L’océan Pacifique regorge d’îles incroyables. Des connues et des plus confidentielles. Des îles classées suivant un barème très précis qui va de « sublime » à « c’est tellement beau que je ne veux plus jamais rentrer à la maison ». Des îles comme celles de ce top, qui offrent le top du top de la détente et de l’évasion (une phrase avec trois fois le mot top dedans, c’est hyper corporate non ?)…

1. Tahiti (France)

Si le paradis avait un deuxième nom, ce serait Tahiti. Entourée d’un récif de corail, se prêtant merveilleusement bien à la plongée, au farniente, aux sports nautiques ou encore à la dégustation de fruits tropicaux, Tahiti est l’île la plus peuplée et la plus grande de toute la Polynésie française. On a aussi le droit de considérer que c’est la plus belle.

2. Palaos (République des Palaos)

Un archipel d’îles volcaniques et calcaires absolument sublime, recouvert en grande partie de forêts. On vient à Palaos pour plonger et pour admirer la nature préservée. Pour les monolithes de Badrulchau, pour la cascade de Ngardmau et pour le lac aux méduses aussi.

3. Bora Bora (France)

Retour en Polynésie française, avec Bora Bora. Un autre paradis terrestre où il fait bon admirer les raies ou bien carrément nager avec. Le jet-ski est aussi très populaire là-bas, ainsi que la plongée. Avec une eau pareille, ce serait dommage de ne pas essayer. Et bien sûr, la température est idéale.

4. Tanna (Vanuatu)

Une île très vieille (3 millions d’années), de l’archipel du Vanuatu, baignée par la Mer de Corail. Un endroit qui a su conserver ses traditions et qui vibre toute l’année au rythme des cérémonies. C’est là qu’on peut entreprendre l’ascension du volcan Yasur, soit le volcan le plus accessible du monde, qui culmine à à peine plus de 360 mètres d’altitude.

5. Oahu (États-Unis)

Probablement la plus belle île de l’archipel d’Hawaï. C’est là que se trouve Honolulu, la capitale de l’état. Oahu que nous connaissons tous parfois sans le savoir car de nombreux films y ont été tournés, à commencer par Jurassic Park. Lost aussi. On la reconnaît à ses falaises, qui semblent avoir été façonnées par une créature fantastique géante aux griffes acérées. Spectaculaire !

6. Ouvea (France)

Retour en France, dans la Mer de Corail, avec cet atoll particulièrement accueillant, aux plages dorées et à l’eau incroyablement limpide. On peut de plus s’y loger pour pas trop cher, dans de belles huttes. Dépaysement garanti.

?? : Ce rêve bleu... ? . ?? : This blue dream ? . ?? : ??????? . ? : @jeromectn

A post shared by Aircalin (@aircalin) on

7. Vava'u (Tonga)

Un paradis très prisé par les amoureux des baleines, qui s’y pressent pour les observer. Situé sur la route migratoire, cet ensemble d’îles offre aussi de nombreuses opportunités de balades et propose de superbes spots de plongée.

Lunch spot in Vava’u today.

A post shared by Mary Nell Trautner (@mntrautner) on

8. Rarotonga (Îles Cook)

Rarotonga a beau être la plus grande île des Îles Cook, elle n’en reste pas moins de taille modeste (32 bornes de circonférence). Touristique mais pas trop, elle se pose comme une alternative parfaite aux stars du Pacifique que sont Tahiti, Hawaï ou Bora Bora, tout en proposant de multiples expériences aussi dépaysantes que relaxantes.

9. Niue (Niue)

On ne peut pas dire que ce pays soit très connu. Perdu dans l’Océan Pacifique, il s’impose lui aussi comme une destination de choix quand on veut éviter le flot de touristes. C’est magnifique et on peut globalement y faire tout ce qu’on est en droit d’attendre d’un tel endroit. Petite particularité : Niue est le seul pays au monde à être intégralement couvert par un Wi-fi gratuit.

10. Espiritu Santo (Vanuatu)

Ici, on plonge mais pas uniquement pour admirer les fonds marins et les jolis petits poissons multicolores. Non car à Espiritu Santo, on peut aussi se payer de superbes et impressionnantes épaves. La région est d’ailleurs spécialement célèbre pour cette raison.

C’est quoi votre couleur préférée ? Moi c’est le bleu.