La semaine dernière on avait surpris quelques personnes en train de dire des conneries. Apparemment ça n’a pas empêché de nouveaux individus d’oublier de se taire. Voici donc un deuxième épisode des gens qui auraient mieux fait de tourner 28 fois leur langue dans leur bouche. Petit conseil si vous prenez la parole en public ou si vous êtes célèbres : réfléchissez avant de parler.

1. Barbra Streisand a manqué de respect aux victimes présumées de Michael Jackson

Elle a tout simplement déclaré à propos de ce qui leur est arrivé : « ça ne les a pas tués ». On peut dire que niveau empathie on est pas sur un 10/10. Heureusement, elle a fini par s’excuser pour ses propos, mais pour les victimes le mal est déjà fait. Les sorties de Barbra Streisand sont souvent savoureuses.

2. Yassine Belattar est un tout petit peu trop énervé

Vers fin janvier, il avait menacé de mort le comédien Bruno Gaccio et se retrouve maintenant en garde à vue. Il a répondu à Mediapart : « Que je menace des gens, c’est un fait. Il y a plein de gens qui en menacent d’autres. Mais moi, je ne suis jamais passé à l’acte. » Ah bon bah tout va bien s’il ne passe jamais à l’acte, on peut le laisser continuer à menacer. Du coup on le relâche, non ?

3. Sabri Sediri a un peu trop fait le malin

Bon, pour le coup, le boxeur français n’a rien « dit » avec des mots, mais c’est tout comme. Il allait gagner son combat pour remporter une ceinture dans sa catégorie, il dominait depuis le premier round, et il ne restait plus que quelques secondes pour qu’on le déclare vainqueur. Mais voilà, le gars a fait le malin, a esquissé des petits pas de danse provocants, s’est amusé à esquiver les coups de son adversaire sans maintenir sa garde, et ce qui devait arriver arriva : il s’est mangé un KO. Il ne restait que 14 secondes pour qu’il soit champion. Je vous laisse apprécier les images.

4. Les anti-Giroud se sont encore ridiculisés

Ils étaient encore là, à peine tapis dans l’ombre, à lancer des critiques envers l’attaquant français. Ils s’attendaient à le voir muet face à la Moldavie et à l’Islande, et ils ont eu tout le contraire : Giroud a marqué deux fois, a égalé puis dépassé le record de buts de Trézeguet en équipe de France, et s’est imposé comme le troisième meilleur buteur de cette même équipe. Bon bah voilà, y’a peut-être un moment où il va falloir accepter qu’il est bon à son poste, hein.

5. La présidente de la LFP estime que les chants homophobes des supporters sont du "folklore"

Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la Ligue de Football Professionnel, a déclaré au Parisien que les chants homophobes qu’on entend régulièrement dans les tribunes font partie du folklore et qu’il faut les prendre dans leur contexte. Donc en gros, si c’est dit dans un stade, ça passe. Elle a dû sortir les rames pour relativiser ses propos, mais c’est trop tard.

6. Pour Maduro, s'il y a des pannes d'électricité au Venezuela, c'est à cause des terroristes

Le pays avait subi une grosse panne début mars, et depuis lundi dernier c’est rebelote. Pour le président Maduro, l’incendie qui a touché une grosse centrale électrique, provoquant ainsi la coupure de courant, est forcément d’origine terroriste. Il pense qu’on cherche à déstabiliser son gouvernement. Pourtant il avait déjà l’air bien déstabilisé tout seul son gouvernement.

7. Macron a été un tout petit peu condescendant avec la septuagénaire blessée à Nice

On comprend ce qu’il a voulu dire sur le fond : la dame n’avait rien à faire dans une manifestation interdite, et à son âge elle a pris un certain risque. Pourquoi pas. Sauf que les mots qu’il a employés ont été hyper mal choisis, vu qu’il lui a souhaité « une forme de sagesse », ce qui revient à dire : « espèce de débile ». Certains diront que la manifestation était interdite et que les propos de Macron sont justifiés. D’autres feront valoir le droit à l’insurrection. En tout cas, les mots restent mal choisis.

8. Le tennisman Nick Kyrgios n'a pas fait preuve de beaucoup d'humilité

Dans une interview accordée au Daily Mail pendant le Masters 1000 de Miami, il a expliqué qu’il ne devait pas particulièrement de respect à Djokovic, Nadal et Federer. Il a pas été bien méchant avec eux, mais a quand même expliqué qu’il était tout à fait possible de les battre. Bon après il s’est fait sortir en huitièmes par Borna Coric, actuellement 13ème joueur mondial, du coup ça la fout mal. Mais il nous fait bien rire Kyrgios, et c’est le principal.

Allez moi aussi je me tais maintenant.