Avec leur uniforme et leurs gros avions, les pilotes font fantasmer la terre entière en se baladant dans les cieux. D’eux, on ne sait finalement pas grand chose. Planqués dans leur cockpit, ils font naître une multitude de ragots et autres racontars à leur sujet. On te dévoile ici les réponses à des questions que tu te poses peut-être sur leur (chouette) boulot.

1. Ils sont multimilliardaires

Ils le seraient peut-être s’ils jouaient au loto. Et surtout s’ils ne devaient pas payer pour voler au début de leur carrière. Oui tu as bien lu : les jeunes pilotes doivent raquer pour bosser. S’ils passent ce stade et décrochent un vrai job au sein d’une compagnie, ils pourront ensuite prétendre à une (très) belle fiche de paie.

Source photo : Giphy

2. Ils sont les maîtres à bord

C’est vrai. C’est au captain speaking que revient la décision finale. En cas d’embrouille ou de pépin dans l’appareil, c’est le commandant de bord qui devra faire le flic et trancher (chéri, ça va trancher).

Source photo : Giphy

3. Ils ne foutent rien pendant le vol

Certes, ce n’est pas eux qui font reculer l’avion (qui est dépourvu de marche arrière, ndlr). Certes, le pilote automatique bosse une bonne partie du vol. Mais les mecs doivent tout de même apprendre à utiliser un tableau de bord géant et faire tout plein de calculs compliqués pour envoyer un truc de plusieurs tonnes dans les airs, faire en sorte qu’il y reste et le ramener sur la terre ferme en un seul morceau.

Source photo : Giphy

4. Ils n’ont pas le même repas que leur copilote

On te confirme, ceci au cas où leur bouffe serait avariée/périmée/empoisonnée (raye la mention inutile). Histoire qu’il y ait toujours (au moins) un pilote dans l’avion.

Source photo : Giphy

5. Ils se tapent des hôtesses/stewarts

Avec ses 18 000 PNC (personnel navigant commercial) Air France est un véritable Tinder des airs. Ils auraient tort de se priver.

Source photo : Giphy

6. Ils ne dorment pas

Pendant que tu cherches le sommeil à te tortiller dans ton siège d’éco, les pilotes peuvent à tour de rôle piquer un petit roupillon (ou autre, voir point précédent) dans de vraies couchettes planquées en soute.

Source photo : Giphy

7. Ils ont 10/10 à chaque œil

Ça c’était avant. Désormais, les bigleux peuvent postuler chez Air France (si toutefois ils investissent dans des lentilles de contact). Rares sont ceux en revanche à tenter l’opération, au cas où celle-ci foirerait (=> chômage technique).

Source photo : Giphy

8. Ils ont fait un Bac S, Math Sup ou Math Spé

Oui ou un bac L. Tous les chemins mènent à Rome ou à l’école de pilotage, même si le candidat devra justifier de quelques (solides) connaissances dans les matières scientifiques.

Source photo : Giphy

9. Ils sont « ils »

Si le chiffre varie d’une compagnie à une autre, il seraient environ 95% de pilotes mâles pour (je te le donne en mille) 5% de « pilotesses ». En revanche, tous sont logés à la même enseigne en matière de salaire. Egalité j’écris ton nom.

10. Ils sont charmants

Selon une étude Tinder, il s’agit du job le plus sexy pour les hommes. Mais ça, c’est à vous de juger mesdemoiselles/mesdames.

Source photo : Giphy

Savais-tu que les avions n’ont pas de clefs de contact mais un klaxon ?