s’agit d’allumer un feu à côté d’un incendie pour priver ce dernier de combustible. Bien sûr c’est un pari un peu risqué, c’est pourquoi cette technique a été interdite en 1949 mais réhabilitée en 2004. Bref si vous n’êtes pas totalement sûr de votre coup, ne faites rien, vous auriez l’air con si vous lanciez juste un nouvel incendie pire que le premier.

Source photo : Giphy

6. Il ne faut pas s'attendre à être alerté d'un incendie par la fumée

On pense qu’on sera alerté à temps par l’odeur de fumée mais comme la majorité des incendies survient la nuit, le feu a largement le temps de faire sa life avant que tu ne captes quoi que ce soit. C’est pourquoi on se retrouve facilement pris au piège.

7. L'eau n'est pas forcément le meilleur moyen d'éteindre un feu

L’eau peut être très utile pour calmer un feu. Toutefois ça dépend aussi de l’origine de l’incendie. En effet certains feux proviennent de la combustion de produits chimiques auquel cas le contact avec l’eau peut aggraver la situation voire déclencher une explosion.

8. En moyenne, un Français sur 3 sera un jour confronté à un incendie

Et comme perso j’ai jamais vu d’incendie de ma vie ni aucune personne de mon entourage, statistiquement ça devrait me tomber sur le coin de la gueule donc excusez-moi mais je bade un peu.

9. On enregistre en France un nouvel incendie toutes les deux minutes

C’est à dire que là depuis que tu as commencé le top il y a au moins un nouvel incendie qui s’est déclaré. Et si jamais tu lis lentement, si ça se trouve il y a même deux incendies qui se sont déclarés. Alors bravo, vraiment on te félicite pas.

10. Lors d'un incendie, une pièce peut atteindre 600°C en 3 minutes

Pour vous donner une idée, on peut éteindre un feu avec un verre d’eau la première minute, avec un seau d’eau la deuxième minute… pour la troisième il faut une citerne. Ce qui devrait vous permettre de piger le niveau de rapidité de propagation d’un incendie. Quand on sait que 70 % des incendies se déclarent la nuit, il y a de quoi flipper.

Source photo : Giphy

J’espère que ce top a mis le feu dans ton cœur. En attendant, mollo sur les pétards.

Sources : L’éléphant, Ooreka, Attention au feu