L'homme, au départ (genre y'a super longtemps), a inventé le vêtement pour éviter de crever de froid dans sa grotte. Mais le "vêtement survie" est vite passé de mode et on est tombé dans "l'âge du style", qui a très vite imposé une marque de fabrique : ce que tu portes c'est ce que tu es. Depuis ce jour, on est tous plus ou moins des fashion victims assoiffées, profitant de chaque occasion plus ou moins bidon pour remplir sa penderie. Mais comme on ne veut jamais se l'avouer, on s'invente tout un tas d'excuses plus ou mois futiles pour se convaincre intérieurement que si, on en a HYPER besoin de cette fringue.

  1. "J'ai plus rien à me mettre"
    Sérieusement, sérieusement !! Genre plus rien ? Le gang des voleurs de pantalons, robes, basket, slip, etc... est passé hier chez vous, ah c'est la tuile.. Bon ben vous n'avez pas le choix.
  2. "Ce sera pour une grande occasion"
    Parce qu'à grande occasion, grande fringue ?
  3. "Je compte perdre un peu, je les achète une taille en dessous pour me motiver"
    Le sport, ça marche pas mal aussi, enfin on dit ça...
  4. "Il me faut absolument des vêtements de mi-saison"
    La mi-saison, ce concept bien foireux pour nous vendre des mi-trucs. Et pourtant même si on a vu Mad Men et qu'on sait que c'est bidon, on tombe dedans.
  5. "J'ai vraiment besoin de vêtements plus.... plus habillé tu vois !"
    "- Habillé-habillé, genre t'as froid ? - Non mais tu vois habillé-habillé, genre classe - Ah ouais habillé-habillé quoi...- Voilà - Allez fonce tu m'as convaincu-convaincu"
  6. "Je prends ça au cas où, on sait jamais avec le réchauffement climatique"
    Ouais y'a plus de saisons ma pauvre dame tout ça tout ça.
  7. "Oui c'est vrai c'est un peu cher, mais c'est de la marque ça tient 20 ans un truc comme ça"
    Ça a beau tenir 20 ans, dans deux ans on le trouvera moche et on en achètera un autre, mais faut pas le dire trop fort.
  8. "Il faut bien faire tourner l'économie, je relance la croissance par la consommation, tu peux pas comprendre j'ai fait ES"
    300 balles chez H&M, ça relance surtout l'économie suédoise, si tu veux mon avis...
  9. "Ça va je m'en achète pas tous les jours des pompes... "
    T'as pas un nouveau pied qui pousse tous les jours non plus. Donc, pas de raison non plus.
  10. "Mais j'ai rien qui va avec du bordeaux..."
    La vraie question, c'est pourquoi acheter du bordeaux au départ...
  11. "Attend, avec un truc comme ça, je passe tous les entretiens d'embauche nickel"
    Ben on espère parce qu'avec l'artiche que vous allez mettre dedans, du taf il va vous en falloir, vite...très vite.
  12. "50%, ça vaut carrément le coup..."
    L'important ce n'est pas le besoin, c'est l'impression d'avoir fait une bonne affaire. Même si c'est toujours 50% que vous pouviez largement éviter.
  13. "Ça fait trois jours que j'ai arrêté de cloper, j'ai bien mérité une petite récompense."
    Qui plus est, arrêter la clope = économies = thunes que l'on peut directement réinjecter dans les fringues.
  14. "J'ai donné plein de fringues à Emmaüs."
    C'est vrai qu'il faut bien les reremplir ces placards tout vides... Ils font peine à voir.
  15. (bonus) "Attends, avec la journée de merde que j'ai eue, si je peux pas m'acheter des fringues..."
    La journée que vous avez passé sur Vente privée à essayer de trouver des bonnes affaires, oui vous avez raison, vous l'avez bien mérité.

Alors, c'est quoi la vôtre ?

Ce top existe aussi en vidéo :

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :