On sait, il fait chaud, et on a pas tous une piscine à proximité. En utilisant la méthode Coué, on a pensé qu’en te présentant des lacs plutôt sympas, ça t’aiderait psychologiquement à te rafraîchir. Alors oui, ils sont pas tous hyper frais. Enfin, ils sont pas frais-frais, dans le sens température, mais ils sont frais-cool, comme le prince de Bel Air, tu vois ? Et surtout ils sont aussi bariolés que sa garde-robe. Et ça claque grave. Tu as le droit de pleurer devant tant de beauté, on dira rien aux copains, promis.

1. Lac Hillier, Australie

Cette étonnante couleur rose bonbon serait due à des micro-organismes présents dans l’eau, mais même encore aujourd’hui, les spécialistes n’en sont pas sûrs. Par contre, ça ne vient pas du sol, puisque l’eau prélevée dans une bouteille conserve la couleur. Un vrai lac barbapapa, en fait.

2. Waiotapu, Nouvelle-Zélande

Accroche-toi à ton slip : le site géothermique de Waiotapu comporte 26 spots exceptionnels, dont le plus célèbre est la multicolore Champagne Pool (photo n°2). Tu pourras aussi y observer le Devil’s Bath (photo n°1) et sa couleur vert fluo. #nofilter

3. Okama, Japon

Appelé aussi le marais aux cinq couleurs, ce lac se trouve dans le cratère du volcan Zao. Pourquoi les cinq couleurs ? Parce qu’il change de nuance en fonction de la météo. Cette délicieuse teinte émeraude n’est donc qu’un petit échantillon de la beauté du lieu. Bim.

4. Laguna Colorada, Bolivie

On parle d’un lac couleur rouge sang, là. Et ce n’est pas le seul lac coloré en Bolivie : il y en aussi un vert, un blanc… Celui-là ne fait que 80 cm de profondeur, du coup, les flamands roses le squattent régulièrement. Pour parfaire le tableau, comme qui dirait.

5. Kelimutu, Indonésie

Donc là tu te dis on est sur du lac turquoise, tout simplement ? Raté, il a aussi deux petits copains, dont les couleurs varient dans le temps du vert au noir en passant par le rouge et le jaune, les coquinous. Même la légende autour déglingue : chacun d’eux abriterait des esprits.

6. Lac Retba, Sénégal

ET BIM ! Un deuxième lac rose ! Tu l’avais pas vu venir hein ? Celui-là est au Sénégal et doit sa couleur à des cyanobactéries. Avec 380 grammes de sel par litre, on y extrait le sel depuis des dizaines d’années. Et il paraît que suivant la luminosité du soleil, la nuance peut aller jusqu’au mauve.

7. Plitvice, Croatie

Le parc national de Plitvice, c’est un ensemble plutôt réussi de lacs, grottes et cascades. Et c’est donc là-bas que tu trouveras cette eau verte d’une limpidité assez dingue. Tu voudras sans doute pas revenir en France après. Comme on te comprend. Personne ne veut revenir du paradis.

8. Lake Natron, Tanzanie

Là on a un petit combo couleur + motif qui en ferait perdre son latin à plus d’un Grec. Les croûtes se forment à la surface lorsqu’il fait très chaud et que les pluie n’alimentent plus ce lac très salé. Tellement qu’il en devient mortel pour un bon paquet d’espèces, comme tu peux le voir sur les photos fascinantes de Nick Brandt.

9. Grüner See, Autriche

Le premier mot qui nous vient à l’esprit quand on voit ce lac, c’est « jade ». Aussi vert et cristallin que ce gemme, le Grüner See (« lac vert », pourquoi s’emmerder) ne se montre qu’à la fonte des neiges et disparaît très rapidement. Autant te dire que niveau timing, vaut mieux pas te rater.

10. Grand Prismatic Spring, États-Unis

Alors on t’a gardé le chouchou pour la fin. Avec le nom, Grand Prismatic Spring, ça te donne un indice. Situé dans le parc de Yellowstone, qui a sa petite réput’, c’est un énorme bassin (plutôt une source qu’un lac) multicolore et très chaud. Un cratère arc-en-ciel, c’est ça. La nature est folle. Mais dans le bon sens.

N’essaie pas de reproduire à la maison, tu vas flinguer la baignoire. Prends plutôt un billet d’avion et va voir par toi-même, ok ?

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.