Oui Bonchour-han c’est encore le confinement ! On n’a même pas encore fini deux semaines isolés du reste du monde qu’on en a déjà tous un peu marre. On a trouvé des bonnes occupations, comme les jeux en ligne avec les amis, regarder les meilleures séries comiques sur Netflix ou encore profiter de tous les services gratuits pendant le confinement, mais ça suffit pas. Là, il nous faut une activité palpitante, une qui nous ferait nous sentir vivants… Faire chier nos voisins ! Oui, c’est ça qu’on veut. S’ils ne voulaient pas être nos victimes, ils n’avaient qu’à pas être confinés juste à côté de chez nous. Maintenant, on vous donne quelques idées pour mener votre mission à bien.

1. Se mettre à la musique

Vous savez juste jouer trois accords à la guitare ? Vous avez récupéré le violon de votre grand-mère mais ne savez pas en jouer ? Pas de problème, c’est le moment de vous y mettre. Et plus ça fait de bruit, mieux c’est : si vous pouvez choper une batterie pour pas cher, n’hésitez pas une seule seconde. Il faut que leurs oreilles saignent et qu’ils préfèrent partir dehors sans attestation plutôt que de continuer à vous entendre.

2. Accrocher plein de cadres sur le mur qui vous sépare

A la limite, les cadres, on s’en fout. Tant que vous avez un marteau et des clous à planter dans ce mur mitoyen, ça fera l’affaire. N’hésitez pas à laisser une pause de 5 minutes entre chaque clou pour qu’ils aient à chaque fois un espoir que vous ayez terminé. La torture doit être avant tout psychologique.

3. Leur apporter plein de plats qui font peur

Du confit de canard, des fruits confits, ou encore quelques bouteilles de corona pour accompagner. Que des trucs qui vont leur faire penser au virus et les plonger dans une psychose profonde.

4. Leur demander si tout va bien toutes les heures, même la nuit

Sous prétexte de vous inquiéter pour eux, vous allez les importuner, et ils ne pourront rien vous reprocher puisque vous faites ça par gentillesse. N’hésitez pas à leur dire que vous faites ça pour « prendre soin de vos aînés », même s’ils n’ont que 50 balais, ça les fera bien chier.

5. Dire à vos enfants que, bien sûr, ils peuvent faire du roller sur le parquet

Les pauvres, ils ne peuvent plus sortir dehors pour s’amuser, on va quand même pas les laisser s’ennuyer toute la journée. Du coup, donnez-leur le droit de jouer à leurs jeux les plus bruyants pour emmerder vos voisins : roller, basket, corde à sauter, marteau-piqueur, combat de tanks, bref tout ce qui peut empêcher les gens qui habitent en dessous de se concentrer.

6. Mettre BFM TV à fond toute la journée

Les infos en continu, il n’y a rien de mieux pour créer un climat anxiogène. Au bout de même pas une heure à avoir entendu 40 fois la même news effrayante, vos voisins vont se sentir mal et appeler le SAMU. Faites-nous confiance, c’est prouvé par la science.

7. Leur tenir la jambe au local poubelle en parlant de la situation actuelle qui est absolument scandaleuse

Dites-leur à quel point le gouvernement est incompétent, qu’on ne va jamais se remettre d’une telle crise, et, surtout, ressortez-leur très sérieusement toutes les théories du complot sur le coronavirus que vous connaissez. Il faut que vos voisins vous détestent intérieurement, même s’ils seront obligés de vous écouter poliment.

8. Tousser très fort dans toutes les parties communes pour les faire flipper

La technique est simple et ne demande que très peu d’investissement sur le plan personnel, mais ses effets seront dévastateurs sur le moral de vos voisins qui n’oseront plus mettre un pied dans le couloir de peur de choper le virus.

9. Leur demander de faire moins de bruit quand ils applaudissent à leur fenêtre à 20h

N’hésitez pas à crier des : « NAN MAIS OH ÇA VA ALLER LÀ ? Y’EN A QUI BOSSENT ICI ! », alors que vous n’êtes pas du tout en train de bosser puisque vous matez le replay des Anges de la télé réalité saison 5.

10. Demander aux voisins qui travaillent dans le domaine médical d'aller plutôt vivre ailleurs

On a déjà vu quelques exemples de fdp qui ont vraiment fait ça par pure méchanceté, et on s’est rendu compte qu’il n’y avait rien de mieux pour outrer ses voisins. Du coup n’hésitez pas à faire de même pour propager un peu d’inhumanité autour de vous.

Bravo, vous allez maintenant faire partie des pires voisins pendant le confinement.