Lorsqu’on n’a rien sous la main sinon un bout de papier et qu’on a envie de jouer à un jeu qui ne serait ni le jeu du portrait, ni Amnesia, ni Trois petits chats, on se sent démuni. Chez Topito, on a à cœur d’aider les plus démunis.

1. Résistance

Ou le rouge et le noir. Pour partir faire des missions de sabotage, les noirs doivent constituer une équipe. Ils ignorent que, parmi les résistants, certains sont d’infâmes traîtres rouges. L’équipe doit-elle partir ? Il faut voter. Le jeu peut se jouer avec un simple jeu de carte, même pas nécessairement complet, ou avec des papiers. Les règles détaillées sont là, mais ce jeu est définitivement le meilleur jeu du monde : un loup-garou où personne n’est voué à s’emmerder parce qu’il est éliminé ou simple villageois.

2. Le loup-garou

Il est probablement inutile de détailler les règles du loup-garou. Toujours est-il qu’il est tout à fait possible de jouer à ce jeu avec des papiers pour attribuer les rôles. Et de changer l’ambiance village de cambrousse selon l’inspiration du maître du jeu, pour la transformer, par exemple, en séminaire d’entreprise où il faut débusquer les infâmes cégétistes.

Source photo : Giphy

3. Le jeu du dictionnaire

On prend un mot. Un mot compliqué. On en écrit la définition sur un papier. On mélange ce papier avec les définitions proposées par les autres joueurs. On essaye de trouver la vraie définition. Ça a l’air aussi chiant qu’un épisode des chiffres et les lettres, mais pour peu qu’on soit doué, c’est très très drôle.

4. Le Time's up

Comme pour le loup-garou, il est probablement inutile de réexpliquer les règles du Time’s up. Mais le jeu peut se jouer en proposant chacun des mots. L’idée, alors, est de penser mime, en choisissant par exemple de nombreux adverbes.

Source photo : Giphy

5. Le Contrario

Il est tout à fait possible de jouer au contrario, le jeu qui consiste à deviner une expression ou un titre de livre ou de film d’après son expression littéralement antonymique, sans avoir la boîte du jeu. Exemple : « Monsieur laid reste stable ».

Indice : c’est de Flaubert.

6. On connaît la chanson

On choisit des mots courants au hasard, comme soleil, amour ou rutabaga. Ensuite, chacun doit chanter un extrait de chanson où le mot est cité. Le premier qui craque a perdu.

Source photo : Giphy

7. Alibi

Pour jouer à Alibi, il suffit de décider d’un scénario global : le meurtre d’une jeune femme peut avoir été commis à 2 heures du matin à Niort au couteau. Ensuite, les deux suspects disposent de 2 minutes pour s’entretenir en secret, tandis que les enquêteurs réfléchissent aux questions qu’ils souhaitent leur poser. Les suspects sont ensuite interrogés l’un après l’autre. S’ils ont bien préparé leur coup, ils devraient proposer des réponses identiques aux questions…

8. Le psychanalyste

Un individu s’isole 2 minutes, le temps pour tous les autres de décider d’une règle à découvrir. Lorsqu’il revient, il doit comprendre la règle qui s’applique à toutes les réponses qu’on oppose à ses questions. Toutes les phrases commencent-elles par des voyelles ? S’agit-il de citations étranges ? Un mot est-il absent de toutes les réponses ? Bon courage.

Source photo : Giphy

9. Nosferatu

Pas assez pour un loup-garou. Trop pour un Monopoly ? On peut jouer à Nosferatu. Comme pour le truc avec les humains qui ont des poils les nuits de pleine lune, la boîte ne sert à rien à condition d’avoir les règles.

10. Codename

De la même manière, le Codename peut se jouer sans jeu. Il s’agit simplement d’attribuer les rôles et de retrouver qui est qui, entre le maître-espion, l’informateur, l’agent double et l’assassin. Les règles sont disponibles ici.

Source photo : Giphy

En plus, il n’est pas possible de se taper dessus avec la boîte, comme ça.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !