Nombreux sont ceux qui ne pouvaient pas se voir en peinture mais qui pourtant, ont marqué de leur empreinte l'histoire du cinéma, de la musique ou encore du sport. Les rivalités entre ces artistes devenus ennemis sous la pression ou à force de se côtoyer, à cause de l'égo, de l'argent ou simplement pas fait pour s'entendre en premier lieu, ont ainsi alimenté leur propre légende. Florilèges de quelques collaborations fructueuses mais orageuses...

  1. Kenny Baker (R2D2) et Anthony Daniels (C-3PO)
    Peut-être est-ce le fait de se trimballer dans des costumes hyper encombrants par 45 degrés à l'ombre ou simplement d'avoir dû collaborer sur les sept films de la saga Star Wars, mais c'est un fait : Anthony Daniels, alias C-3PO et Kenny Baker, alias R2D2 n'ont jamais pu se sentir. Le second aurait d'ailleurs déclaré que son collègue ne s'entendait de toute façon avec personne. Un peu comme les deux droïdes, qui n'arrêtent pas de s’asticoter, mais l'affection en moins. Quoi qu'il en soit, malgré leur inimité, les acteurs ont marqué l'histoire du cinéma, tandis que leurs personnages contribuaient à l'écran à la victoire des Jedis sur le Côté Obscur...

    Star-Wars-R2D2-C-3po

  2. Topifight : R2-D2 OU C-3PO ?

    vs

    R2-D2

    C -3PO

    Fais ton choix en cliquant sur l'une des images

  3. Paul McCartney, John Lennon, Ringo Starr et George Harrison
    John Lennon n'assista même pas aux ultimes sessions studios des Beatles, en janvier 1970. C'est d'ailleurs peu de temps après que la dissolution du groupe est rendue publique, au terme d'une succession de brouilles dont certaines attribuées à Yoko Ono. Mais la femme de Lennon n'est pas l'entière responsable de la mauvaise ambiance qui règne entre les quatre garçons dans le vent depuis un moment déjà. Finies les années d'insouciance. Alors que McCartney et Lennon se déchirent, Harrison cherche à s'imposer et Ringo joue les filles de l'air. Mais les morceaux eux, sont toujours magiques comme le prouvent les deux derniers albums, Abbey Road et Let It Be, pourtant enregistrés dans un chaos relatif, mais aussi croissant.
  4. Zlatan Ibrahimovic et Jonathan Zebina
    Les faits remontent à l'époque où Ibrahimovic et Zebina jouaient tous les deux à la Juventus de Turin. Deux footballers dont la rivalité fit le bonheur des journaux et du public. Comme cette fois où Zebina a sévèrement taclé Ibra à l’entraînement. Ce dernier, pas du genre à se démonter, s'est planté devant son co-équipier et s'est reçu un coup de tête à la Zidane. Comme le raconte Zlatan dans son livre, la situation a ensuite bien sûr dégénéré et Zebina a mordu le gazon. Plus tard, le Français a déclaré que lui et Zlatan, cet égocentrique notoire, n'étaient pas fait pour s'entendre. Tu m'étonnes...
  5. Bill Murray et Harold Ramis
    Les deux hommes étaient les meilleurs amis du monde jusqu'à ce qu'ils tournent leur sixième film ensemble, à savoir le culte Un Jour sans fin. Un tournage difficile pour Harold Ramis (qui réalise et co-écrit), qui doit faire avec un Bill Murray colérique et systématiquement en désaccord avec les choix de son réalisateur. Pour lui, le script est niais et pas assez provocateur et au final, malgré la réussite du long-métrage, Murray finit coupe les ponts. Contacté par Ramis pour à nouveau collaborer, il ne donne pas suite. Finalement, la réconciliation n'interviendra que peu de temps avant la mort d'Harold Ramis.
  6. Jennifer Grey et Patrick Swayze
    Pour beaucoup, voir Patrick Swayze, alias Johnny et Jennifer Grey, alias Bébé s'enlacer passionnément constitue le summum du romantisme sauvage. Pour les acteurs néanmoins, l'expérience fut beaucoup moins exaltée. La raison ? Ils ne pouvaient clairement pas se blairer. Swayze en particulier avait beaucoup de mal avec le caractère de sa collègue qu'il jugeait trop immature et pas assez professionnelle et ne se gênait pas pour le lui faire savoir. Un peu comme Mickey Rourke et Kim Basinger sur 9 Semaines ½ d'ailleurs...

    Dirty-Dancing

  7. Charlie Sheen et Chuck Lorre
    « Tu sortais de la Warner Bros. avec une tasse de café froid dans tes mains tremblantes. Et là je suis entré dans ton bureau. Et tu as créé une série basée sur ma vie géniale. Je me suis bougé le cul huit ans pour donner vie à ta vision. Ton rêve. En échange tu me donnes un cauchemar. Pauvre idiot débile. Lâche, loser, trou du cul. Sociopathe sans couilles. » Les propos de Charlie Sheen à l'encontre de Chuck Lorre, le créateur de Mon Oncle Charlie (et de The Big Bang Theory) sont sans équivoque. Viré de la série, remplacé par Ashton Kutcher, Sheen a vu ensuite son personnage (de dos) se faire écrabouiller par un piano dans le dernier épisode, après avoir un temps amorcé un rapprochement, finalement sans suite.

  8. Kobe Bryant et Shaquille O'Neal
    Interrogé au sujet de la célèbre rivalité qui l'opposait à Shaquille O'Neal, alors qu'ils jouaient tous les deux sous les couleurs des Lakers de Los Angeles, Kobe a déclaré que de toute façon, même Michael Jordan et Wilt Chamberlain n'auraient pas pu jouer ensemble très longtemps. L'histoire typique des deux coqs dans la même basse-cour. Deux stars qui ont fait pourtant des merveilles sur les parquets de la NBA malgré leurs disputes. Shaq ayant depuis mis lui aussi la pédale douce sur les reproches faits à son ex-coéquipier et précisé que le club ne pouvait pas se permettre de payer les deux hommes à la hauteur de leurs exigences.
  9. Noel et Liam Gallagher
    Si les frères Gallagher ont toujours aimé taper sur la concurrence, à commencer par Damon Albarn de Blur, leur occupation préférée restait quand même de se mettre joyeusement sur la tronche, tout en composant des tubes à la chaîne. Un jour pourtant, au terme d'une carrière riche en pépites brit pop, Liam et Noel ont pris des chemins séparés, à la suite d'une dispute, avant le concert qu'ils auraient dû donner au Rock en Seine en août 2009. Aujourd'hui, ils s'aiment comme des frères, de leur propre aveux, mais préfèrent ne plus travailler ensemble. « Quand mon frère est con, je lui en colle une. Et si je déconne, il m’en colle une. Quoi de plus normal ? Hier soir, on s’est engueulé pour le prix d’une boite de haricots blancs. » (Noël Gallagher)
  10. Steven Tyler et Joe Perry
    Steven Tyler et Joe Perry, les Toxic Twins d'Aerosmith se sont longtemps entendus comme larrons en foire. Les années ont pourtant provoqué une certaine érosion, entraînant des querelles anthologiques et même une brève séparation, avant le deuxième âge d'or du groupe, à l'aube des années 90. Aujourd'hui, ils sauvent les apparences mais l'équilibre est instable. Dans son autobiographie, Tyler déclare par exemple que Perry n'a jamais été foutu d'accorder ses guitares, tandis que Perry ne s'est pas gêné pour carrément pousser Tyler hors de la scène durant un concert... Ambiance...

  11. James Hetfield, Lars Ulrich et Kirk Hammett
    Chez Metallica, on aime bien laver son linge sale en public. En filmant, puis en commercialisant leur propre thérapie par exemple, comme ils ont pu le faire avec Some Kind Of Monster en 2004. Monument du metal dirigé de main de fer par deux monstres d'égo, à savoir James Hetfield et Lars Ulrich, Metallica n'a jamais vraiment coulé des jours tranquilles, malgré une inspiration renouvelée et une énergie exemplaires, responsables de son exceptionnelle longévité. Doit-on peut-être remercier Kirk Hammett, qui joue toujours un rôle de médiateur, alors que les bassistes qui se sont succédés depuis la mort tragique de Cliff Burton, ont vite compris que quoi qu'ils fassent, le mieux était encore de la fermer ?
  12. Marilyn Monroe et Tony Curtis
    La relation entre ces deux légendes d'Hollywood fut toujours très ambiguë. Amants, collègues, ils se sont aimés puis détestés. Tony Curtis, qui par la suite a mis de l'eau dans son vin, a un jour déclaré au sujet du tournage du film Certains l'aiment chaud, qu'embrasser Marilyn était comme rouler une pelle à Hitler : « C'était horrible. Elle m'a presque étouffé en enfonçant délibérément sa langue dans ma bouche. » Quelqu'un a-t-il précisé à Mr. Curtis que beaucoup auraient payé pour vivre un truc pareil ?

    Marilyn Monroe-Tony-Curtis

On est d'accord, il y en a d'autres...

Source : Stars.topix, Cracked

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :