tdf100
Source photo : Le Tour

Cette année, c'est le 100ème Tour de France. Pas le 100ème anniversaire, à cause notamment de l'interruption de l'Occupation, le Tour a en fait 110 ans. 100 tours, un chiffre à 2 roues un peu voilées par les affaires de dopages qui ne cessent de venir entacher le cyclisme. Mais le Tour de France c'est avant tout un rendez-vous, chaque année, depuis notre plus tendre enfance, et on en a tous retenu quelque chose, futile ou important. Voici le Top 100 de ce que nous a enseigné la plus belle course du monde :

  1. Que le vélo, pour le bronzage, c'est moyen
  2. Que faire ces 3000 bornes en vélib', à priori, ça serait quand même chaud
  3. Qu'il n'y a rien de mieux à faire quand c'est la canicule que de regarder une petite étape avec un pichet de grenadine. Et des glaces à l'eau
  4. Que Jean-Paul Ollivier, c'est plus puissant que du Lexomil
  5. Que Jean-Paul Ollivier a commenté à peu près 256 Tours de France
  6. Qu'en France, question coureur, on n'a pas vu mieux depuis le Bernard "Blaireau" Hinault
  7. Qu'on ne devrait faire que des étapes de montagne, on se ferait moins chier
  8. Qu'on s'intéresse souvent à une étape de plaine à partir de la flamme rouge seulement
  9. Qu'on peut se doper à l'insu de son plein gré
  10. Qu'on peut se doper tout court et ne jamais se faire choper
  11. Qu'il arrive que les mecs se pissent dessus pendant la compet'
  12. Que quand tu tombes par terre en vélo, tu peux mourir
  13. Qu'on peut devenir une sacrée machine après un cancer des testicules
  14. Que des mecs sont payés pour jeter du Cochonou sur les spectateurs, et que ça c'est un job de rêve
  15. Que le pot belge, c'est hyper bon pour la récupération mais attention les enfants ne faites pas ça à la maison
  16. Que la France ça monte, et que même après, ça descend
  17. Que quand on se dope vraiment beaucoup, on peut être amené à devoir se réveiller en pleine nuit pour empêcher le sang de coaguler dans ses propres artères
  18. Que le vélo est un sport d'équipe. En vrai
  19. Qu'il faut compter 10 kilomètres pour une minute d'échappée pour savoir si elle ira au bout
  20. Qu'on a quand même un bien beau pays, putain vu du dessus ("Hi, I'm Jean-Pierre Pernault and I approve this message")
  21. Que "Louison Bobet" de Ludwig Von 88 est une des meilleures chansons sur le vélo
  22. Que les filles aussi aiment les grosses cuisses
  23. Qu'avec un cuissard on devine totalement la morphologie de ces messieurs... mais non c'est pas gay
  24. Que les français sont souvent "à ça" de l'exploit. A ça
  25. Qu'un vieux clodo déguisé en diable sillonne les routes de France et poursuit les vélos
  26. Que même si un coureur "a les jambes", il doit attendre le leader de son équipe et se sacrifier pour lui
  27. Que moins la ville d'arrivée est grosse, plus les filles du podium le sont
  28. Qu'il y a de magnifiques châteaux "cathares" en France et que Jean-Paul Ollivier a une anecdote sur CHACUN d'entre eux
  29. Que celui qui gagne est souvent dopé, c'est pour ça que les français perdent
  30. Que même si on n'aime pas le vélo, les étapes de montagnes c'est souvent génial
  31. Que parfois il y a des chutes, des "chutes à l'arrière" même
  32. Qu'on peut lancer tous les ans un magazine annuel qui s'appelle "Pédale" juste à cause du Tour
  33. Qu'il y a officiellement mieux que Derrick pour faire la sieste devant la TV
  34. Qu'on peut faire le tour de la France en partant d'Angleterre et en passant par l'Italie
  35. Qu'un français gagne souvent un 14 juillet et qu'on ne sait pas pourquoi
  36. Que nos enfants devraient voir, si tout va bien, un Français remporter le Tour avant 2070
  37. Mais qu'il y a quand même à ce jour plus de chances de découvrir une vie sur Mars que de voir un Français gagner le Tour
  38. Que pourtant la France reste quand même le pays qui a gagné le plus de Tour au total, et de loin
  39. Qu'on peut s'être dopé, enfin "on croit on n'est plus trop sûr", et ne le faire savoir que 15 ans plus tard
  40. Que tu pédales plus vite en te transfusant ton propre sang le soir à l'hôtel devant "Plus Belle la vie"
  41. Que l'Alpe d'Huez compte 21 virages
  42. Qu'on reconnait une vraie route du Tour aux inscriptions de peinture blanche sur la route
  43. Que Gérard Holtz ne s'y connait pas beaucoup plus en cyclisme qu'un joueur de pétanque
  44. Que Scarlett Johansson est quand même super bonne, mais ça n'a rien à voir
  45. Que la "voiture balais" n'est pas un marchand de produits d'entretien de la caravane, c'est un ramasse-coureur
  46. Que porter un maillot avec des pois rouges n'est pas un gage ou une punition
  47. Qu'en plus d'être moche, un mec qui se fait une teinture blonde, c'est quand même un peu suspect. Alors toute une équipe...
  48. Qu'on peut s'appeler Jimmy Casper sans être un gentil fantôme
  49. Qu'il est possible humainement de rouler à 50km/h sur un vélo pendant 300 bornes
  50. Qu'il faut faire le plein de glaces au congel' avant de mater une étape du début à la fin
  51. Qu'avant les oreillettes, c'était mieux, en tout cas c'est ce qui se dit au bistrot
  52. Qu'il y a toujours un grand-père pour t'expliquer qu'avant on roulait avec des vrais boyaux de chat et que gamin ça te faisait peur
  53. Qu'un certain Simpson qui avait un peu forcé la dose est mort pendant la course en grimpant
  54. Que pour avoir moins froid en descente, il faut se mettre du papier journal sur le torse
  55. Que le tour avait son parrain, Lance Armstrong, comme Chicago avait Al Capone
  56. Que le jaune fluo, même quand on gagne, ça reste une couleur bien dégueulasse
  57. Qu'EA Sports n'a toujours pas jugé utile d'en faire un vrai bon jeu vidéo
  58. Qu'une année on s'est dit qu'on avait le droit de regarder le Tour en entier sans rien faire parce qu'on venait de passer le bac (et de l'avoir)
  59. Que Poulidor nous a habitués, nous les Français, à être magnifiques même quand on est deuxièmes
  60. Qu'un coureur a déjà essayé de faire un bout d'une étape en bagnole, il y a longtemps, pour tricher
  61. Que les médecins des équipes ont souvent une longueur d'avance sur les instances anti-dopage
  62. Qu'Eddy Merckx s'appelait le Cannibale même si on sait plus trop pourquoi
  63. Qu'on peut se retrouver dopé juste en ayant mangé de la viande hachée quand on est espagnol (ce qui est quand même malheureux, reconnaissons-le)
  64. Qu'il y a sûrement plus moche qu'un maillot de coureur, mais on ne sait pas encore trop quoi
  65. Qu'à l'époque des casquettes, avant les casques, on pouvait en récupérer plein sur le bord des routes
  66. Mais qu'heureusement aujourd'hui on récupère encore des bidons après l'étape
  67. Qu'on ne doit pas courir à côté des coureurs, bordel. Jamais
  68. Qu'il arrive à des gens sur le bord de la route de regarder une petite télé plutôt que les coureurs qui passent à 2 mètres d'eux
  69. Que pour suivre une étape sur le bord de la route, il faut être équipé d'une glacière, d'un parasol et d'une radio. Toujours
  70. Que plein de gens sont prêts à n'importe quoi pour passer à la télé comme faire un vélo géant avec des bottes de foin
  71. Que des gens dans la fleur de l'âge sont prêts à plein de choses pour finalement gagner un ours en peluche jaune
  72. Qu'on peut voir des gens sprinter en plein milieu d'une course et que ça s'appelle des "sprints intermédiaires"
  73. Que voir un mec souffrir sur son vélo, quand c'est pas toi, c'est pas si douloureux
  74. Qu'il y a des villes et des villages où vous ne mettrez surement jamais les pieds mais que vous avez déjà traversés sans bouger de chez vous
  75. Qu'un Français à lunettes avait perdu le tour pour 8 secondes après 3000 bornes...
  76. Que les premiers vainqueurs ne gagnaient pas de maillot jaune
  77. Qu'il est possible de s'endormir devant sa télé en moins de 4 minutes pendant une étape de plaine
  78. Que donner des coups de coude lors du sprint final c'est pas très sport, mais c'est le sport
  79. Que malgré tout, Virenque reste un grand coureur qui nous aura fait rêver dans la montagne
  80. Que les adieux de Laurent Fignon au Tour en 2010 étaient plus émouvants que le maillot à pois de Jalabert en 2002
  81. Que déjà descendre un col en moto à 100 km/h, ça a l'air dangereux, alors en vélo...
  82. Que les directeurs sportifs sont souvent belges et qu'on ne comprend rien quand ils parlent
  83. Qu'il n'y a et il n'y aura jamais qu'un seul ardoisier du tour, c'est Michel Bationo, le Burkinabé
  84. Que le nom des équipes c'était mieux avant, et que Omega Pharma-Quick Step et Orica-GreenEDGE ça vaut pas ONCE et Festina
  85. Que quand l'arrivée est en haut d'un sommet, les coureurs redescendent à l'hôtel dans la vallée en vélo
  86. Que le Tour reste un des trucs les plus regardés au monde
  87. Que l'important pour tout le monde dans une échappée, c'est qu'il y ait un Français
  88. Qu'être désigné "coureur le plus combatif" après une étape pour un français et ben c'est déjà ça
  89. Que pendant le Tour, ça ne vous dérangerait pas d'être belge
  90. Que vous ne savez pas ce que fabriquent 1 sponsor sur 2 des équipes actuelles
  91. Que le Ventoux ou le Galibier, rien que d'y penser vous avez les mollets tout durs
  92. Que les vrais sprinteurs vont lâcher la course dès les premiers cols
  93. Qu'il n'y pas assez de contre-la-montre par équipe parce que c'est chouette
  94. Qu'il faut toujours se méfier du petit Colombien en montagne
  95. Que les sprinteurs sont les beaux gosses du peloton, qu'ils se la pètent et qu'ils sont souvent italiens
  96. Qu'avec la caravane du tour, avant la course, on a autant de pub sur les bords de la route qu'à la télé
  97. Qu'un homme seul échappé sur les Champs-Elysées, il est cuit
  98. Que le vainqueur du Tour gagne la moitié du salaire mensuel de Zlatan Ibrahimovic
  99. Qu'il y a toujours un people dans la voiture rouge du directeur sportif qui se met debout dans le dernier kilomètre et que des fois on ne sait même pas qui c'est
  100. Que ça vous a donné envie d'aller à votre prochain pique-nique en vélo et que c'est un bon début...

Alors, il est pas beau le Tour ?