Dans la société, il y a des objets qui ont une couleur précise, tout le temps, et on ne s’interroge jamais de la signification de cette couleur. Pourtant, c’est rarement dû au hasard. Il y a des mecs qui se sont creusé la tête pour les choisir, ou alors ça remonte à une lointaine tradition, mais c’est pas le hasard. Si vous ne nous croyez pas alors on vous montre quelques exemples. Vous l’avez mérité.

1. Les feux tricolores (Vert, Orange, Rouge)

A la base, les feux de circulation étaient utilisés pour les trains. Il y avait le rouge pour l’arrêt, et le blanc pour pour le go. Après, le vert a été ajouté pour dire « attention ». Puis on a trouvé que le blanc c’était un peu problématique parce que les conducteurs ne le voyaient pas toujours très bien ou le confondaient avec des étoiles, donc on a mis le vert à la place du blanc. Quand il y a eu l’apparition des voitures, on a repris ce système de feux, et on a mis le jaune/orange entre le rouge et le vert pour dire « attention ». Le jaune a été choisi parce que sa longueur d’ondes est située entre le rouge et le vert, donc de loin on le voit moins bien que le rouge mais mieux que le vert. C’était pas juste pour faire joli.

2. Le carton rouge et le carton jaune au football

Eh bien vous allez rire (enfin pas trop quand même) car ils sont directement inspirés des feux tricolores. Avant, l’arbitre n’avait pas de carton pour indiquer ses décisions aux joueurs, il devait leur parler. Mais en 1966, dans un match de Coupe du monde en Angleterre, l’arbitre a voulu expulser un Argentin mais sa décision a été jugée peu compréhensible et l’Argentin a refusé de sortir. Ken Aston, qui était chargé de la désignation des arbitres, a décidé qu’il faudrait donner un instrument pour rendre les décisions arbitrales plus claires et incontestables. Il s’est dit qu’un carton rouge (pour le « stop » du feu rouge) et un jaune (pour le « attention » du feu jaune/orange), ça serait pas mal. Et c’est vrai que c’est pas mal.

3. La couleur noir pour le deuil en France (et ailleurs)

Ça remonte à la fin du 15eme siècle, quand la reine Anne de Bretagne avait l’habitude de porter des habits noirs. A la mort de son fils, elle a exigé que tout le monde s’habille dans cette couleur. Quand son mari, le roi Charles VIII, est mort à son tour, elle s’est pointée à l’enterrement habillée en noir alors que la coutume était qu’on s’habille en blanc pour la mort d’un roi, ce qui a choqué un peu tout le monde. Puis, quand elle est morte à son tour, son second mari, Louis XII, s’est habillé en noir. A partir de là, c’est devenu une coutume chez les nobles, puis peu à peu ça s’est étendu dans toute la population.

4. Les taxis jaunes à New-York

Avant, les taxis new-yorkais pouvaient avoir d’autres couleurs, mais ça a changé sous l’influence de John Hertz, qui a lancé une compagnie de taxis en 1915 à Chicago. Le mec avait financé une étude pour savoir quelle était la couleur qui rendait une voiture plus visible. Vous vous doutez bien du résultat : c’est le jaune qui a gagné. Hertz a donc peint ses voitures en jaunes, et peu à peu d’autres compagnies dans d’autres villes l’ont imité, et c’est vite devenu la norme à New-York qui l’a même inscrit dans sa loi.

5. Les camions de pompiers rouges en France

Au 17eme siècle, on a vu les premiers véhicules servant à lutter contre le feu apparaître en France. Ils étaient généralement vert et noir (ouais, c’est moche). C’est seulement dans la deuxième moitié du 18eme qu’on est passé au rouge, grâce aux Anglais. En 1760, les pompiers de Paris commencent à recevoir des pompes à vapeur anglaises qui sont… rouges. Les Anglais utilisaient cette couleur parce qu’elle était facilement reconnaissable, et nous on a trouvé que c’était une bonne idée, donc on a fini par leur piquer.

6. Les passages piétons blancs (sur fond noir)

C’est aussi aux Anglais qu’on doit les passages piétons zébrés blanc et noir. Au milieu du 20ème siècle, alors qu’il y avait de plus en plus de propriétaires de voitures, il y avait en même temps de plus en plus d’accidents et de piétons renversés. Les premiers passages piétons, marqués par des gros clous en métal, étaient super durs à voir pour les automobilistes, donc on a lancé des recherches pour savoir ce qui était le plus visible. C’est le blanc sur noir qui l’a emporté, plus visible de loin et marquant un meilleur contraste avec le reste du paysage. Les accidents ont diminué après ça, même si aujourd’hui, quand on se balade à Paris, on peut se demander si les automobilistes ont encore conscience qu’il y a des passages piéton au sol. Oui on dénonce.

7. Les avions blancs

La plupart des avions sont blancs, et c’est pas par manque d’originalité, mais pour plein de raisons finalement assez évidentes. Déjà, la peinture blanche coûte généralement moins cher. Mais elle est surtout bien visible dans le ciel, même par les oiseaux qui, du coup, vont éviter de foncer dans les réacteurs de l’avion. Elle reflète bien le soleil, ce qui lui permet d’être visible, mais aussi de maintenir l’appareil au frais. Et enfin, le blanc permet de mieux détecter s’il y a un choc sur l’avion. Que du pratique.

8. Le papier toilettes blanc

Le papier toilettes n’est pas blanc naturellement. Si on ne le blanchissait pas, il serait gris-brun, pas joli. Le processus de blanchiment permet de lui faire perdre sa lignine, une molécule du bois qui rend le papier rêche, ce qu’on n’a pas du tout envie d’avoir quand on veut s’essuyer. En plus de ça, la couleur blanche donne une impression de propreté, et c’est pas plus mal dans ce contexte.

9. Les ballons de foot noir et blanc

Avant, les ballons de foot étaient de la couleur du cuir, puisqu’ils étaient faits en cuir. Assez logique. Mais quand on a commencé à passer le foot à la télé, ça posait problème car les téléspectateurs avaient du mal à le voir sur leurs tv en noir et blanc. Pour la coupe du monde de 1970, la FIFA a demandé à Adidas de créer un ballon noir et blanc qui ressortirait mieux à l’écran. Avec ses hexagones noirs, il était plus facile de le repérer et de voir dans quelle direction il allait. Depuis, on a gardé l’habitude de faire ce genre de ballons, même s’il y a eu énormément d’autres modèles colorés.

Source photo : Giphy

10. Le bleu de Topito

Apparemment c’est parce qu’on trouvait ça joli.