Les gens s’aiment. Ils se tapent dans le dos, se font rire, prennent des photos l’un à côté de l’autre en souriant. Et puis un jour patatras, on se fâche parce qu’on a le sentiment d’avoir bien été enculé par le mec qui nous tapait dans le dos sur la photo où on souriait. Violence et désagrément. C’est l’histoire de la vie, que voulez-vous ?

1. Anémone et les mecs du Splendid

Ils ont tous commencé ensemble, Anémone, Thierry Lhermitte, Josiane Balasko, Christian Clavier, Marie-Anne Chazel. Puis ils ont rencontré le succès ensemble, à travers notamment les Bronzés et le Père Noël est une ordure. Et là, ça a splité, parce qu’Anémone a manifestement été spoliée d’une partie du fric qui lui était dû par les autres suite aux dits succès. Et elle ajoute qu’elle a découvert, « avec stupéfaction, qu’ils étaient de droite ». On se fâcherait à moins.

2. Elie et Dieudonné

On pense souvent que la rupture entre Elie et Dieudonné a eu lieu lorsque Dieudonné a vrillé façon rabbin nazi dans l’émission de Fogiel. En réalité, les dissensions avaient déjà commencé plus tôt. Elie Semoun décrit Dieudonné comme complètement addict à l’argent. Apparemment, lors d’un spectacle, Dieudonné s’occupait de négocier leur cachet. Il demande à Semoun combien il veut, et Elie de répondre : « 10.000 francs ». Pour se rendre compte après que Dieudonné a négocié le spectacle pour 100.000. Après il était pas content du coup.

Source photo : Giphy

3. Kanye West et Jay-Z

Jayy-Z a créé une plateforme de diffusion, Tidal, sur laquelle Kanye West est diffusé. Sauf que Kanye West, jamais suffisamment mégalo, estime que son pote l’a arnaqué de 3 millions de dollars quand son album The Life of Pablo aurait permis à la plateforme de gagner 500.000 abonnés. De l’autre côté, Jay-Z affirme avoir personnellement prêté 20 millions de dollars à Kanye West. Bref, c’est le bordel et ça ne se parle plus.

4. Johnny et Jean-Claude Camus (et Michel Sardou)

Hospitalisé une première fois en 2011 et contraint d’annuler sa tournée, Hallyday se serait retourné vers son producteur pour lui demander de lui filer de la thune. Et celui-ci l’a envoyé bouler. Dès lors, énorme rupture entre les deux et Johnny finit par changer de producteur en foutant un stop à celui qui s’occupait de sa carrière depuis 30 ans. Ensuite Sardou, également signé chez Camus, s’en est mêlé en traitant Johnny de con, et Johnny de répondre que c’était un vieux réac de merde, et tout ça totu ça.

Source photo : Giphy

5. Eduardo Saverin et Mark Zuckerberg

Saverin et Zuckerberg ont cofondé Facebook, mais Zuckerberg a pris toute la lumière et l’essentiel de l’argent. Et ça n’a pas plu à Saverin, surtout quand un email de Marco Mark a leaké dans lequel il décrivait la façon dont il avait réussi à éloigner Saverin du commandement de la boîte et récupéré un maximum de sa thune. Le procès qui s’en est suivi a permis d’établir un règlement à l’amiable, même si c’était un amiable pas très amical.

6. Les Yamakasi

Nés dans l’Essonne avant d’être propulsés sur le devant de la scène cinématographique de merde par Luc Besson, les Yamakasis sont avant tout des adeptes du parcours, une discipline de déplacement urbain créée par David Belle et mûrie pendant 10 ans. Avec son coéquipier, ils ont transmis leur savoir-faire et leur philosophie à plein de jeunes qui, ensuite, se sont autointitulés les Yamakasis et ont accepté la thune offerte par Luc Besson quand les inventeurs de la discipline ont refusé les sirènes du show business. Depuis, c’est fâcherie intégrale.

Source photo : Giphy

7. Corine Marienneau, la bassiste de Téléphone, et Jean-Louis Aubert

La reformation de Téléphone se sera faite sans la bassiste. En cause ? Jean-Louis Aubert aurait déposé à son nom la marque Téléphone en 2009 et délibérément ignoré les appels du pied de Marienneau pour participer à la reformation. Pas envie d’être spoliée, Marienneau a intenté un procès à ses anciens collègues, ce qui explique ce nouveau nom à chier des Insus choisi pour remplacer Téléphone.

Si vous en avez trop, du fric, les mecs, je prends si vous voulez.